Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Mot-clé : projèctes pedagogics transversals = Projets pédagogiques transversaux
Sauf
Auteur : Décor, Serge. Personne interrogée
Tipe : Ressorsa ensenhament / Data : 2015

Ce livre numérique interactif constitue la version enrichie de l'album illustré Agata e Joan conçu dans le cadre du projet académique d'occitan 2015 de l'Académie de Montpellier : un livre à feuilleter et à écouter.

Télécharger l'e-book

Les conseillères pédagogiques des quatre départements occitanophones de l'académie de Montpellier proposent chaque année aux classes d'occitan (de la maternelle au primaire) un projet pédagogique autour d'un thème commun, à partir d'un album illustré original. Point d'orgue de ce projet académique : un grand rassemblement festif des classes participantes. En 2015, sur le thème du patrimoine gastronomique de la région Languedoc-Roussillon, des artistes occitans ont enregistré un CD combinant création originales et reprises, distribué gratuitement par la Région, de même que l'album illustré, dans les écoles.



Aperçu

Comment lire ce livre numérique ?


- Sous environnement Apple : ouverture automatique dans iBooks.

Pour une lecture sous environnement Windows, Linux, Android, un lecteur compatible epub3 est nécessaire pour profiter de toutes les fonctionnalités du livre, par exemple :

- directement dans le navigateur Chrome (sous environnement Android ou Windows), l'extension Readium (téléchargeable gratuitement ici) ; Après installation, Readium est accessible dans Chrome à l'adresse chrome://apps/ Pour charger le livre : cliquez sur l'icone + dans le menu à haut à droite puis sélectionnez le fichier "à partir d'un fichier local".

- sous environnement Windows et Linux, le logiciel Azardi (téléchargeable gratuitement ici). Pour charger le livre, dans le menu en haut à droite, cliquez sur l'icone dotée d'un + "add a book/ajoutez un livre" puis "browse/parcourir" pour sélectionner le fichier.

Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Film documentari / Data : 2015
Realizat en 2015 dins l'encastre del programa d'educacion artistica e culturala Los Passejaires de Pesenàs, aquel filme introspectiu d'Hélène Morsly liura una soscadissa poetica sus l'apartenénça culturala e l'obertura sus lo monde. Los poèmas de Joan Bodon, interpretats pels estudiants del licèu Jean-Moulin de Pesenàs, e los filmes del fons Michel Cans (colleccions CIRDÒC) venon illustrar aquel « road-movie » bilingue occitan-francés.

Un filme realizat dins l'encastre d'una residéncia al licèu Jean-Moulin de Pesenàs, mesa en plaça per Languedoc-Roussillon Cinéma e lo CIRDÒC-Mediatèca occitana, finançada per la DRAC LR, produsit per l'associacion Maremar.
Un suplement foguèt estat realizat parallèlament a l'entorn d'aqueles archius, que recampa d'entretens amb Michel Cans, Benjamin Assié, director del CIRDÒC, de testimònis de personas filmadas dins las annadas 1960 o d'abitants dels vilatges filmats.

Visionar lo suplement ...E filma Miquèl Cans...

Lo mot de la realizatritz


« Travaillant sur les questions de cultures et d’appartenances populaires, la marge est étroite et le risque de se retrouver enfermée aux côtés de défenseurs d’une identité excluante est toujours présent. Mais « c’est sur la lisière qu’est la liberté », dit le poète Joan Bodon. Jean-Luc Godard le dit autrement et pareillement : « ce sont les marges qui tiennent le cahier ». Alors restons sur ces marges en répétant sans cesse que la question des racines est multiple, que les appartenances dans une vie sont nombreuses, que le multiple ne s’oppose pas à l’un mais l’enrichit. C’est quelquefois lassant mais c’est la seule voie possible, la répétition.

La chance pour ce projet autour d’archives filmées, pour l’extraire de ce risque de passéisme, c’était de se mettre à l’ouvrage avec des lycéens. À Pézenas en l’occurrence, que Michel Cans a filmé par trois fois.

L’écueil pour ce projet, c’était de le travailler en occitan. De coller de l’occitan à des images en noir et blanc. Il fallait donc éviter dès le départ ces deux chausse-trappe : le rapport au passé et à une langue que d'aucuns croient morte.

Il a fallu mettre de la vie là-dedans, de la vie d’aujourd’hui, de la musique et du désir. Et oui, en occitan, en affirmant cette langue joyeusement et collectivement.

J’ai donc proposé aux lycéens de seconde en option occitan de travailler à partir de poèmes de Joan Bodon qui disent ce monde de l’après-guerre, ces fêtes et ces auberges. Poète majeur, comme Rouquette, dont malheureusement il faut souligner, parce qu’il écrit en occitan, qu’il est universel et important. Les voix des lycéennes et lycéens soutiennent toute la bande son du film,

Et il a fallu que je m’y mette... car je ne parle pas l’occitan. C’est un regret et un appauvrissement. L’appauvrissement de ma génération intermédiaire entre ce monde ancien et cette fausse modernité. Mais je le comprends un peu et j’en garde l’accent. Et je le défends, évidemment, farouchement puisque c’est l’accent de ma mère et de ce monde dont je viens. J’ai donc pris la parole dans ce film, en français ET en oc, en profitant de ce « retour » à l’école avec une enseignante d’occitan très motivée qui m’a aidée en cela, Marie Coulange.

Prendre la parole pour dire ce à quoi je tiens, ce territoire et ce lien. Passage entre les images d’hier et celles d’aujourd’hui, comme un poème filmé, sonore, musical dans lequel s’entrecroisent, se mêlent des paroles diverses, des bouts de poèmes de Bodon lus par les lycéens, des phrases issues des projections des films.

Cette mise en forme sonore a été subtilement effectuée par un musicien, Guillaume Beauron, originaire du Bassin de Thau, installé désormais en Irlande et sensible, comme moi, à ces questions de territoires et d’identités. »

 

Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Film documentari / Data : 2015
Aquela enquèsta filmada d’Hélène Morsly liura los secrèts del fons Michel Cans, qu’aperten a las colleccions del CIRDÒC : 164 filmes muts, per la màger part en negre e blanc, que capturan la vida e las caras dels estatjants d’Erau dins las annadas 1950-1960.

Frucha del trabalh de recèrca menat per la documentarista per preparar Bufa lo Cerç e raja l'Òrb (Maremar-2015, de descobrir sus Occitanica aquí), aquela realizacion s’inscriu dins un projècte d’educacion artistica menat pendent l’annada escolara 2014-2015 al prèp dels liceans de Jean-Moulin (Pesenàs, Erau) que seguissián los ensenhaments d’occitan e d’arts visualas, a l’iniciativa de Languedoc-Roussillon cinéma en partenariat amb l’establiment, lo CIRDÒC e la societat de produccion Maremar.
Mise en ligne : 29/03/2017