Recèrca

sus 104
Filtrar
Filtres actifs
Portail : Mediatèca
Dialecte : Gascon
Sauf
Auteur : Abadie, Pascal (1856-1932)
oci (1028)
fre (567)
cat (2)
lat (2)
Tipe : Revista / Data : 1897/....

Reclams de Bearn e Gasconha - en francés "les Echos de Béarn et Gascogne"- qu'ei ua revista literària d'expression occitana fondada en 1897 per l'Escòla Gaston Fèbus ( Escole Gastou Fébus en grafia originala, dita "febusienca"), "Societat felibrenca deu Sud-Oest". La revista Reclams de Biarn e Gascougne (que deven Reclams de Bearn e Gasconha a partir de 1984 e l'adopcion de la grafia classica de l'occitan) qu'ei ua revista occitana de literatura, lenga, istòria e culturas regionaus deu domeni gascon. Qu'ei uei lo periodic occitan lo mei ancian en activitat.

Entà ne saber mei sus l'istòria de la revista : legir l'article de Joan-Maria Sarpolet, "Los purmèrs decenis deus Reclams de Biarn e Gascougne" suu Campus d'Occitanica.

La numerizacion de la revista Reclams despuish las originas dinc a uei qu'estó menada peu CIRDÒC dens l'encastre deu projècte Occitanica mercés a la preciosa collaboracion de l'Institut occitan d'Aquitània e de l'Escòla Gaston Fèbus que metón a disposicion ua colleccion sancèra de la revista.

Reclams

InÒc

CIRDÒC


Avertiment
Qe cau notar que tanlèu 1922, "l'Escole" que modifica l'organizacion de la numerotacion de las liurasons en començar un navèth cicle de paginacion de la revista au mes de noveme, mes que seguí l'amassada generau annuau e la hèsta de l'Escole.
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1896/190.
Créée et animée par Prosper Estieu et Antonin Perbosc, la revue Mont-Segur occupe une place importante dans l'histoire de la langue occitane et de l'action occitaniste contemporaine. D'abord revue locale d'inspiration félibréenne (Première série : 1896-1899), elle devient en 1901 (Deuxième série : 1901-1904) un organe de diffusion de nouvelles conceptions linguistiques, littéraires et idéologiques fondatrices pour le renouveau intellectuel occitan du XXe siècle. 

En savoir davantage sur l'histoire de la revue Mont-Segur
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Revista / Data : 2008/....

Lo Diari es mai qu'una revista, es una veirina. Per totas (totes) las e los qu’obran en occitan, que parlan e fan parlar : los que fan dins la lenga nòstra. Perque las associacions del ret Miègjorn-Pirenèus son nombrosas, perque lors sòcis son apassionats, Lo Diari s’esperfòrça de botar en davant aquelas valors, aquela riquesa, aquela creativitat. Trobarètz dins Lo Diari d'articles suls eveniments passats o de venir, de renduts comptes scientifics, d’anóncias de publicacions e un agendà cultural. La revista (que se pòt tanben trapar sul nòstre siti internet) ofrís al lector un panoramà vivent de la cultura occitana actuala. E, coma la cultura muda, Lo Diari, el, avança. Mai d’articles de fons, d’entrevistas amb los actors magèrs del monde cultural occitan e de pajas sus l’actualitat fòra del ret de l’IEO. Tot aquò per contunhar de faire parlar l’occitan !
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1905-1992
Era Bouts dera mountanho (La Voix de la montagne) est la revue de l'Escòlo deras Pirenéos, l'école felibréenne des Pyrénées créée en 1904 à Saint-Gaudens par Bernard Sarrieu (1875-1935).

Le premier numéro de la revue Era Bouts paraît en 1905. Elle est d'abord bimestrielle puis mensuelle à partir du n° 3 de 1906. Sa devise est : "Toustém Gascous !". Les articles, majoritairement rédigés en gascon, sont des études sur la langue, des textes littéraires et des comptes-rendus des activités de l'association. Tous les dialectes des régions pyrénéennes y sont représentés.
A partir de 1925 la revue sera dirigée par Raymond Lizop (1879-1969), puis en 1955 par Jules Ponsolle (1902-1998) et Yvonne Ponsolle (1914-1997). Le dernier numéro paraîtra en 1992.
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1908-1948
L'Armanac dera mountanho est publié par l'Escòlo deras Pirenéos, l'école felibréenne des Pyrénées, de 1908 à 1948.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1898-1959
L'Almanac de la Gascougno est publié pour la première fois en 1898 sous la direction de l'abbé Fernand Sarran (1876-1928) qui signe ses textes du pseudonyme Lou Cascarot en référence au Cascarelet, pseudonyme de Joseph Roumanille dans l'Armana prouvençau.
A partir de 1904 le titre devient Armanac de la Gascougno. En 1923 un sous-titre précise : Armagnac, Biarn, Bigorro, Lanos.
Les textes publiés sont principalement issus du folklore et de la tradition orale locale.
En 1929, après le décès de l'abbé Sarran, c'est Léopold Médan qui prend la direction de l'almanach, sous le pseudonyme Lou Campanè, il sera publié jusqu'en 1959.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1891/1901
Lé Gril : gazetto senmanalo dé la léngo patouèso pareis pel primièr còp en febrièr de 1891 a Tolosa jos la direccion de Gabriel Visner, pseudonime  de Gaston Sirven (1846-1909). Son collaborator principal es Auguste Forés (1848-1891). Lo jornal s’adreiça a un public popular e coneis rapidament un grand succès, en junh de 1891 lo tiratge aten 10 000 exemplars. En mai de las cronicas sus la vida tolosana, lo teatre, la politica, s’i tròban de contes, de poèmas, un fulheton e d’istòrias umoristicas.
Totes los tèxtes publicats son en occitan e lo jornal impausa pas ges de règla de grafia a sos autors. A partir de 1896 qualques tèxtes son en francés e apareis lo sostítol Le Grillon de Toulouse.
Ebdomadari per començar, lo jornal ven bimensual en abril de 1894. En junh de 1898 fusiona amb la Terro d’Oc. Lo 1èr d’octobre de 1900 una novèla seria espelís e s’arrestarà en genièr de 1901.
Una tresena e darrièra seria pareis de junh a agost de 1907.
Mise en ligne : 26/03/2020
Tipe : Revista / Data : 1898 ; 1900-1914
Armanac déu bou biarnés e déu franc gascou
Mise en ligne : 30/03/2020
Tipe : Revista / Data : 1891-1915 ; 1922-1936
L’Almanac patoues de l’Ariejo paraît pour la première fois en 1891 à l’initiative de Léon Gadrat, imprimeur à Foix. La publication sera interrompue en 1915 à cause de la guerre et ne reprendra qu’en 1922, le dernier numéro connu est celui de 1936.
C’est un almanach populaire. Contrairement à de nombreux almanachs occitans, l’Almanac patoues n’est pas une publication militante, il n’est pas un organe du Félibrige et demeure indépendant de la hiérarchie félibréenne, même si le mouvement exerce une influence durable sur la rédaction : parmi les contributeurs, Arthur Cassou et Paul Dunac sont membres de l’Escolo de Mount-Segur et Clovis Roques sera majoral représentant de l’Escolo deras Pireneos.

Le contenu de la publication évolue en raison de sa propre histoire et des évènements qui l’affectent. Les trois premiers numéros contiennent essentiellement des textes issus de la tradition orale extraits du Bulletin de la société ariégeoise des sciences, lettres et arts : des contes populaires recueillis par l’abbé David Cau Durban, des collectages de chants traditionnels réalisé à Massat par un instituteur, M. Ruffié ainsi que des proverbes extraits de Proverbes patois de la vallée de Biros collectés par l’abbé Guillaume Castet. Par la suite l’almanach va exploiter une autre source, le recueil des Chants populaires du Languedoc publié par Louis Lambert et Achille Montel.
La publication de ce corpus traditionnel a fait de l’Almanac patoues de l’Ariejo le recueil le plus dense de littérature orale pyrénéenne et a joué un rôle majeur dans la revitalisation de la mémoire occitane.

Le décès de Léon Gadrat en 1906 représente une véritable rupture. A partir de 1907 le contexte éditorial évolue, les textes recueillis cèdent la place à des compositions de moins bonne qualité : contes souvent misogynes, facéties, textes grivois suspectés de médiocrité et autres récits comiques dégénérant parfois jusqu’au scatologique. L’almanach publie aussi des textes historiques et des textes inspirés par l’actualité ou la vie quotidienne dont ils sont le reflet. La grande majorité des auteus se cache derrière des pseudonymes dont certains n'ont jamais été identifiés.

La présentation matérielle de l’almanach est toujours la même tout au long de sa publication. Il contient peu de publicité, à partir de 1900 il est illustré de petites vignettes puis de dessins et de séries de dessins humoristiques à la façon de bandes dessinées. Il est diffusé à 4500 exemplaires. 

L’almanach est entièrement rédigé en langue occitane à l’exception du chapitre « Foires et marchés ». L’Ariège a la particularité d’être un département qui inclut deux aires dialectales bien différenciées : le languedocien et le gascon, l’almanach en est le reflet. Cependant une étude de la répartition par dialecte des textes publiés met en évidence la domination du languedocien, 80 % des textes sont écrits dans ce dialecte. Les contributions en gascon chutent à partir de 1908, date à laquelle Bernard Sarrieu lance l’Armanac dera Mountanho. La communauté linguistique gasconne des Pyrénées centrales, portée par le dynamisme du Félibrige, se structure autour le l’Escolo dera Pireneos.

Quant à la graphie, elle fluctue, mais L’Almanac patoues de l’Ariejo n’a jamais adopté la graphie félibréenne. Globalement la publication adopte la graphie mise au point par Louis Lafont de Sentenac dont les règles sont énoncées dans la préface du Recueil de noëls de l'Ariège en patois languedocien et gascon publié en 1887. Ces règles sont une adaptation de la graphie félibréenne, conçue au départ pour un dialecte provençal rhodanien, à la langue parlée en Ariège. L’almanach n’adoptera pas non plus la graphie classique, un seul texte est publié dans cette graphie en 1929, il est de Raymond Lizop : La Reina Floreta.
Mise en ligne : 08/04/2020
Tipe : Particion / Data : 19..
Partitions et paroles de divers chants gascons et béarnais, édités par l'Escole Gastou-Fébus, association littéraire fondée en 1896.
Mise en ligne : 16/01/2020
sus 104