Recèrca

Filtrar
Filtre actif
Catégorie : Ressources web
Tipe : Site Internet / Data : 20..
Site internet : Pierre Bernadau : extraits des Tablettes (mars 1787-avril 1852)
Les "Tablettes" constituent une sorte de journal intime de l'avocat et polygraphe bordelais Pierre Bernadau. Il y recense les principaux faits et événements de la vie bordelaise entre la fin du XVIIIe siècle et le milieu du XIX soit sur une période de soixante-cinq ans environ. Auteur occitan lui-même à ses heures perdues, Bernadau évoque beaucoup la langue d'oc dans ses tablettes. Lui qui fut le correspondant de l'abbé Grégoire dans son enquête sur les "patois", évoque des événements liés à la langue d'oc, et parle à plusieurs reprises de Jean Antoine Verdié dit Mèste Verdièr (1779-1820), auteur renommé de pièces gasconnes.
 Les tablettes manuscrites de Bernadau, rédigées de 1787 à 1852, sont consultables sous les références de microfilms MIC 1698/7 à MIC 1698/11  

Pierre Bernadau : 

Né à Bordeaux en 1762 dans une famille d’artisans, Pierre Bernadau a vécu jusqu'à l’âge de 90 ans. Lorsqu’il s’éteint en 1852, le monde a radicalement changé.  Pendant soixante-cinq ans, il note sur une sorte de journal intime - qu'il envisageait peut-être de publier - tout ce qui lui paraît important dans la vie bordelaise, et dans sa propre vie privée. Ce sont ses "Tablettes", toujours inédites dans leur version intégrale. Bernadau fut également un historien local et un polygraphe respecté - auteur du Viographe bordelais - traité toponymique et historique des rues de Bordeaux. Il fut aussi impliqué dans la vie politique et culturelle de sa ville. Il fut enfin un redoutable plaideur et un juriste de renom.

Les Tablettes de Bernadau : 

Ce site contient des transcriptions des "Tablettes" de Bernadau, réalisées par le Dr Michel Colle, passionné par le personnage à qui il a consacré un livre. C'est surtout un témoignage sociolinguistique très important sur l'occitan dans une grande ville de l'espace occitan à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle.
Bernadau a par ailleurs légué en 1852 son important fonds personnel à la Bibliothèque municipale de Bordeaux, qui renferme aussi tous ses ouvrages mais aussi des documents inédits.

Consulter le fonds Pierre Bernadau de la Bibliothèque municipale de Bordeaux



Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Site Internet
Créé en septembre 2015 sous l’impulsion de l’État et des régions d’Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, l’Office Public de la Langue Occitane, en occitan Ofici public de la lenga occitana (OPLO), travaille à développer et promouvoir l’usage de la langue occitane en accompagnant les collectivités territoriales et les partenaires issus du monde de l’enseignement.
Pour en savoir plus sur l’Office Public de la Langue Occitane : site officiel de l’OPLO : http://ofici-occitan.eu/fr/accueil/
Pour découvrir une réalisation concrète de l’OPLO, vous pouvez consulter notre article sur la convention-cadre pour l’enseignement de l’occitan pour 5 académies (Bordeaux, Limoges, Montpellier, Poitiers, Toulouse).
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Webràdio
Ràdio País est une station radio d'expression occitane créée en Béarn en 1983 au moment de la naissance des radios libres.
Dès lors que se libère la parole d’oc, dans les années 1960, 1970 et 1980, se pose la question de la diffusion des productions occitanes, chantées bien sûr, mais aussi de débats, entretiens, reportages sur la langue d’oc et son avenir. Assez vite, dans le sillage de ce qui se fait dans d’autres pays du monde pour la diffusion des musiques « subversives » comme le rock, des radios associatives, voire plus ou moins pirates, s’organisent localement et consacrent une partie de leur temps d’antenne à l’occitan. Citons par exemple en Périgord Radio Périgord Noir, Radio Liberté, Radio Kaolin qui diffusaient déjà la parole et l’expression artistique occitanes.
Avec l’apparition des radios libres, suite à la disparition du monopole radiophonique d’état en 1981, peuvent se structurer au grand jour de véritables organes de diffusion radiophonique spécifiquement dédiés à l’occitan. Parmi les radios occitanes pionnières, citons Ràdio Occitània, créée à Toulouse la même année, la Clé des Ondes à Bordeaux, Ràdio Albigés ou Radio Périgueux 103.
En Béarn, émet dès la fin 1981 La Voix du Béarn, radio d’hyperproximité émettant depuis la périphérie paloise, dédiée à la culture béarnaise et à la langue. En 1983, un groupe de dissidents de cette radio (qui émet toujours) s’en va fonder Ràdio País à Lescar, dans la banlieue de Pau. En tout une trentaine de journalistes, techniciens et animateurs fondent la nouvelle association loi 1901. Un an plus tard, un incendie détruit les locaux de la jeune radio associative qui, grâce à un mouvement de solidarité conséquent, se relance et même parvient à s’agrandir et à se développer. L’écrivain béarnais Roger Lapassade, qui faisait partie de l’aventure, raconte cette période fondatrice dans une nouvelle.
En 1996, Ràdio País se structure en une fédération d’associations, Fédération Vivre au Pays Ràdio País, dont les trois antennes (Béarn, Bigorre puis Gers en 2013). N’émettant qu’en Béarn et Bigorre (un seul et même programme), la Ràdio País inaugure en 2013 un décrochage gersois à Auch.
Le projet de Ràdio País est ouvertement occitaniste : 80% environ de ses programmes sont en occitan. La radio émet d’ailleurs non pas seulement en occitan gascon du Béarn, mais dans tous les dialectes d’oc. Elle est également diffusée en streaming sur son site www.radiopais.fr. Animée par des bénévoles, Ràdio País possède cependant des techniciens et des journalistes professionnels, titulaires d’une carte de presse. La radio propose quotidiennement l'émission d'actualité « Lo Gran Descluc » et plusieurs émissions sur l'oralité comme « Oralitat e Umanitat », « Per Sagòrra e Magòrra », des émissions pédagogiques comme « Lo cors deu CFPÒC » ou encore des émissions dédiées à la musique comme « Rose des sons » et « Rock Stage ».
Ràdio País s'est lancée récemment dans la vidéo et diffuse de nombreux reportages réalisés par les professionnels de la station.
Actuellement, l'association Ràdio País Lanas-Baish-Ador travaille à l'ouverture d'une antenne sur son territoire. Ràdio País est également à l’origine de la création de la FIMOC (Federacion Interregionau de Mèdias Occitans), qui regroupe les acteurs audiovisuels de l’occitan.
Fréquences :
Béarn - Pau : 89,8 MHz
Bigorre -Tarbes : 101,5 MHz
Gers - Auch : 90,8 MHz
Gers - Mirande : 98 MHz
Ràdio País
77, avenue des Lilas 64000 PAU
Mise en ligne : 17/01/2020