Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Sujet : Félibrige -- Lérins, Îles de (Alpes-Maritimes)
Portail : Enciclopèdia
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

L’Escolo de Lerins est le nom de l’école félibréenne de Cannes (en rapport avec les îles de Lérins et tout particulièrement l'île Saint-Honorat) fondée le 25 avril 1887 par François Mouton président du Comité d’intérêt local à Cannes, Léon Jeancard président du Tribunal de commerce, Pierre Millet premier adjoint au Maire de Cannes, Maurice Rimbault employé de l’enregistrement, Frédéric Amouretti journaliste, Joseph Bérenger et Henri Giraud.

Cette même année, les 27 et 28 mars, la Santo Estello (fête annuelle des félibres) se déroule pour la première fois à Cannes. À cette occasion Frédéric Mistral est reçu par les félibres cannois.

En janvier 1930, certains membres de l’Escolo de Lerins créent une scission et fondent l’Estello de Lerin sous la présidence de François Garbier, ancien Cabiscòu de l'Escolo de Lerin, avec pour directeur artistique Victor Tuby. L’association s’installe alors au Musée de Fortville propriété de Victor Tuby qui abrite son atelier de statuaire, son laboratoire de biologie, physique et chimie, ainsi que l’Academi prouvençalo de Cano qu’il fonda en 1919.

En 1971, les deux Escolo décident de fusionner sous l’appellation : Escolo Estello de Lerin , puis en 1993, l’association décide de reprendre son nom original : Escolo Felibrenco de Lerins.

Modalités d'entrée :

Don aux Archives municipales de Cannes.

Accroissement :

fonds clos

Fonds complémentaire :

Archives municipales de Cannes - Fonds Tuby

Archives municipales de Cannes - Fonds de la famille Négrin

Description du fonds

L’Escolo de Lerins est le nom de l’école félibréenne de Cannes (en rapport avec les îles de Lérins et tout particulièrement l'île Saint-Honorat) fondée le 25 avril 1887 par François Mouton président du Comité d’intérêt local à Cannes, Léon Jeancard président du Tribunal de commerce, Pierre Millet premier adjoint au Maire de Cannes, Maurice Rimbault employé de l’enregistrement, Frédéric Amouretti journaliste, Joseph Bérenger et Henri Giraud.

Cette même année, les 27 et 28 mars, la Santo Estello (fête annuelle des félibres) se déroule pour la première fois à Cannes. À cette occasion Frédéric Mistral est reçu par les félibres cannois.

En janvier 1930, certains membres de l’Escolo de Lerin créent une scission et fondent l’Estello de Lerin sous la présidence de François Garbier, ancien Cabiscòu de l'Escolo de Lerin, avec pour directeur artistique Victor Tuby. L’association s’installe alors au Musée de Fortville propriété de Victor Tuby qui abrite son atelier de statuaire, son laboratoire de biologie, physique et chimie, ainsi que l’Academi prouvençalo de Cano qu’il fonda en 1919.

En 1971, les deux Escolo décident de fusionner sous l’appellation : Escolo Estello de Lerin , puis en 1993, l’association décide de reprendre son nom original : Escolo Felibrenco de Lerins.

Dates extrêmes :

1909-1985

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (provençal)

Français

Importance matérielle :

0,5 m.l.

Supports représentés :

Manuscrits

Monographie imprimée

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

9S - Archives de l'Escolo de Lerins (1909-1985) [ 9 S 1 à 5]

Instruments de recherche disponibles :

 Répertoire numérique détaillé disponible en ligne : http://archivescannes.ville-cannes.fr/4DCGI/Web_VoirLaNotice/02_01/9S/ILUMP19701

 

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Fonds librement communicable

Conditions de reproduction :

La reproduction des documents appartenant ou conservés aux Archives communales de Cannes donne lieu à la perception d’un droit de reproduction.

Mise en ligne : 11/02/2020