Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Dialecte : Gascon
Portail : Mediatèca
License : Creative commons = BY - NC - ND
Sauf
Sous-Menu : Actors
Catégorie : Parutions
Auteur : Condò Sambeat, Jusèp (1867-1919)
Auteur : Daugé, Césaire
Sujet : Poésie béarnaise
Tipe : Film documentari / Data : 2011-09-08

Presentacion, pel collectiu Dètz

Punt de vista "underground" deu hestenau Zin Zan, Orgon dens las Alpilhas.
Encontras dab la Mal Coiffée, Mossur Artús, Aqueles...
Mise en ligne : 29/03/2017
Mise en ligne : 04/06/2019
Tipe : Libre / Data : 1785
Estampat a Bordèu en 1785 sus òrdi de l’arquevesque Jérôme Champion de Cicé, aquel recuèlh de cantics espirituals per las missions s’inscriu a la seguida d’una longa sequèla de publicacions analògas, estampadas a travèrs los païses d’Òc dempuèi 1673. A malgrat que ne contenga que tres òbras en occitan - plan mens que non pas d’autres recuèlhs - pasmens s’inscriu dins aquela politica d’edificacion crestiana de las populacion dels païses d’Òc a travèrs l’usatge de lor lenga, procedit que foguèt fòrça mes en òbra per Champion de Cicé pertot onte exercèt son apostolat (Rodès, Bordèu, Ais).
Lo recuèlh conten notadament lo cantic Per lous trabailladous de terre del prèire ariegés Barthélémy Amilha (1609-1673), un dels tèxtes d’edificacion crestiana los mai frequentament reestampats dins lo Miègjorn als sègles XVII e XVIII.

Lo document es disponible sul site de la Bibliotèca de Bordèu :
Consultar la version en linha
Consultar la notícia bibliografica sul site de la Bibliotèca de Bordèu
Mise en ligne : 27/05/2019
Tipe : Brocadura / Data : 1909
Programme des fêtes de l'Escole Gastou-Fébus, organisées les 22 et 23 août 1909 à Salies-de-Béarn.
L'Escole Gastou-Fébus est une école félibrenne béarnaise fondée en 1896 à Pau par Simin Palay (1874-1965) et Michel Camelat (1871-1962), figures centrales du Félibrige gascon pyrénéen. On appelle « école » (escòla en graphie occitane classique) une association affiliée au Félibrige, dont les membres sont félibres.

Comme c'est généralement le cas pour les fêtes félibréennes, l'évènement se compose d'une série de spectacles de chants et de danses occitans en tenues traditionnelles du pays. S'ouvrant par la réunion du bureau de l'association, le premier jour voit se succéder un apéritif-concert, puis des représentations de pièces de théâtre en occitan. Le deuxième jour a lieu la Cort d'amor, le concours de poésie et de chant occitan, caractéristique des félibrées.

Notons la présence de Léonce Lacoarret dit Al-Cartero (1861-1923), le médecin-poète gascon auteur de la célèbre chanson sociale Los Pica-talòç.


Consulter le document sur le site de la Bibliothèque de l'Escòla Gaston Febus

Consulter les collections de la Bibliothèque de l'Escòla Gaston Febus

Consulter le blog de l'Escòla Gaston Febus
Mise en ligne : 25/04/2019
Tipe : Brocadura / Data : 1922
Programme d'une journée consacrée au répertoire chanté béarnais en occitan, par la chorale Déodat de Séverac de Toulouse, le dimanche 5 mars 1922 à la salle du Jardin royal, à Toulouse.

La chorale rend hommage, par son nom, au compositeur Déodat de Séverac (1872-1921), originaire de Saint-Félix-Lauragais, qui connut la gloire sans jamais renier ses origines languedociennes. Il composa d'ailleurs sur des textes occitans et catalans. Fondée peu avant le décès du compositeur, le 14 mai 1921, la chorale était présidée par le félibre et médecin Camille Soula (1888-1963). Elle est alors dirigée par le musicien et homme politique catalan Josep Fontbernat i Verdaguer (1897-1977). Sans surprise, elle était orientée vers le répertoire occitan. Cette journée béarnaise est placée – sans surprise non plus – sous le triple patronnage des poètes Simin Palay (1874-1965) et Michel Camelat (1871-1962) ainsi que du félibre béarnais Jean Casassus.

Le programme n'est pas qu'occitan : sont d'abord interprétées trois chansons catalanes, dont deux du compositeur de sardanes Enric Morera i Viura (1865-1942), puis six chants béarnais (précédés d'une conférence de Simin Palay). Trois œuvres françaises de la Renaissance et une traduction française d'un choral de Jean-Sébastien Bach clôturent le programme.

Consulter le document sur le site de la Bibliothèque de l'Escòla Gaston Febus
Mise en ligne : 17/04/2019
Tipe : Brocadura / Data : 1963
Aqueste opuscul de 13 paginas es en realitat un poèma long de Julo Ponsolle (1902-1998), felibre sortit de Rius-Volvèstre, al sud-oèst de Tolosa, responsable de l'Escòlo deras Pireneos, escòla felibrenca de los Pirenèus Centrals, activa fins a 1999.
Julo Ponsolle desvolopa,  a l'entorn del tèma de la Crosada contra los Albigeses (1208-1244), un prepaus militant sus de tematicas socialas e occitanistas.
Lo tèxt, devesit en estròfas, es illustrat amb doas gravaduras del pintor ariegenc Jacques Fauché (1927-2013)
Es seguit d'un lexic occitan.


Consultar lo document sul lo sit de la Bibliotèca de l'Escòla Gaston Febus

Consultar las colleccions de la Bibliotèca de l'Escòla Gaston Febus

Consultar lo blòg de l'associacion de l'Escòla Gaston Febus
Mise en ligne : 20/05/2019
Tipe : Musica registrada / Data : 1969
« La plenta de pastor » qu'ei ua canta escriuta per Jean-Claude Coudouy e Georges Sanchette .

Que deu la soa originalitat au tèma tractat, l'exòde rurau, atau com au hèit qu'estó estada creada tà estar cantada en polifonia. Lo grop Los Pagalhós que reprenó la canta suu son album « Los Pagalhós cantan lo Biarn » en 1983. « La plenta deu pastor » que hè partida de las quauquas cantas qui an traucat los arrius e qui son cantadas dinc a las termièras de Garona.

Qu'estó la purmèra canta polifonica de creacion interpretada sus l'empont deu Hestau de la canta bearnesa de Siròs (64) en 1969.


Paraulas :

Aulhers de totas las contradas
Ca vietz audir nostes dolors,
Qu’ei fenit a jamei,
De veder tan d’aulhades
Sus los nostes camins
Tots pingorlats de flors.

Au bèth miei deu primtemps,
Vriuleta berojina
Que deishavas lo loc,
Tau banèth saboròs
Tu qu’ei seras tostem,
Çò qui’m va mancar hèra
Qu’ei lo son tan plasent
Deus charmants tringuerons.

Auprès de tu ma mie,
Que'n plori de tristessa
Sovien'te d'aqueth temps,
Un còp secat l’arrós
Qu’enviavam lo Pigon,
Guardar las aulheretas
E tos dus suu gason,
Cantavam ua cançon.

Adara tot solet,
Capsus de la montanha
Cò qui'm turmenta mes,
Que las nostes amors
Qu’ei de saber que lèu,
Sus aquera pelosa
Non cherirei pas mei,
Los petits anherons.
Mise en ligne : 02/10/2019
Mise en ligne : 13/10/2019