Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Portail : Mediatèca
Contributeur : Escola G Febus
Tipe : Site Internet / Data : 2018

L’Escòla Gaston Febus, fondada en 1896 per escrivans de Gasconha coma Simin Palai o Miquèu de Camelat, que contunha la sua mission de promocion de la cultura regionau en tot crear un site internet.

Qu’i trobaratz biografias d’autors,  punts de lenga o presentacions d’òbras d’escrivans gascons despuish Guilhem IX lo trobador dinc adara.

De mei, l'Escòla que publica serias tematicas d'articles coma la de Gaston Febus o la deus escrivans gascons pendent la guèrra 14-18.

Anar sul site :  http://escolagastonfebus.com/




Mise en ligne : 10/12/2018
Tipe : Brocadura / Data : 1909
Programme des fêtes de l'Escole Gastou-Fébus, organisées les 22 et 23 août 1909 à Salies-de-Béarn.
L'Escole Gastou-Fébus est une école félibrenne béarnaise fondée en 1896 à Pau par Simin Palay (1874-1965) et Michel Camelat (1871-1962), figures centrales du Félibrige gascon pyrénéen. On appelle « école » (escòla en graphie occitane classique) une association affiliée au Félibrige, dont les membres sont félibres.

Comme c'est généralement le cas pour les fêtes félibréennes, l'évènement se compose d'une série de spectacles de chants et de danses occitans en tenues traditionnelles du pays. S'ouvrant par la réunion du bureau de l'association, le premier jour voit se succéder un apéritif-concert, puis des représentations de pièces de théâtre en occitan. Le deuxième jour a lieu la Cort d'amor, le concours de poésie et de chant occitan, caractéristique des félibrées.

Notons la présence de Léonce Lacoarret dit Al-Cartero (1861-1923), le médecin-poète gascon auteur de la célèbre chanson sociale Los Pica-talòç.


Consulter le document sur le site de la Bibliothèque de l'Escòla Gaston Febus
Mise en ligne : 17/04/2019
Tipe : Brocadura / Data : 1922
Programme d'une journée consacrée au répertoire chanté béarnais en occitan, par la chorale Déodat de Séverac de Toulouse, le dimanche 5 mars 1922 à la salle du Jardin royal, à Toulouse.

La chorale rend hommage, par son nom, au compositeur Déodat de Séverac (1872-1921), originaire de Saint-Félix-Lauragais, qui connut la gloire sans jamais renier ses origines languedociennes. Il composa d'ailleurs sur des textes occitans et catalans. Fondée peu avant le décès du compositeur, le 14 mai 1921, la chorale était présidée par le félibre et médecin Camille Soula (1888-1963). Elle est alors dirigée par le musicien et homme politique catalan Josep Fontbernat i Verdaguer (1897-1977). Sans surprise, elle était orientée vers le répertoire occitan. Cette journée béarnaise est placée – sans surprise non plus – sous le triple patronnage des poètes Simin Palay (1874-1965) et Michel Camelat (1871-1962) ainsi que du félibre béarnais Jean Casassus.

Le programme n'est pas qu'occitan : sont d'abord interprétées trois chansons catalanes, dont deux du compositeur de sardanes Enric Morera i Viura (1865-1942), puis six chants béarnais (précédés d'une conférence de Simin Palay). Trois œuvres françaises de la Renaissance et une traduction française d'un choral de Jean-Sébastien Bach clôturent le programme.

Consulter le document sur le site de la Bibliothèque de l'Escòla Gaston Febus
Mise en ligne : 17/04/2019
Tipe : Brocadura / Data : 1963
Ce petit opuscule de 13 pages est en réalité un seul long poème de Jules Ponsolle (1902-1998), félibre originaire de Rieux-Volvestre, au sud-ouest de Toulouse, responsable de l'Escòlo deras Pireneos, école félibréenne des Pyrénées centrales, active jusqu'en 1999 .
Brodant sur le thème de la croisade albigeoise (1208-1244), Jules Ponsolle développe un propos militant, sur des thématiques sociales et occitanistes. Le texte, divisé en strophes, est illustré de deux linogravures du peintre ariégeois Jacques Fauché (1927-2013). Il est suivi d'un lexique occitan.

Consulter le document sur le site de la Bibliothèque de l'Escòla Gaston Febus
Mise en ligne : 17/04/2019