Recèrca

sus 2
Filtrar
Filtres actifs
Type de Document : Emission radio
Portail : Mediatèca
Contributeur : Ràdio Lenga d Òc
Tipe : Emission ràdio / Data : 2012

Entrevista amb Pèire Brun a l'occasion de la difusion del documentari Fecas e Godilhs consacrat als rites de carnaval dins la nauta valada de l'Aude (Carnaval de Limós e comunas a l'entorn), lo 15/11/2012 al CIRDOC. Entrevista realizada per Bruno Cecillon de Radio Lenga d'Òc.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2009
Primièra partida d'une emission realizada al micrò-caminaire en 2009, alprèp d'una quinzena de personas en país Lodevès-Larzac. Nos raconta la vida de personas, d'aqueste país a travèrs lor descobèrta de la lenga occitana, los provèrbis, los sovenirs d'escòla, los jòcs, cançons e enfin, lor relacion actuala a l'occitan.
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2008

Deuxième et dernier volet d'une émission au micro-itinirant réalisée en 2009 auprès d'une quinzaine d'individus en pays Lodevois-Larzac. Elle nous raconte les vécus de personnes, adultes plutôt âgées, de ce "pays", sur les sujets de la cuisine et de la chasse.

Pour des questions de droits, les extraits musicaux diffusés dans cette émission ne peuvent être mis en ligne, ils ont donc été coupés de l'enregistrement.

Extraits musicaux :

Morceau non identifié. 00:16:03 à 00:21:07
Morceau non identifié. 00:33:23 à 00:33:55

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2009

Cette émission est composée des entrevues de Delphine Aguilera et de Marie Rouanet au moment du festival "Les voix de la Méditerranée" de Lodève, en 2009.

L'entrevue de Delphine Aguilera à propos de son récital "Cantas de femnas" est illustré avec des extraits de l'album "Fin amor" réalisé avec Marc Bellity.

Des extraits du spectacle "Còp a còp" de Marie Rouanet ponctuent son entrevue.

L'émission se conclut par le questionnement de personnes du public après le spectacle de Marie Rouanet.

Extraits musicaux :
Delphine Aguilera. Extrait. 00:05:42 à 00:07:58
Delphine Aguilera. Extrait. 00:12:21 à 00:14:09

Extraits de spectacle :
Marie Rouanet. Extrait. 00:20:31 à 00:24:28
Marie Rouanet. Extrait. 00:27:20 à 00:32:22
Marie Rouanet. Extrait. 00:34:37 à 00:38:27

Pour des questions de droits, les extraits musicaux diffusés dans cette émission ne peuvent être mis en ligne, ils ont donc été coupés de l'enregistrement.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2010
Émission consacrée au "Voix de la méditerranée" de Lodève, édition 2010.
Elle s'articule autour d'entretiens avec trois poètes et la lecture ou chanson de leurs poèmes : Estève Salendres, Jean-Pierre Tardieu et Daniel Daumas. Adeline Yzac, écrivain et modératrice d'une table ronde autour de ces trois artistes intervient également dans l'émission.

Parole enregistrée :
Estève Salendres. 00:07:49 à 00:08:30
Jean-Pierre Tardieu. 00:18:20 à 00:18:39
Jean-Pierre Tardieu. 00:25:31 à 00:26:10
Jean-Pierre Tardieu. 00:37:09 à 00:37:31

Extraits musicaux :
Morceau non identifié. 00:08:30 à 00:10:14 Morceau non identifié. 00:16:49 à 00:18:20 Morceau non identifié. 00:23:21 à 00:25:23 Morceau non identifié. 00:30:36 à 00:32:40
Daniel Daumas. 00:38:08 à 00:41:29
Daniel Daumas. 00:46:40 à 00:50:20

Pour des questions de droits, les extraits musicaux diffusés dans cette émission ne peuvent être mis en ligne, ils ont donc été coupés de l'enregistrement.
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2011

Première épisode d'une émission de Ràdio Lenga d'Òc consacrée à la quatorzième édition du festival Les Voix de la Méditerranée de Lodève.
Les Voix de la Méditerranée est un festival d'été consacré aux œuvres poétiques d'ici et d'ailleurs. L'idée principale étant de créer des moments de rencontres et d'échanges multiculturels. Le festival s'est éteint en 2015 pour des raisons financières. La particularité de l'édition de 2011 réside dans l'accent mis sur les jeunes poètes de langue occitane.

Cet épisode de l'émission Camina que caminaràs, menée par Aimat Bress sur les ondes de Ràdio Lenga d'Òc en 2011, se compose d'entretiens et de captations. On y entend notamment l'organisatrice du festival, Adeline Yzac, deux jeunes poètes, Aurélie Lassaque et Sylvain Chabaud et le photographe Georges Souche.


Parole enregistrée :


Aurélie Lassaque. 00:07:55 à 00:09:00
Sylvain Chabaud, Nuech et Irange des Osages. 00:25:25 à 00:27:50 Sylvain Chabaud, Escriure de mens en mens. 00:33:22 à 00:33:48 Aurélie Lassaque, extrait de Solstici, lo bram de Janus. 00:43:37 à 00:48:10 Extrait musical : Mauresca Fracas Dub. 00:16:01 à 00:19:42
Pour des questions de droits, les extraits musicaux diffusés dans cette émission ne peuvent être mis en ligne, ils ont donc été coupés de l'enregistrement.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2011
Second et dernier épisode d'une émission consacrée à l'édition 2011 du festival "Les voix de la Méditerranée" de Lodève.
L'originalité de cette édition est de mettre en valeur les jeunes poètes de langue occitane.
L'émission se compose d'entretiens avec Jean-François Mariot, Jean-Paul Creissac, Magali Bizot-Dargent, et de captations des spectacles.
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2016-09-21
Figure de l’action culturelle dans l’Hérault, dont il fut longtemps le directeur de l'Office départemental d'action culturelle, Jean Tuffou lance en 2007 sur les ondes de Ràdio Lenga d’Òc une émission-portrait intimiste et humaniste à la Jacques Chancel autour d’un concept qu’il invente : « l’occitanitude ». 
Dans une perspective fortement inclusive, ses entretiens sondent chez les « Occitan-e-s », né-e-s ici ou venu-e-s d’ailleurs, ces valeurs que l’on ressent et qui réunissent par-delà les différences quand on prend racine en Occitanie.

Présentation de l'invitée : Naoko Sano

Enseignante-chercheuse en sociolinguistique à l'université de Nagoya, la Japonaise Naoko Sano travaille depuis plus de vingt-cinq ans autour de la langue occitane dans ses usages contemporains. Elle interroge et étudie, entre autres, les rapports que les occitanophones entretiennent avec leurs pratiques linguistiques, et les usages de l'occitan au sens large. Elle est aussi l'auteure d'un dictionnaire occitan-japonais, le Vocabulari occitan-japonés (Tokyo, Daigaku Shorin, 2007) regroupant plus de 6000 mots du quotidien en occitan et leur traduction en japonais.

En 2016, elle était l'invitée de Jean Tuffou.

Photographie : Naoko Sano à la manifestation Anem Òc de Carcassonne en 2009. Photo : Bernard Delort (collection CIRDOC).
Mise en ligne : 17/01/2020
Appartient à :
Tipe : Emission ràdio / Data : 2012-02-12
En 2012, l'émission Camina que Caminaràs sur Ràdio Lenga d'Òc, présentée par Aimat Brees, consacrait une heure d'antenne à l'anniversaire des 30 ans des Calandretas, les écoles « associatives, laïques et immersives » occitanes depuis le Collègi Calandreta Leon Còrdas de Montpellier.
À travers des interviews d'acteurs et professionnels du mouvement Calandreta mais aussi d'anciens élèves (les calandrons), s'y déroule l'histoire fascinante d'une fédération et, au-delà, de toute une nouvelle conception de l'enseignement qui ne cesse de prendre de l'ampleur à travers l'ensemble des pays d'Oc.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Emission ràdio / Data : 2009-10
Le succès de la manifestation Anem Òc, organisée par la Confédération Occitane, le 24 Octobre 2009 à Carcassonne, réunit 10 000 personnes venues de tout l’espace occitan : ce succès est une surprise pour les organisateurs, un collectif de grandes organisations occitanes (IEO, FELCO, Calandreta, etc.) À cette occasion, José Bové, qui vient d’être élu député européen, prend la parole à la tribune pour dénoncer l’attitude de l’État contre la diversité linguistique et culturelle et demande la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.

Ràdio Lenga d'òc était présente sur l'évènement : en atteste ce numéro de l'émission Camina que caminaràs présentée par le journaliste-reporter Aimat Brees.

Le discours de José Bové :
« Et la France aujourd'hui, fait partie de ces rares pays, qui refusent de reconnaître la diversité, et qui refusent de reconnaître leurs histoires.
Alors, on est ici pour rappeler à l'État français qu'aujourd'hui il doit, de manière impérative, traduire dans la langue française la Charte européenne des langues. On est là aussi pour rappeler que chacun de nos territoires, que chacune de nos langues doit pouvoir être utilisée dans les services publics. On est là pour rappeler que la diversité de nos cultures doit apparaître partout sur nos territoires et que c'est la première façon de la reconnaissance de la diversité. On est là, enfin, pour dire qu'il n'est pas normal que le service public de l'Éducation ne reconnaisse pas la diversité culturelle.
Il faut que l'occitan, le basque, le corse, le catalan, puissent être appris de la maternelle jusqu'à l'âge adulte, et que ce soit organisé par le service public. Ce n'est pas normal que ce soit les familles qui soient obligées de faire un acte militant pour pouvoir permettre à leurs enfants de s'inscrire dans leurs propres cultures. Aujourd'hui, l'État jacobin va contre l'Europe.
Aujourd'hui, l'État jacobin a un discours archaïque. C'est l'Europe des régions que l'on va construire. Et cette Euope des régions ne s'arrête pas aux frontières des États. L'Occitanie, elle a aussi une partie de l'autre côté, en Espagne, elle a une partie au Val d'Aran. La Catalogne, elle est des deux côtés de la frontière des Pyrénées. Le Pays Basque il est aussi des deux côtés. Il n'est pas normal que chacun de ces pays ne puisse pas vivre et se développer en fonction de ses propres cultures.
Alors, on est là pour affirmer qu'il n'y aura pas d'Europe sans reconnaissance de la diversité, et que c'est parce qu'il y aura la reconnaissance de cette diversité que l'on pourra construire une Europe solidaire, humaniste et écologique. »

José Bové intervient sur le document sonore ci-dessous dès 27 : 40.
Mise en ligne : 17/01/2020
sus 2