Recèrca

Filtrar
Filtre actif
Type de Document : Dessin
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Dessenh / Data : 1789-1790
>>Accéder au document sur Gallica

Portrait de Charles-François Bouche, député d'Aix aux États généraux de 1789, dessin original par Jean-Baptiste-Ponce Lambert pour la Collection des portraits de MM. les députés à l'Assemblée nationale tenue le 4 mai 1789 (États généraux de 1789).
Charles-François Bouche est l'auteur d'une traduction de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et de la Constitution de 1791 en occitan provençal.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Dessenh / Data : 1917
Portrait de Joseph Soulet  (1851-1919) par Edouard Marsal, publié dans Mas cansous  : ressouns cetoris, Montpellier : impr. Firmin et Montane, 1917.
Sétois, négociant en vins et alcools, Joseph Soulet a été Majoral du Félibrige en 1905, il a publié plusieurs recueils de chansons et poésies, il a aussi collaboré au journal La Campana de Magalouna. Il a écrit sous les pseudonymes Lou Felibre de Sent Cla, Papeta Siblau, et Lou Mousteu.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Dessenh
Ce portrait d'« A. Moulin, professeur au Collège » est un dessin de Louis Paul, artiste biterrois, publié dans le journal satirique Tout Béziers y passera (s. d.)

Émile-Antoine Moulin (1857-1938), dit Antonin Moulin, est le père de Jean Moulin. Originaire de Saint-Andiol dans les Bouches-du-Rhône, il mena une carrière d'enseignant à Bédarieux puis à Béziers. Il est connu localement pour ses engagements républicains, dreyfudards, laïques. S'il se tient à l'écart des mouvements de Renaissance d'oc, alors plutôt conservateurs dans ses environnements biterrois et provençaux, il a manifesté toute sa vie un attachement à la langue et à la littérature de son pays de naissance provençal.
Il rendit plusieurs visites à Frédéric Mistral et composait pour lui-même à l'occasion des poèmes en langue d'oc dans le parler traditionnel de sa famille. Le plus remarquable est celui qu'il dédia à son fils Jean Moulin à sa naissance, 
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Dessenh / Data : 1912
Instauration des Jeux floraux à Toulouse le 3 mai 1324, peinture de Jean-Paul Laurens, Capitole de Toulouse (photo CIRDOC)

La première séance des jeux floraux
est une fresque picturale de Jean-Paul Laurens : cette œuvre fut commandée par la municipalité de Toulouse en 1900 et  fut mise en place au Capitole en décembre 1913.
Sur cette fresque, Arnaud Vidal, au centre sur une estrade, déclame le poème qui lui  a permis de remporter le prix lors de ces premiers Jeux Floraux. Près des remparts, la foule de dames et gentilshommes témoignent du succès de cette première édition datée du 3 mai 1324.
Mise en ligne : 18/01/2020