Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Auteur : Estèves, Jean-Louis
Portail : Mediatèca
Tipe : Fotografia / Data : 1980-07-17
En occitan, l’adrech est le versant sud d’une montagne. Le site de Ladrecht, dans les Cévennes, désigne un gisement de charbon au nord d’Alès, dont le principal puits s’appelait Destival.
En 1979,
les Charbonnages de France décident la fin de l’exploitation du gisement auquel Destival permettait d’accéder, provoquant une lutte sociale qui aura un énorme impact régional.
La crise éclate vingt ans après la grève des mineurs de Decazeville : de nombreuses personnalités du monde occitan, autour de Robert Lafont, se mobilisent alors pour renforcer les liens entre le mouvement occitan et le mouvement ouvrier. Le 17 juillet 1980, en pleine Université occitane d'été, plusieurs figures importantes descendent donc dans la mine pour poser symboliquement le drapeau occitan à côté du drapeau français.
Le photo-reporter Jean-Louis Estèves est parmi eux : il immortalisera le moment grâce à ces deux photographies, où l'on reconnait notamment Robert Lafont, Claude Alranq, Jean-Pierre Chabrol, Pierre Millet, Jack Rallite, E. Soullié et M. Barbera.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fotografia / Data : 1980-05-10
Le 10 mai 1980 Jean-Louis Estèves, alors photo-reporter pour La Marseillaise et Le Travailleur du Languedoc, a couvert une manifestation conjointe du PCF et des mouvements occitanistes, qui fera date sous le nom de la Marche sur Montpellier.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fotografia / Data : 1980-05-10
Le 10 mai 1980 Jean-Louis Estèves, alors photo-reporter pour La Marseillaise et Le Travailleur du Languedoc, a couvert une manifestation conjointe du PCF et des mouvements occitanistes, qui fera date sous le nom de la Marche sur Montpellier.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fotografia / Data : 1980-05-10
Le 10 mai 1980 Jean-Louis Estèves, alors photo-reporter pour La Marseillaise et Le Travailleur du Languedoc, a couvert une manifestation conjointe du PCF et des mouvements occitanistes, qui fera date sous le nom de la Marche sur Montpellier.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fotografia / Data : 1980-05-10
Le 10 mai 1980 Jean-Louis Estèves, alors photo-reporter pour La Marseillaise et Le Travailleur du Languedoc, a couvert une manifestation conjointe du PCF et des mouvements occitanistes, qui fera date sous le nom de la Marche sur Montpellier.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fotografia / Data : 1980-05-10
Le 10 mai 1980 Jean-Louis Estèves, alors photo-reporter pour La Marseillaise et Le Travailleur du Languedoc, a couvert une manifestation conjointe du PCF et des mouvements occitanistes, qui fera date sous le nom de la Marche sur Montpellier.
Mise en ligne : 17/01/2020