Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Sujet : Occitanie -- Autonomie et mouvements indépendantistes
Portail : Mediatèca
Tipe : Brocadura / Data : 1980
Ce document est rédigé par le Movement Socialista e Autonomista Occitan — Volem Viure Al Païs (VVAP). Il date de la fin du septennat de Valéry Giscard d'Estaing (1979 et 1980), dans un contexte où la lutte du Larzac joue un rôle de catalyseur dans la prise de conscience de l’identité occitane (avec des slogans comme Volem viure é trabalhar al païs ou Gardarem lo Larzac).

Le texte se présente sous la forme d’un essai dans sa première partie. La deuxième, quant à elle, résulte de la fusion d’un texte de loi organique commentée — semblable au statut d'autonomie de la Catalogne qui est rédigé la même année — et d’un programme politique argumenté. Les deux parties sont introduites par des préambules explicatifs.

Le texte est résolument « socialiste », dans le sens anti-capitaliste du terme, et « autogestionnaire » dans un appel à une « voie occitane au socialisme » dans un logos de libération nationale, tout en mesurant le propos puisqu'il propose non pas l’indépendance mais la création d’une Occitanie autonome au sein de la France. On retrouve dans la première partie, elle-même divisée en deux, d’abord un argumentaire sur l’existence du peuple occitan, une « nation en marche », en comparaison avec la France, puis une explication sur le pillage, par secteur, de l’Occitanie par l’État et les multinationales.

La deuxième partie, elle aussi divisée en deux, propose d’abord une description des institutions de la future région autonome, son fonctionnement et sa composition, avant de présenter le programme politique en trois sous-parties :  
- « décider au pays » sur la forme et le financement que les institutions devraient prendre au sein même de la communauté autonome
- « travailler et contrôler au pays » sur la forme de l’économie et de ses secteurs
- « vivre mieux au pays » sur les droits politiques, sociaux, culturels et économiques.

Le document conclut son propos sur l’urgence de la mise en place d’un tel programme et de ces propositions, qui « prendront toutes leurs dimensions dans les mouvements sociaux qui les ont provoqués ». Il insiste enfin sur le fait que « la lutte pour l’autonomie des peuples de France est la forme historique actuelle de leur libération ».
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Article scientific / Data : 2004
Paregut dins un numero de la revista Pôle Sud - Revue de science politique de l'Europe méridionale (n°20, 2004) consacrat als partits regionalistas e nacionalistas, aquel article de Fabien Nicolas, secretari general del Comitat Jean Jaurès e doctor en sciéncia politica a l’universitat Montpelhièr 1, analiza al travèrs de l’istòria recenta del Partit occitan (PÒC) fondat en 1987, la particularitat de la situacion politica occitanista : de moviments socials e culturals ancians e sovent fòrts e una abséncia d’identitat politica partisana establida e durabla a l’entorn de l’idèia occitanista a la diferéncia de las autras « periferias ». Avant de liurar una analisi del PÒC al travèrs d’una seria d’entretens e un trabalh suls escriches del jove partit occitan, torna fòrt amont sus la situacion de l’espaci occitan, sas caracteristicas especificas a rapòrt als autres espacis de reivindicacion regionalistas o autonomistas.

Consultar l'article 

Consultar l'article en linha sus Persée :
https://www.persee.fr/doc/pole_1262-1676_2004_num_20_1_1179
Mise en ligne : 17/01/2020