Recèrca

sus 161
Filtrar
Amic Bedel (7) Amic Bedel%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
AMTA (6)
Conta'm (5) Conta'm%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Joan-Pau Verdier (5) Joan-Pau Verdier%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Corou de Berra (4) Corou de Berra%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
fre (961)
oci (735)
frd (40)
eng (29)
ita (14)
pro (11)
lat (7)
cat (4)
frm (1)
por (1)
spa (1)
Humour (114)
Tipe : Eveniment / Data : 2017-06-12 18:00

Le collège Marcel PIERREL accueille LE TOTAL FESTUM MARVEJOLS :

Pendant toute l'année, les élèves du collège rencontreront, dans le cadre des cours d'Occitan, du projet académique, et des EPI les artistes de MAURESCA FRACAS DUB et du théâtre des origines en vue de réaliser des productions, leurs créations seront présentées au public le vendredi 16 juin :
Chants, expositions, jeux interactifs, déambulation théâtrale et feu de la Saint Jean, de quoi ravir les petits et les grands.
Pour la première fois cet évènement sera associé à la fête du collège .

Collège Marcel PIERREL :
>> Lundi 12 juin 18 h : Vernissage de l’exposition Sports traditionnels Occitans (Partenariat CIRDOC)
L’exposition sera visible toute la semaine au collège et visitée par les élèves de CM2 du bassin de Marvejols.

>> Vendredi 16 juin : Salle Polyvalente, Esplanade

Dès 18 h Mercat del país :
« Lo local una solucion al mal manjar »
Repas : Aligot saucisse

- 20 h 45 : Espectacle dels escolans

- 21 h : CONCERT MAURESCA FRACAS DUB

Pour eux, la musique est avant tout une aventure collective, une « coopérative » où la rime et le rythme tournent à plein régime, les machines distillent le groove et les cuves débordent de textes vivants et acérés où l’occitan déploie sa verve et son originalité. 10 ans de scènes et 4 albums, Mauresca vendange à pleines mains dans le Hip Hop ou le Reggae, sans modération. À mi-chemin entre les premières heures d’un Rap pacifique et rassembleur, la force d’un Raggamufin chaloupé et l’art de faire danser les gens, le « balèti » retrouve des couleurs. C’est le choc des langues, l’éloge de la pluralité, l’art du débat hérité des troubadours et la pertinence du « conscious lyrics ».
Depuis 1998, date de création d’un premier sound system, les Mc’s- producteurs de Mauresca parcourent les scènes avec riddims, micros et rimes acérées. Inscrit dans la mouvance des nouveaux tchatcheurs et lyricistes d’Occitanie, le groupe se présente comme un collectif travaillant une musique locale donc ouverte au monde, utilisant machines, ordinateurs, samples, dans la tradition du dancehall et du hip hop. Du reggae « troubadour » au hip hop rageur et sans concession les cinq collègues (drac, benezet, chab, inti et massimo) distillent un son méditerranéen, celui de la mer partagée, une musique ou l’occitan résonne comme une parole libre, sauvage et impertinente. En octobre 2001 le groupe sort un CD entièrement auto-produit (Lo Sage e lo Fòl prod.) : Francament. En 2005, le second album Contèsta (coproduction Sage e fòl prod et MicMac) puis en avril 2008 le troisième album : Bartàs (Lo Sage e lo Fòl prod.) ainsi que le clip Stéréotype et Anam manjar en 2009. Avec plus de 500 concerts à leur actif en Europe (France, Espagne, Catalogne, Italie, Suisse, Belgique…) les agitateurs de la coopérative musicale « Mauresca » n’ont de cesse de défendre la pluralité en chantant dans la langue des troubadours, loin des clichés sudistes et provinciaux. Acteurs culturels engagés au sein de leur structure associative « Lo Sage e lo Fòl prod » (organisatrice de concerts, ateliers d’écriture et de création musicale, production discographique) les « Occitan Warriorz » prouvent à travers leur expérience rapologique que la culture d’oc est un fabuleux espace de création.
En 2017, ils reviennent sur scène avec un nouveau spectacle encore plus engagé.

- 23 H : Fuòc de la Sant Joan
Déambulatoire de rue, amb lo teatre de las originas e sos musicians.

Et pendant toute la soirée :
Exposition réalisée par les élèves du collège :
- Los fuòcs de la Sant Joan
- Lo desvolopament duradís (Projet ERASMUS PLUS )
- Estand CIRDOC
- Jòcs interactius a l’entorn del desvolopament duradís

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1877/1879

L'Armanac de la Lauseta, publié entre 1877 et 1879, se veut fédéraliste et pan-latin. Cet almanach républicain à tendance de gauche se positionne en alternative à la pensée du mouvement félibréen provençal.

La Lauseta est un almanach né sous l'impulsion de Louis-Xavier de Ricard, de sa femme Lydie Wilson de Ricard et d'Auguste Fourès. Ce dernier y a apporté de nombreuses contributions sous forme de poèmes, de contes et de chroniques notamment. Les textes de Lydie Wilson de Ricard y sont signés du pseudonyme Dulciorella ou Lidia Colonia.

Le premier numéro de La Lauseta a été publié en 1877, le second en 1878 et le troisième et dernier en 1879. La publication a pris fin rapidement suite à la mort en 1880 de Lydie Wilson de Ricard et à un voyage en Amérique Latine de Louis-Xavier de Ricard. 

Un ultime numéro est sorti en 1885 sous la direction d'Auguste Fourès uniquement.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Revista / Data : 1898 ; 1900-1914
Armanac déu bou biarnés e déu franc gascou
Mise en ligne : 30/03/2020
Tipe : Contributor
Les collections occitanes conservées par la Bibliothèque nationale de France figurent parmi les plus riches et représentatives de l'histoire des expressions artistiques, intellectuelles, sociales occitanes et de leur actualité aujourd'hui. 
Le département des manuscrits de la BnF conserve la plus importante collection de manuscrits occitans du Moyen Âge, héritée des collections royales d’Ancien régime, de collections princières, de bibliothèques monastiques qui les avaient copiés ou collectionnés. Par le dépôt légal, la BnF reçoit, référence et conserve depuis plusieurs siècles la production occitane imprimée en France.

Présentation des ressources disponibles sus Occitanica 

Les œuvres et documents occitans numérisés et mises en ligne par la BnF sur Gallica (gallica.bnf.fr) sont sélectionnés, référencés et présentés par les bibliothécaires du CIRDOC.
En retour, la BnF valorise le patrimoine écrit occitan numérisé par le CIRDOC en le référençant automatiquement au sein des bibliothèques numériques Gallica et Europeana.
Cette politique de valorisation réciproque et surtout enrichie par des contenus de médiation est le fruit de la coopération entre la BnF et le CIRDOC dans le cadre du pôle associé « langue et civilisation occitanes ».


Voir les œuvres et documents de la BnF disponibles sur Occitanica.

Voir les œuvres et documents du CIRDOC disponibles sur Gallica.

Autres ressources concernant les collections occitanes de la BnF 

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Article biografic

Éléments biographiques

France Karine, est professeure privée de musique, diplômée de l’École Normale de Musique de Paris. Son nom d’artiste est Mytyl Fraggi.
Proche des Amis du bulletin Occitania en 1938-1939, elle est ensuite membre du Centre Provençal de Culture Occitane (section de l’IEO) à partir de 1945.

Engagements dans la renaissance d'oc

En 1938, France Karine participe à la Deuxième concentration de Culture et de Fraternité Provençales, qui se tient à l’« Auberjo de Jouinesso de Marsiho-Alau », à Allauch, Place Pierre Bellot, du samedi 17 septembre au samedi 24. Cette réunion est organisée par Jorgi Reboul, Père aubergiste, fondateur (le 26 septembre 1936) et animateur de l’Auberge de Jeunesse, affiliée au Centre Laïque des Auberges de Jeunesse.
Le vendredi 22 septembre, à la suite de l’excursion en car à la Sainte-Baume, est proposée une « Veillée sur la Terrasse : La Musique et le Peuple, par FRANCE KARINE, Directrice de la Chorale Populaire. Audition de disques ».

France Karine participe également à l’animation de la Troisième concentration de Culture et de Fraternité Provençales. Pâques 1939, du samedi 8 au mardi 11 avril, qui est en même temps le Congrès organisé par le journal Occitania.

France Karine, directrice de la Chorale Populaire, appartient au milieu progressiste des intellectuels et artistes marseillais. Sa participation aux rencontres d’Allauch prouve une sensibilité provençale, voire un engagement occitaniste. Elle a sans doute participé au Comité d’Aide aux Intellectuels Catalans, fondé à Marseille le 7 avril 1938 par Pierre Rouquette et Jorgi Reboul car son nom figure sur la liste manuscrite établie par Pierre Rouquette des personnes à inviter à la réunion du Comité du 30 août 1938 au domicile de Jorgi Reboul, sans que nous ayons la certitude de sa participation.

À la Libération, France Karine dirige la Chorale du Front National et fait partie de l’Union Nationale des Intellectuels – UNI –, structure unitaire fondée à la Libération, encadrant les activités culturelles. Pierre Rouquette, qui a animé à Marseille une active section de la Societat d’Estudis Occitans (SEO) avant la seconde guerre mondiale, fonde et préside le Centre Provençal de l’Institut d’Estudis Occitans, (qui deviendra autonome dans les années 70, quand la section régionale de l’IEO sera assumée par lo Calen). L’assemblée constitutive a lieu le dimanche 14 octobre 1945 dans les salons de l’UNI, 15 rue Edouard Delanglade. Le président sollicite alors France Karine pour que la Chorale se produise à la séance inaugurale en interprétant des chants occitans, choisis par lui, et qu’elle doit apprendre à ses choristes. Ainsi Coupo Santo (à 4 voix), Lou Bastimen, Lou Renegat (Jan de Fonfaron) ont dû faire partie du répertoire le 15 novembre. France Karine et sa chorale interviendront pour d’autres manifestations du Centre Provençal, ainsi le 19 février 1946 pour la causerie de Pierre Rouquette sur les « Noëls de Saboly ».

France Karine est l’épouse d’Alexandre Jouvène, qui tient une galerie Tableaux anciens et modernes à Marseille, Expert près les tribunaux et les Cies d’Assurance. Comme France Karine, Alexandre Jouvène est affilié au Centre Provençal de l’IEO à son origine : c’est lui qui a envoyé – et non le Président Pierre Rouquette empêché par la grippe - l’invitation à l’Assemblée constitutive du Centre pour le 14 octobre 1945, signée par « un membre de la Commission », Alexandre Jouvène, sur papier à en-tête « Tableaux anciens et modernes Alexandre Jouvène ». En l’état actuel de la documentation, nous ignorons si l’engagement occitaniste du couple s’est poursuivi.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Article biografic
Les Branka Bodegaires forment un ensemble de bodegas, grailes et tambours autour du répertoire de la Montagne Noire et du Lauragais. Ils se produisent en extérieur, en déambulation ou non.
Mise en ligne : 17/01/2020
Appartient à :
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Francine Lancelot (1929-2003), chercheuse, danseuse et chorégraphe s’est très tôt intéressée aux danses traditionnelles régionales et à l’étude des danses anciennes, populaires et savantes. Elle devient dans les années 1960 l’actrice d’une véritable redécouverte des danses baroques.

Élève de François Malkovsky, de Mary Wigman puis de Françoise et Dominique Dupuy, elle travaille auprès de Pierre Conté au théâtre de l’Atelier où elle est initiée à la notation chorégraphique Conté. Danseuse, chorégraphe et comédienne à Saint-Etienne, Francine Lancelot rencontre une troupe de danses traditionnelles yougoslaves qui l’amène à s’intéresser au répertoire traditionnel français.

Elle se forme alors au collectage des chansons et danses traditionnelles auprès de Jean-Michel Guilcher. Elle est par la suite missionnée par le CNRS pour recueillir les répertoires populaires chantés et dansés en France et participe notamment au programme RCP (Recherche Coopérative sur Programme) Aubrac où elle réalise des films de collecte sur des danseurs de bourrée. Elle réalise ainsi entre les années 1960 et 1970 des collectages autour des pratiques dansées traditionnelles dans l’Aubrac, en Provence et Languedoc, en Vendée, Haute-Bretagne, Béarn, Gers et Landes.

En 1973, elle soutient une thèse de 3° cycle en ethnologie historique à l’Ecole Pratique de Hautes-Etudes autour des sociétés de farandole en Provence et Languedoc1, dans laquelle elle s’attache à l’étude du rapport entre pratiques populaires et pratiques savantes.

S’intéressant également à la danse baroque, elle fonde dans les années 1980 sa compagnie Ris et Danceries qui lui permet de fédérer musiciens, musicologues, décorateurs, costumiers et passionnés de danse baroque. Elle publie en 1996, La Belle Dance2, catalogue raisonné des partitions chorégraphiques du XVIIIème siècle.

A la fin de sa vie, pour assurer la transmission et l’accessibilité de sa documentation Francine Lancelot a confié ses archives à plusieurs centres spécialisés, dont le COMDT.

Modalités d'entrée :

Dépôt

Accroissement :

Fonds clos

Fonds complémentaire :

Centre National de la Danse, Archives Francine Lancelot et Compagnie Ris et Danceries

BnF, Département des Arts du Spectacle, Fonds Ris et Danceries

UPCP-Métive, Fonds Francine Lancelot

Phonothèque de la MMSH, Corpus : Les sociétés de farandole en Provence et en Languedoc

Dastum, Fonds Francine Lancelot

Description du fonds

Corpus d’enregistrements sonores et audiovisuels réalisé dans le cadre d’une recherche sur les rondes chantées dans le Gers (Savès), Béarn et Landes (Albret et Grande-Lande) constitué pour partie en collaboration avec le CNRS. Ce corpus contient 5 versions de chants ainsi que 46 versions instrumentales collectés entre 1976 et 1977.

Dates extrêmes :

1976-1977

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (gascon)

Français

Importance matérielle :

Enregistrements sonores : 02:00:00, Images animées : 01:00:00.

Supports représentés :

Enregistrements sonores

Documents audiovisuels

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

 

Instruments de recherche disponibles :

Fonds inventorié sur le catalogue en ligne du COMDT

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Fonds consultable sur place

Conditions de reproduction :

Reproduction soumise à autorisation

Tipe : Lexic / Data : 2017
Aqueste lexic foguèt realizat per Francis Duperé, ancian conselhèr pedagogic departamental per la lenga e la cultura regionalas. Editat per l'Institut d'Estudis Occitans (I.E.O.), prepausa  de recòrds sus lo gascon, sa prononciacion e una corta presentacion de la corsa landesa, un vocabulari franco-occitan sus sièis tematicas especificas a las corsas landesas : la vaca, los òmes, l'arena, la corsa, saber comptar los punts mas tanben un recuelh de cançons occitanas e una mapa de las arenas.

Consultar lo lexic 

En consultacion sul site de l'IEO 
Mise en ligne : 17/01/2020
sus 161