Retour haut de page

Les « poètes-ouvriers », « voix d'en bas » de la littérature occitane du XIXe siècle [article encyclopédique]

Voir la notice détaillée
picto_poete_ouvrier - Copie.jpg

Introduction

« Poètes-ouvriers » est une appellation donnée à une génération d’auteurs et de poètes actifs durant le XIXe siècle. Employée dans les textes d’analyses littéraires occitanes depuis le début du XXe, elle revêt cependant des significations parfois différentes selon son contexte d’utilisation et ne fait, encore aujourd’hui, pas consensus.
D’abord parce que le concept « d’ouvrier » est en pleine évolution au XIXe siècle. La signification du mot telle qu’employée depuis le XVIIIe de « celui ou celle qui travaille à la main » se transforme en celle de travailleur de la grande industrie qui, au cours du XIXe siècle, est en plein développement.
Ensuite parce que le terme « ouvrier » peut avoir indistinctement trait à des patrons aisés du secteur manufacturier, à des propriétaires terriens ou des ouvriers de la plus simple condition.
Enfin, parce que la question du thème traité par le « poète-ouvrier » dans ses écrits se pose à plusieurs titres : un auteur travaillant dans le secteur de l’industrie peut-il être considéré comme « poète-ouvrier » s’il écrit un texte purement comique et sans aucune forme de réflexion sur son contexte social ? Et à l’inverse, un prêtre publiant un texte à propos de sa condition sociale et de celle de ses fidèles peut-il être considéré comme un « poète-ouvrier » ? De même, pour un haut-fonctionnaire rédigeant un texte à propos de la misère sociale dont il peut être témoin.

 

Ces différentes problématiques inhérentes au concept même de « poète-ouvrier », ainsi que l’émergence au début du XXe siècle de la littérature prolétarienne, autre genre littéraire proche mais distinct, ont mené les chercheurs contemporains à faire évoluer la notion vers celle de « voix d’en bas » embrassant ainsi un corpus littéraire plus large mais plus clair et dont l’illustration la plus récente est la publication en 2009 de l’ouvrage collectif Mémoires de pauvres, qui interroge individuellement la situation sociale de neuf auteurs occitans pouvant être rattachés à l'appellation « poète-ouvrier ».

Histoire de la notion

Alphonse de Lamartine par François Gérard

Alphonse de Lamartine par François Gérard

Alphonse de Lamartine par François Gérard

Alphonse de Lamartine par François Gérard

x
 

Le premier spécialiste ayant employé la notion de poète-ouvrier pour la littérature occitane est le félibre, écrivain et professeur de langue et de littérature provençale, Émile Ripert, dans sa thèse La Renaissance provençale : 1800-1860. Il y consacre la seconde partie de son second chapitre « Les poètes-ouvriers en Provence ». S’il n’y définit pas la notion de « poètes-ouvriers », ne faisant qu’une présentation des auteurs qu’il intègre au mouvement, il effectue, dans le chapitre précédent, une analogie entre « poésie-ouvrière » et « poésie-populaire » et sous-entend que ces notions sont plus générationnelles qu’esthétiques ou littéraires. Les « poètes-ouvriers » y sont ainsi présentés comme les héritiers des « protecteurs de la poésie populaire » : comme les influents George Sand et Alphonse de Lamartine, tous deux poètes, actifs contributeurs de la vie intellectuelle et littéraire française du XIXe siècle et promoteurs de la mouvance d’émancipation populaire par la littérature. L'appellation est donc employée pour une génération de poètes actifs durant la période romantique et n’a pas été pensée pour être interprétée au pied de la lettre quant à l’activité professionnelle des auteurs auxquels elle fait référence. Elle reflète davantage le paternalisme de la bourgeoisie littéraire française vis-à-vis d’une génération d’auteurs nouvelle ainsi que sa vision presque idéalisée de sa situation professionnelle. 
L'appellation « poète-ouvrier » disparaît avec la période romantique en ayant eu une influence bien plus importante pour la littérature française que la littérature occitane. Elle s’est ainsi surtout employée durant une période comprise entre la Monarchie de Juillet et le début du Second Empire soit entre 1830 et 1852.
Par la suite, plusieurs spécialistes de la littérature vont tenter de définir cette notion ou plutôt de redéfinir le concept même de « poète-ouvrier », trop sujet à interprétation. La proposition retenue aujourd’hui par les spécialistes du domaine occitan est celle proposée par Edmond Thomas dans son livre Voix d’en bas : la poésie ouvrière du XIXe siècle, édité chez François Maspero en 1979, dans la troisième note de la page 22 :

Il n'y a pas d'ouvrier dans le sens où on l'entendra à partir des années 1840. Le sens actuel de "travailleur de la grande industrie" ne pouvait naître qu'avec celle-ci. Le mot est donc encore pris dans le sens où l'employaient Rousseau et les hommes du XVIIIe siècle : "celui ou celle qui travaille à la main à quelque ouvrage que ce soit. Tout artisan qui travaille de quelque métier que ce soit" (Trévoux 1771). Je l'utilise dans ses acceptions successives, mais il est évident que la première poésie ouvrière, également antérieure aux grandes concentrations urbaines, ne pouvait être écrite que par des artisans. D'autre part, l'ambiguïté de certaines désignations de métiers peut faire courir le risque d'assimiler des patrons aisés ou propriétaires terriens bien pourvus à des ouvriers : imprimeur, cultivateur, vigneron, horloger-bijoutier, graveur par exemple.

La spécificité occitane

Le poète agenais Jasmin (1798-1864)

Le poète agenais Jasmin (1798-1864)

Le poète agenais Jasmin (1798-1864)

Le poète agenais Jasmin (1798-1864)

x

Au delà des difficultés intrinsèques de définition de la notion de « poète-ouvrier », l’histoire littéraire occitane connaît des difficultés spécifiques pour adapter ce concept à ses propres auteurs. 
La principale difficulté est directement liée à la situation économique de l’Occitanie (au sens de territoire géographique s'étendant de Bordeaux à Nice en remontant jusqu’à Clermont-Ferrand) qui connaît au XIXe siècle un développement industriel bien moins important que dans le Nord de la France limitant de par ce fait l’existence même de poètes-ouvriers potentiels. Cette difficulté est également accentuée par l’éloignement géographique des cercles littéraires parisiens qui impulsent les modes, protègent et parrainent des auteurs en devenir mais bien souvent résidant plus près de la capitale. Seuls quelques rares auteurs comme Jasmin parviendront à faire tomber la barrière linguistique qui séparent alors les poètes occitans de la reconaissance nationale.

Conclusion

Le XIXe siècle marque un tournant pour la littérature occitane. Celle-ci connaît un regain de vitalité extrêmement important d’abord impulsé par les romanistes, précurseurs d’un grand mouvement d’étude de la poésie des troubadours. Les poètes-ouvriers, épiphénomènes d’un élan plus vaste de renouveau littéraire leur emboîtent le pas bientôt suivis par le Félibrige, dont le chef de file, Frédéric Mistral, sera couronné par le Prix Nobel de littérature en 1904.
Les poètes ouvriers s’inscrivent ainsi dans le second temps de l’histoire littéraire occitane du XIXe siècle. S’ils sont pour certains parvenus à rencontrer un succès populaire parfois localement important leurs situations professionnelles très diverses couplée à une appellation vague pouvant être sujette à interprétation a mené le concept à évoluer aujourd’hui vers une acception plus large du sujet aussi bien sur le concept de poète que sur celui d'ouvrier.

Proposition de liste de « poètes-ouvriers »

La liste ci-dessous est proposée à titre provisoire et reste ouverte à toutes suggestions et redéfinitions du corpus auquel elle fait référence. 


Identité de l'auteur Origine géographique Profession(s) Lien vers les œuvres disponibles sur Occitanica Lien vers la biographie de l'auteur
         
Abric, Louis Lunel, (Hérault) Boulanger Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Allavène, Adolphe Aix-en-Provence, ; Marseille, (Bouches-du-Rhône) Doreur-Miroitier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Arnaud, Joseph Vaucluse Cordonnier

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Astier, Jean-Baptiste Marseille, (Bouches-du-Rhône) Cristallier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Aubry, François Avignon, (Vaucluse) ; Nîmes, (Gard) Serrurier    
Bellot, Pierre Marseille, (Bouches-du-Rhône) Marchand et fabricant de drap

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Bénazet, Olympe-Louis Toulouse, (Haute-Garonne) Nombreux métiers dont chanteur des rues Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Benoît, Robert Périgueux, (Dordogne) Coiffeur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Blanc, François Marseille, (Bouches-du-Rhône) Cordonnier    
Boillat, Justin Nîmes, (Gard) Commis chez un marchand de vin puis greffe au tribunal de commerce Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Boissier, Auguste Die, (Drôme) Artisan-tanneur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Bonnet, Pierre Beaucaire, (Gard) Cafetier

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Borghero, Louis Marseille (Bouches-du-Rhône) Tonnelier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Brousse, Guillaume Fonbarrade (Lot-et-Garonne) Laboureur    
Caillat, Jean-Baptiste Bouches-du-Rhône Serrurier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Carvin, Jean-Baptiste Marseille (Bouches-du-Rhône) Musicien Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Cassan, Denis Avignon, (Vaucluse) Prote Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Castela, Jean Tarn-et-Garonne Meunier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Cazaux, Jacques Montréjeau, (Haute-Garonne) Tailleur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Cazes, Antoine Millau, (Aveyron) Fumiste Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Chauvier, Philippe Bargemon, (Var) Forgeron, ouvrier cloutier

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Cluzel, Pierre Sauzet, (Drôme) Tailleur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Coumbettos, dit Couquel Castelnaudary, (Aude) Tourneur

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Courbin, Jean Portets, (Gironde) Forgeron, serrurier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Daniel, Claude Nîmes, (Gard) Ouvrier typographe    
Delbès, Antoine Agen, (Lot-et-Garonne) Tailleur

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Desanat, Joseph Tarascon (Bouches-du-Rhône) Divers métiers dont : taillandier, forgeron puis charcutier

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Favier, François Avignon, (Vaucluse) Marbrier

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Fédières, Adrien Montpellier, (Hérault) Maître-maçon Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Galséran, Félix Marseille, (Bouches-du-Rhône) Tonnelier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Gélu, Victor Marseille, (Bouches-du-Rhône) Nombreux métiers dont  cheminot Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Granier, André-Louis Marseille, (Bouches-du-Rhône) Forgeron    
Grenier, Arnaud Lot   Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Grivel, Roch Crest, (Drôme) Tisserand Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Gruvel, Josselin Haute-Garonne Ouvrier corroyeur

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Guisol, François Brignoles, (Var) Tanneur

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Honnoré, Louis Marseille, (Bouches-du-Rhône) Ouvrier typographe Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Jasmin Agen, (Lot-en-Garonne) Coiffeur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana Biographie de l'auteur
Julié, Louis Millau, (Aveyron) Ouvirer gantier

Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana

 
Lacombe, Joseph Caussade, (Tarn-et-Garonne) Menuisier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Lacroix, Mathieu Gard Maçon Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Laugier, Fidèle Marseille, (Bouches-du-Rhône) ; Var Cordonnier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Maillet, Alphonse Vaucluse Tailleur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Mazabraud, Joseph Haute-Vienne Tailleur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Mengaud, Lucien Toulouse, (Haute-Garonne) Peintre, bijoutier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Palay, Jean Pyrénées-Atlantiques Tailleur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Payan, Toussaint Marseille, (Bouches-du-Rhône) Ouvirer tonnelier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Pélabon, Louis Toulon, (Var) Voilier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Petit, Jean Creuse Maçon et tailleur de pierre Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Peyrottes, Jean-Antoine Clermont-l'Hérault, (Hérault) Potier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana Biographie de l'auteur
Poncy, Charles Toulon, (Var) Maçon Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana Biographie de l'auteur
Mestre Prunac ; Liberat, Jacques Sète, (Hérault) Boulanger Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Reboul, Jean Nîmes, (Gard) Boulanger Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Revel, Pierre Marie Aude Prêtre Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Richier, Amable   Maréchal-ferrant Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Rieu, Charles Bouches-du-Rhône Maçon Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Rigal, Jean Agen, (Lot-en-Garonne) Tailleur Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Roch, Hippolyte Montpellier, (Hérault) Ferblantier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Tavan, Alphonse Bouches-du-Rhône Cultivateur puis employé des chemins de fer Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Verdié, Jean-Antoine Bordeaux, (Gironde) Boulanger, grenadier, vannier, marchand de journaux Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana Biographie de l'auteur
Vestrepain, Louis Toulouse, (Haute-Garonne) Cordonnier-bottier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana Biographie de l'auteur
Veyre, Jean-Baptiste Cantal Sabotier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Vidal, Jean-Paul Issel, (Aude) Potier Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  
Younet, Jean Montauban, (Tarn-et-Garonne)   Voir les œuvres de et sur l'auteur disponibles sur Occitana  

Références bibliographiques :

- Mémoires de pauvres : autobiographies occitanes en vers au XIXe siècle. Garae/Hésiode, 2009

- Ripert, Émile. La Renaissance provençale : 1800-1860. E. Champion : A. Dragon, [1917]

- Thomas, Edmond. Voix d'en bas : la poésie ouvrière du XIXe siècle. 1979

Citer ce document

Bertrand, Aurélien, Eyraud, Noémie, Les « poètes-ouvriers », Occitanica - Mediatèca Enciclopedica Occitana / Médiathèque encyclopédique occitane
http://www.occitanica.eu/omeka/items/show/19260

Contribuez

Tags autorisés : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>