Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Type de Document : Partition
Portail : Mediatèca
License : Licence ouverte
Langue : oci
Contributeur : CIRDOC
Sauf
Langue : lat
Dialecte : Languedocien
Tipe : Particion / Data : 19..
Partitions et paroles de divers chants gascons et béarnais, édités par l'Escole Gastou-Fébus, association littéraire fondée en 1896.
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Particion / Data : 1911

Cada annada, per l'organizacion del carnaval de Niça, un grand concors èra lançat per la creacion d'una cançon que devendriá la cançon oficiala del carnaval e cantada pendent tot lo desfilat. Las particions e las cançons seleccionadas èran aital editadas puèi vendudas las setmanas que precedissián e que seguissián lo carnaval.
De totas las proposicions, foguèt aquesta, en dialècte Niçard, que remportèt lo concors en 1911.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Particion / Data : 1906

Il est question de La Cansoun dis Àvi dans une lettre de Pierre Devoluy adressée à Frédéric Mistral datant du 29 mars 1906. L'expéditeur y fait part de ses impressions enthousiastes sur la chanson que Mistral vient de lui envoyer. Devoluy demande à Mistral s'il possède un air pour la chanter et pour qu'il la publie dès le prochain numéro du journal Prouvènço ! (Cf. Correspondance Frédéric Mistral - Pierre Devoluy : 1895-1913 / publ. et annotée par Charles Rostaing, 1984, p.687-688).

Pierre Devoluy est à l'époque rédacteur en chef du mensuel Prouvènço ! Auriflour de la causo felibrenco. La Cansoun dis Àvi sera effectivement publiée dans le n°16 du 7 avril 1906, signée par Frédéric Mistral, à Maillane le 27 mars 1906. La chanson y est précédée d'une petite introduction indiquant : « Èr : mescladis de E ièu quand la veirai

 Ié dirai...

e de Eisabèu

Ti boutèu

Soun plen de sarriho... »

Ce numéro de Prouvènço ! est conservé à la médiathèque du CIRDÒC (cote magasin AF).

Mise en ligne : 24/03/2020
Tipe : Particion / Data : 18..

Cette chanson considérée comme l'hymne de la Provence a été écrite par Frédéric Mistral sur l'air d'un noël traditionnel de Nicolas Saboly.


Cette chanson illustrant l'amitié entre catalans et provençaux a été créée en 1867 lorsque écrivains et hommes politiques offrirent aux félibres provençaux une coupe en argent en remerciement de l’accueil réservé au poète catalan Víctor Balaguer, exilé politique en Provence en raison de son opposition au gouvernement d'Isabelle II d'Espagne.

Mise en ligne : 26/03/2020