Recèrca

sus 181
Filtrar
Filtres actifs
Catégorie : Agenda
Sauf
Sous-Menu : Actors
Auteur : CIRDÒC
Auteur : Fasètz la lenga en Cabardès
Auteur : Sirventés
fre (1428)
oci (165)
cat (4)
lat (1)
Fabrica (1801)
Agenda (1801)
Agenda (1801)
Tipe : Eveniment / Data : 2015-08-16 17:30:00
Sur la place du 14 juillet à Béziers
  • De 17h30 à 20h30 : La Feria des enfants :
> Coin lecture et dessin, jeux géants en bois, contes, etc.

> Atelier cirque avec Cirk à Liens : Vincent, le clown Biscotte, proposera des ateliers circo-clownesques... d'équilibre et de jonglerie... et d'objets à pédales pour petits et grands... Un univers à découvrir en famille !

  • À partir de 19h : repas, avec un choix d'assiettes régionales, proposé par les calandretas et Radio Lengad'òc  
  • À partir de 19h30 : Balèti des familes amb Sors les mains d'tes poches : initiation au bal occitan pour parents et enfants. Véritable moment de partage autour d'une ronde des familles. 

    Sors les mains d'tes poches propose des musiques à danser issues du répertoire traditionnel occitan enrichi de compositions chantées en Òc ou en Français.

  • À partir de 23h30 : Concèrt amb Goulamas'k : dans un esprit de fête et de revendications. GOULAMAS'K délivre une musique à l'énergie dévastatrice et contagieuse.
Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 10:00:00
À Cap'Cinéma :

“Volèm l’occitan a la television !”
 À l’occasion des 40 ans de la création du CIDO (futur CIRDÒC) par Yves Rouquette, retour en images et en « live » sur 4 décennies de création, de réflexion et de revendications qui ont transformé la création occitane. Du Larzac aux débuts du Magazine occitan, de la Nòva Cançon à Massilia, de l’invalidation de la candidature de Robert Lafont à la présidence de la République à la ratification de la Charte des langues minoritaires, l’INA vous livre pour ces 40 ans autant de trésors documentant la mémoire audiovisuelle occitane. En partenariat avec l’INA
Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 11:30:00
À Cap'Cinéma :

Avec Chronos, entre improvisation, création musicale et ciné-concert, Asuelh puise dans la littérature d’oc pour redonner la voix aux images muettes des films de Michel Cans, témoignages des années 1950 sauvegardés par le CIRDÒC et plébiscités par le public. Revanche ou allégorie, comment des films muets deviennent-ils une matière première de choix pour la création occitane contemporaine ? Quelle fascination exerce sur les artistes cette galerie de portraits animée, en noir et blanc, succession d’instantanés capturant sans paroles le quotidien de centaines d’anonymes ?
Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 14:30:00

À la MJC de Rodez : 

Lo famós
 Papet es Bernard Cauhapé, compagnon de route de l’Estivada depuis longtemps, touche-à-tout inventif et gouailleur, avec des approches de l’art faussement naïves. L’essence du jazz en quelque sorte, cette musique accessible et néanmoins exigeante, sautillante, populaire, travaillée jusque dans ses parts d’improvisation. Autant de choses que l’éternel Papetapprécie, d’autant plus s’il est entouré d’un trio jazz et jeune bien plus classique dans sa formation (guitares-contrebasse) que dans son approche d’un répertoire manouche où se côtoient les icônes, Django en tête. Le Trio Savignoni touche au manouche et lo Papet passe glissando du conte à Paolo, dont il a, il est vrai, certains atours, qui attendaient simplement d’être révélés. Ça croone crânement, ça groove grave, ça swingue suavement, ça pinga-panga du tango-tango sans en faire trop, alors que le Just a Gigolo livre son numéro sur des textes revisités par l’écrivain Robert Marti. La tonique de l’òc et celle du jazz de concert dans un concert complice et enthousiasmant !

Avec :

Bernard Cauhapé : Chant / Symon Savignoni : Guitare solo / Sam Guasch : Guitare rythmique / Jacques Bernard : Contrebasse

Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 16:00:00
À l'Espaci CIRDÒC (Rencontre/débat)

Des auteurs, penseurs et créateurs des trois régions nous invitent à comprendre le paysage culturel de l’espace eurorégional dans ses spécificités locales et ses héritages partagés. Il sera question notamment de savoir comment les créations contemporaines mettent en scène ou interrogent les liens avec les territoires voisins. Dans le cadre du forum eurorégional Patrimoine et Création
Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 16:30:00
À l'Amphithéâtre : 

La benjamine de l’Estivada cette année ! Difficile de le croire en réalité, tant sa fraîcheur s’accompagne d’une assurance et d’une personnalité tout à fait affirmées. Il faut dire qu’à 22 ans, Alidé l’aranaise écrit, compose et interprète son propre répertoire. Découverte dans un clip contre la violence faite aux femmes, elle y montrait déjà une étendue vocale tout à fait impressionnante, une force soul à faire se dresser les cheveux et une manière d’occuper l’espace naturelle et spontanée. Trois ans plus tard, la voilà qui sort son premier album, dont le titre lui sonna toujours comme une évidence : « Eth Paradís ei en tu ». Ses thèmes : les dérives de la société, la quête de mondes intérieurs, mais aussi et surtout les problèmes de son âge et de sa génération, les interrogations existentielles sur l’amour et la séparation. Des sentiments exacerbés, des sensibilités devenues textes et émotions, toujours servies par une voix et un caractère uniques. Uniques aussi son occitan, son répertoire et ses influences. De la Val d’Aran, on a un pied en Occitanie, l’autre en Catalogne, et de la hauteur pour voir loin : rumba, reggae, soul, chansons traditionnelles, engagées ou poétiques, des accents de Selah Sue aux mots de Bob Marley… A l’Estivada, Alidé Sans occupera la scène seule, dans un concert libre et intimiste, et elle y exprimera sans nul doute son (grand) potentiel, une occasion pour ceux qui ne la connaissent pas (encore) ! Every little thing is gonna be alright…
Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 18:30:00

Scèna Balèti (Polifonia/Trad) :

Ceux-ci, ils cherchèrent et se cherchèrent, longtemps, finirent par se trouver et se retrouver autour d’un idéal commun un peu fou : parvenir à faire danser uniquement à la seule force de leur voix. Pas d’instruments de luthier, pas de percussions, pas de fioritures…et pas besoin ! La voix, seule, riche et nue, redevenue le plus précis des instruments, mélodique, harmonique, rythmique. Trois voix se complétant et s’entremêlant, portées par des arrangements novateurs, finement brodés sur le matériau traditionnel du Massif Central. Et un outil pour lier le tout : la langue. Les langues même, l’occitan, redoutable pour sa tonique dansante, et la bourrée, avec un vocabulaire propre, une syntaxe, une fonction sociale et une culture remises au goût du jour, partagées de bon cœur avec le public. Celui-là ne sera d’ailleurs pas le seul à s’animer : sur la scène le trio dansa al dintre, il lie les gestes à la parole, joue des cris, des silences et des rythmes. L’essence d’un groove, la création d’un jazz vocal… Quaus de Lanla occupe l’espace par le son et nous invite tous à le faire par le mouvement, la danse, nous insufflant la libre énergie de ceux qui, avec peu, donneront tout.

Avec :

Sébastien Guerrier : chant, pieds, beat box / Eric Desgrugilliers : chant, pieds / Didier Décombat : chant

Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 21:00:00

Granda Scèna (Chaâbi / Chanson / Jazz / Trad) :

Le monde de Guillaume Lopez est imaginaire, sans frontière, entremêlé d’Espagne, de Catalogne, d’Occitanie, d’Andalousie, de Maghreb… Il y évolue entre musiques traditionnelles, musiques improvisées et chanson, trois genres dans lesquels il excelle et se plaît. D’un chemin jalonné de rencontres, il extrait aujourd’hui une nouvelle création, un autre voyage, initiatique, en terres méditerranéennes : « Medin’Aqui ». Chaque musicien de ce spectacle est un compositeur-interprète de haut vol, aussi funambule que Guillaume, ses flûtes et sa voix virevoltantes, et tous dialoguent dans leurs langages musicaux propres, leurs styles et leurs répertoires, navigant à vue entre le savant et le populaire, entre la fête et l’émotion, le chant et la musique, la danse et le groove. Les horizons d’habituels compagnons de route de Guillaume Lopez (Thierry Roques, Pascal Celma, Cyril Amourette, Simon Portefaix), rejoignent ceux de Sam Burguière, multi-instrumentiste des Ogres de Barback, et d’Amine Tilioua, spécialiste de la Sana’a, le violon arabo-andalou, pour une rencontre d’esthétismes et de cultures. Départ les ici, en route vers l’ailleurs, et de nombreuses haltes, guidées, au programme !

Avec :

Guillaume Lopez : chant, flûtes, sax, cornemuse / Amine Tilioua : chant, violon, oud / Sam Burguière : violon, trompette / Thierry Roques : accordéon / Pascal Celma : basse / Cyrille Amourette : guitares / Simon Portefaix : batterie, percussions

Site de Medin’Aqui

Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 22:30:00

Granda Scèna (Chanson / Folk / Forró / Trad) :

Quelque part entre deux mondes, ou au bord de l’un d’eux, au bord du champ que l’on ne laboure pas et où s’entrecroisent les herbes nées folles et celles qui échappèrent à la culture, la voilà la « talvèra »E es aquí que se tròba, coma cadun sap, la libertat. La liberté de faire, celle d’être aussi, sans contraintes et sans domination d’aucune sorte, en allant où l’on veut et avec qui on le souhaite. Une passerelle pour tous les possibles… La Talvera, le groupe, est un des plus prolifiques de la création d’expression occitane. Sans doute car il s’agit là de plus qu’un simple groupe de musique : né de la recherche ethnomusicologique dans les années 80, il a continué en parallèle à explorer un répertoire traditionnel de collectage et à créer une œuvre poétique dense et riche, ancrée dans le présent, tout en tissant méticuleusement des liens entre ces deux activités, ainsi qu’en y intégrant le fruit de ses échanges réguliers avec tous les pays du « Sud », ceux qui partagent avec l’Occitanie le « solelh solelhaire », cet astre qui réchauffe et nous fait fièrement lever les yeux (et les verres!) au ciel. La musique de la Talvera es coma aquò : chaleureuse, bigarrée, multicolore, à tel point qu’elle en est inclassable. Occitane, tout simplement ?

Avec :

Daniel Loddo : Chant, accordéon, cornemuses / Céline Ricard : Chant, fifre, flûtes / Fabrice Rougier : Clarinette, saxophone / Sergio Saraniche : Guitares, basse / Serge Cabau : Percussions / Aelis Loddo : Chant, violon / Tony Canton : Violon

Site de La Talvera / 

Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2015-07-23 23:50:00

Cabaret (Folk / Metal / Rock) :

Boisson Divine ne pouvait qu’être le fruit d’un pays de vigne et pourtant non : il est le fruit de plusieurs ! D’un coin de Gers entre Madiran, Côtes de Gascogne et, bien sûr, Armagnac. Ils en ont d’ailleurs conservé le côté « nhac » ! Baptiste et Adrien ont commencé à jouer ensemble à 14 ans, et ils ont à peine aujourd’hui dépassé la vingtaine. Ces deux cadets de Gascogne devaient l’être également au rugby, leur sport national à eux, qui leur conféra vigueur et force brute tout en leur apprenant dans le même temps l’humilité, l’esprit d’équipe, la camaraderie et la solidarité. Pour être si souvent tombés à terre ils ont fini par en savoir l’odeur et le goût, ils ont fini par écouter sa musique, qui devint leur musique, faisant d’eux des enradigats de cœur et d’esprit. Bercés de folk-metal européen (Finntroll, Eluveitie, Korpiklaani…) et secoués par le légendaire pyrénéen et la culture gasconne (Nadau, Los Pagalhós…), à moins que ce ne soit l’inverse, ils ont tout naturellement associé les deux. Ce jeune groupe qui, à seulement deux membres proposait déjà un son fort et ample s’agrandit pour la scène et un second album en préparation. Une relève qui s’assure et qui assure !

Avec :

Baptiste Labenne : Chant, guitare, basse, instruments traditionnels / Adrien Gilles : Chant, batterie

Site de Boisson Divine / 

Mise en ligne : 29/03/2017
sus 181