Recèrca

sus 1076
Filtrar
Filtres actifs
Dialecte : Gascon
Portail : Mediatèca
Auteur : Labaig-Langlade, Jean
Auteur : Daugé, Césaire
Sujet : Littérature occitane -- Périodiques
Sauf
Sous-Menu : Actors
Auteur : Cardaillac, Xavier de (1858-1930)
Auteur : L
Amic Bedel (27) Amic Bedel%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Humour (120)
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Césaire Daugé (1858-1945) est un prêtre landais qui, en parallèle de ses activités ecclésiastiques, a produit une importante oeuvre littéraire en gascon comme en français.

Membre de L’escòla Gaston Febus et de la Société de Borda (dont il fut président de 1921 à 1945) il écrit des textes littéraires (théâtre, poésie et prose) mais aussi de nombreux articles touchant à l’histoire, la culture populaire, la littérature, la philologie. Il contribue ainsi régulièrement à plusieurs revues : Reclams de Biarn e de Gascougne, La Votz de la Tèrra ou encore le Bulletin de la Société de Borda. Dès 1896 il participe au mouvement félibréen, et sera nommé majoral du Félibrige en 1926

 

Modalités d'entrée :

 Dépôt

Accroissement :

Fonds clos

Fonds complémentaire :

D’autres sources primaires concernant l’auteur sont présentes dans les fonds de la Société du Borda, de la médiathèque de Pau ou encore de l’Académie nationale des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Bordeaux.

Description du fonds

Le fonds Césaire Daugé est une importante source de connaissance de la vie mais aussi l’œuvre de l’auteur gascon. Outre des documents ayant trait à sa vie personnelle, de nombreux éléments sont en lien avec son œuvre littéraire : livres, manuscrits de textes publiés par l’auteur, documents préparatoires ainsi que documentation sur les sujets littéraires et historiques étudiés par Césaire Daugé.

Plan de classement du fonds :

I - 3 F 1 à 176 - Dossiers topographiques

3 F 1 à 173 : Papiers sur l’évêché d’Aire de 1699 à 1914. Administration ; enseignement ; rétablissement du culte (an X) ; dîme ; retraite ecclésiastique ; pèlerinage. Notes historiques de Aire à Ygos (familles, fabriques, etc.)
3 F 174 : Département des Basses-Pyrénées ; Bayonne ; l’évêché et les paroisses des Landes (An XIII-1823).
3 F 175 : Département des Basses-Pyrénées. Notes historiques et familles diverses : communes d’Arzac, Bilhères, Diusse, Lanux, chapitre de Saint-Esprit (1633-XXe siècle).
3 F 176 : Département du Gers. Communes de Aurensan, Barcelone, Bernède, Maumusson, Moncla, Mongaillard, Montguilhem, Saint-Germé, Saint-Mont, Vergoignan (1519-XIXe siècle).

II - 3 F 177 à 232 – Dossiers de familles

Procédures. Livres de raison. Cessions de biens. Généalogie. Notices nécrologiques. Correspondance de famille et d’intérêts. Titres de famille et de propriété. Comptes et correspondance.

III - 3 F 233 à 253 – Dossiers documentaires

3 F 233 : Parlement de Bordeaux. Fragments d’un recueil d’arrêts (XVIIIe siècle).
3 F 233 : Parlement de Bordeaux. Fragments d’un recueil d’arrêts (XVIIIe siècle).
3 F 234 : Etats Généraux. Sénéchaussée de Lannes (1649).
3 F 235 : Réunion à la Généralité de Bordeaux, du Marsan, Tursan, Gabardan, Lannes, Bayonne et Labourt (1775).
3 F 236 : Evêché d’Aire (XVIe-XIXe s.). Procès-verbal de l’état des églises et bénéfices en 1572 (copie et notice historique).
3 F 237 : Jansénisme. Lettres doctrinales imprimées (1753).
3 F 238 : Révolution, actes des pouvoirs centraux et locaux (répertoire alphabétique de lois). Jugements de la Commission de Montadour (copies). Affaires religieuses : séquestre, suppression de la dîme, lettre pastorale de l’évêque de Santander pour protéger les ecclésiastiques français émigrés, pamphlet contre-révolutionnaire, manuscrit intitulé « Les Principes du chrétien persécuté ». (1789-an VII)
3 F 239 : Elections, affaires politiques (affiches, propagande, journaux). Franc-maçonnerie. (XIXe-XXe).
3 F 240 : Fêtes et cérémonies (1828-XXe).
3 F 241 : Hygiène, santé ; épidémie ; médecine (1829-1858).
3 F 242 : Agriculture. Forêts, dunes, moulins. (An XI-1813).
3 F 243 : Poids et mesures, tableau d’équivalence (1807).
3 F 244 : Armée, guerre (1814-1850).
3 F 245 : Ecole centrale des Landes, distribution des prix (1800).
3 F 246 à 250 : Justice. Parquet du tribunal de Mont-de-Marsan, correspondance générale (XIXe). Notes du personnel judiciaire (1820-1825). Registre des affaires criminelles et correctionnelles (1816-1821). Comptes rendus de l’administration de la justice criminelle (1825-1829). Tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan (an VII-an XI).
3 F 251 : Cultes. Séparation de l’Eglise et de l’Etat. Associations. Pèlerinages. Affaires diverses (XXe).
3 F 252 : Mutualité scolaire, statuts, règlement, notice (XXe).
3 F 253 : Prison de Mont-de-Marsan, règlement, personnel, détenus, mobilier (1829-1851).

IV - 3 F 254-263 - Œuvres historiques, religieuses et littéraires de Césaire Daugé.

3 F 254 : Copies et analyses de textes prises aux Archives nationales, départementales et communales, ainsi que chez les notaires.
3 F 255 : Notes et notices sur des sujets divers : armorial, métayage, le mariage et la famille en Gascogne, la tombe discoïdale en Gascogne.
3 F 256 : Œuvres littéraires et félibréennes.
3 F 257 : Conférence sur la Gascogne chrétienne.
3 F 258 : Œuvres religieuses, sermons et cantiques, conférences ecclésiastiques par l’abbé Daugé et les autres curés de son doyenné.
3 F 259 : Notes éparses sur des sujets historiques.
3 F 260 : [Cote vacante]
3 F 261 : Papiers de Léon Sorbets (1827-1889), médecin et archéologue d’Aire-sur-Adour.
3 F 262 : Œuvres littéraires diverses, comédies, poésies et chansons de piété…
3 F 263 : Plans, cartes, dessins, photographies, gravures.

V - 3 F 264-301 - Minutes de notaires

Etudes classées par ordre alphabétique de communes.

VI - 3 F 492- 533 - Documents entrés à partir de 1993

Documents personnels, correspondances, publications diverses et surtout, travaux félibréens de 3F501 à 3F513.

Dates extrêmes :

 1858-1945

Langues représentées dans le fonds :

 Latin ; français ; occitan (gascon)

Importance matérielle :

 

Supports représentés :

 - Manuscrits/Tapuscrits

 - Monographies Imprimées

 - Périodiques (presse et revues)

 - Documents iconographiques

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

3F1 - 3F533

Instruments de recherche disponibles :

 

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Voir les conditions de consultation sur le site des Archives départementales des Landes

Conditions de reproduction :

 

Mise en ligne : 11/02/2020
Tipe : Article biografic

Elements biografics

Nascut a Fontenay-sous-Bois ont son paire, general, es en garnison, Loís-Xavier de Ricard a tre son primièr libre Les Chants de l'aube, paregut a Paris en cò de Poulet Malassis en 1862, qualificat Mistral d’«homme de génie» e Mirèio de « plus beau poème champêtre qu’on ait fait depuis les anciens ». Aquel libre lo mòstra ja albigeista.

Sa familha paternala es originària del Miègjorn, e es dins la region de Montpelhièr que decidís de s'installar amb sa femna Lydie Wilson de Ricard qualques meses après lor maridatge. Tòrna alara d'exili en Soïssa après aver participat a la Comuna de Paris, e aperabans cofondat amb Catulle Mendès a Paris lo moviment poetic Le Parnasse Contemporain.

Amb Augusta Forès rescontrat en 1876, al moment ont lo poèta audenc causís d'escriure en occitan, fan passar Ròse al Felibritge, fòrman un felibritge langadocian, republican e federalista. Es alara en oposicion amb las idèias de Mistral coma lo mòstran las letras a-n-aquel publicat per Jean-Marie Carbasse en 1977. Aquestas letras mòstran tanben que lors relacions se son perseguidas tota lor vida. Federalista de conviccion, Loís-Xavier de Ricard a publicat en 1877 un obratge titolat Lo Federalisme qu'a per cadre lo Montpelhierenc. Los que son apelats "los felibres rotges" an publicat tres almanacs La Lauseta, entre 1877 e 1879, ont an recampat los tèxtes dels felibrencs republicans e dels pòbles latins. Après la mòrt de Lydie Wilson de Ricard en 1880, un darrièr numèro pareisserà a la demanda de Ricard sota la responsabilitat del sol Forès. 

Felibre e federalista, partisan de l'union dels pòbles latins pendent sa vida tota, Loís-Xavier de Ricard es estat proclamat en 1888 Majoral del Felibritge de la mantenéncia de Lengadòc, Cigala de Cleira o de l'Òrb que Gabriel Azaïs n'èra lo primièr titular.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Article biografic
Xavier VIDAL découvre les musiques traditionnelles au sein du conservatoire Occitan de Toulouse à la fin des années 70. Il participe à des travaux de recherche et de collectage dans le Lauragais et le Quercy. Il est à l’initiative de nombreuses formations (Riga Raga, Trio Lafitte, Luzerp, violons du quercy….)
C’est dans le Quercy qu’il trouvera une terre de prédilection pour restituer un important travail de mémoire musicale en créant l’Association pour les Musiques de Tradition Populaire en Quercy (AMTPQ).
Il crée un enseignement des musiques trad avec l’ADDA du Lot au sein des écoles de musique du département et œuvre avec obstination pour faire connaître les musiques de tradition orale auprès d’un large public.
Xavier a participé (et continue… !) à de nombreuses expériences musicales : Potemkine (jazz/fusion), Lubat /Minvielle et cie…, JF Prigent, Padovani…
Il est actuellement formateur d’enseignants en musiques traditionnelles au conservatoire de Toulouse.

Source : Site internet de la Médiathèque de Villefranche-de-Rouergue
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Xavier Azéma (1926-...), docteur en théologie, évêque auxiliaire de Montpellier, est l'auteur d'une thèse sur le jansénisme dans le diocèse d'Agde au XVIIIe siècle et de plusieurs ouvrages d'histoire religieuse. Il est le fils de Pierre Azéma, figure du félibrige montpelliérain.

Modalités d'entrée :

Dons par Xavier Azéma en 1983 (entrée n° 1782, février 1983), en 1987 (entrée n° 2135, février 1987) et en 1992 (entrée n° 2662, 24 avril 1992)

Accroissement :

fonds clos

Fonds complémentaire :

CIRDÒC, Béziers, fonds Pierre Azéma

Description du fonds

Le fonds regroupe les archives de la famille Azéma de Montpellier, et particulièrement les papiers de Pierre Azéma, correspondance personnelle et articles de journaux (20 J 2-12).

Dates extrêmes :

1521-1942

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (languedocien)

Français

Importance matérielle :

14 notices, 0,70 ml

Supports représentés :

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

20 J (sous-série)

Instruments de recherche disponibles :

Inventaire en ligne des fonds conservés par les archives départementales de l'Hérault

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Consultation libre

Conditions de reproduction :

Reproduction libre

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1972-1980
Journal mensuel publié à Toulouse de 1972 à 1980 (39 numéros) sous la direction de Gaston Bazalgues. Organe de presse du courant politique occitaniste du même nom, né en 1971 de la dissolution du Comité occitan d’étude et d’action.
D’abord révolutionnaire, Lutte occitane se rapprochera peu à peu des grands partis politiques de gauche en examinant les problèmes occitans sous l’angle de la lutte des classes et du colonialisme intérieur tout en rejetant le nationalisme. Par ailleurs, le journal s’engage clairement en faveur de l’écologie, contre le nucléaire et soutiendra les luttes sur le Larzac, Naussac, celles de viticulteurs ou des ouvriers en grève.
De 1978 à 1980 le journal prendra le titre de Païs occitan. Lutte occitane publiera aussi à Antibes de 1974 à 1975 Occitania Passat e present (4 numéros).
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1923-1928
L’Almanach occitan es lo primièr almanac “nacional” occitan, s’adreça a Occitània tota al contrari de totes los almanacs regionals o locals qu’an vist lo jorn dempuèi lo mitan del sègle XIX e que son legits sonque per lor província. L’Almanach occitan es d’un cèrt biais la sintèsi, la quint essència de totes los almanacs regionals.

Publicat a Samatan dins Gèrs jos la direccion d’Onorat Dambielle de 1923 a 1928, l’almanac es bilingüe, conten rubricas amusantas e divertissentas mas tanben bio-bibliografias d’autors occitans acompanhadas de retraches d’aquestes autors. Cada numerò conten d’extraches d’òbras dels escrivans occitans mòrts pendent la guerre de 1914-1918. Amb las biografias d’aquestes autors constituïsson lo Livre d’or des lettres occitanes.
L’almanac compren tanben un annuari occitan. Largament difusit, es legit per 50 000 legeires dins 12 províncias.
Mise en ligne : 26/03/2020
Tipe : Article biografic
Né à Lyon en 1928, Jean Fléchet, est auteur et réalisateur de films, diplômé de l'IDHEC (Institut Des Hautes Études Cinématographiques). Après avoir débuté au Maroc et à Paris, il est depuis bientôt soixante ans réalisateur de longs métrages, d'émissions télévisuelles, de films de recherche et d'œuvres de commande.
En 1961, il fonde dans le Vaucluse la société de production Les Films Verts, qui lui permet de produire le tout premier long métrage tourné en provençal, La Fam de Machugas. Si la culture occitane apparaît pour lui comme une révélation, cette dernière lui doit aussi beaucoup à travers son travail et son engagement pour un cinéma occitan : au-delà et en complément de sa maison de production, il co-fonde en 1977 l'association Tecimeoc, ainsi que la revue du même nom. Cette dernière, dédiée à la promotion et au développement de la télévision et du cinéma méridional et occitan, devient au fil des années un référent incontournable pour la défense et promotion des cinémas dits « de pays », mais aussi le porte-parole de la cinéphilie au sens large.
Engagé pour l'existence d'une télévision en occitan ambitieuse et de qualité, Jean Fléchet anticipe l'histoire et crée, dès avant 1981 (date où la télévision publique, à travers la chaîne FR3, commence à intégrer dans ses grilles de programme quelques timides contenus en langue dite « régionale »), le tout premier Magasine Occitan, journal d'actualité et de création diffusé sur support VHS à défaut de relais sur les chaînes hertziennes.
Côté cinéma, si l'œuvre la plus célèbre de Jean Fléchet est sans doute L'Orsalher - présentée au Festival de Cannes en 1983, sa production est foisonnante, tant du côté des longs-métrages que des courts.

Filmographie :

Long-métrages :

- L’Orsalher (Le montreur d’ours) (100 min)
- Traité du rossignol (100 min)
- L'école des femmes de Molière (100 min)
- La Sartan suivi de La faim de Machougas (70 min)
- La soupe populaire (80 min)
- Onze fragments minéraux en Luberon (59 min)
- Brahim ou le collier de beignet (long métrage sur le Maroc indépendant)

Court-métrages :

- La Sartan (20 min)
- La faim de Machougas (52 min)
- Le Mont Ventoux (26 min)
- Lo ferre vielh (26 min)
- Jòrgi Reboul (30 min)
- Bordilhas (20 min)
- Photographes du quotidien (26 min)
- La fête d’Orange (26 min)
- Lipetarias provençalas (20 min)
- L’ours brun des Pyrénées (20 min)
- Luberon, mars 70 (13 min)
- L’aubre vielh (13 min)
- La naissance de Langue Peille (26 min)
- Ne tirez pas ! C’est Saint-Ex (10 min)
- Cinq fragments pour un vitrail (13 min)
- Manosque, pays de Jean Giono
- Trois films d’initiation au film (42 min)
- Underground again (10 min)
- Cinétracts d’Avignon 68
- Le festival d’Avignon 1967
- Sept petits sketches de grammaire
- L’Archéologie racontée aux enfants
- Ductus
-Je marchais
- Film sur Hans Bellmer
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Article / Data : 1904
Article de Césaire Daugé paru dans la Revue de Gascogne en 1904, sur le réveil occitan en Gascogne au début du XXe siècle.
Mise en ligne : 17/01/2020
sus 1076