Recèrca

sus 23
Filtrar
Lou Dalfin (1) Lou Dalfin%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
oci (151)
fre (101)
eng (3)
ita (2)
lat (1)
Tipe : Programa audiovisual / Data : 2014

Nombroses son los autors qu’an fa espelir la lenga d’òc entre las muralhas de Nimes. Nombroses son tanben los que, dins aquela lenga, an sauput tornar transcriure l’atmosfèra e la vida vidanta de l’anciana Nemausis, coma Antoine Bigot.
En reprenant e modificant la trama tradicionala de las faulas de La Fontaine, lo fabulista se fa la votz dels barris nimesencs.

En anar barrutlar dins lo campèstre alentorn, a qualques quilomètres de la vila, mantun tresaur se desvèla. Lo Pont de Gard, de segur, que sul costat pòrta una lèbra estranha. Las capitèlas tanben, bastiments de pèire seca que s’apèvan sus un biais de faire ingeniós.

Mise en ligne : 01/04/2020
Tipe : Centre de ressorsa

Pour contacter l'établissement

CARRÉ D'ART Place de la Maison Carrée tel : 04 66 76 35 03 fax : 04 66 76 35 10 mail : bibliotheque@ville-nimes.fr

Catalogue des bibliothèques de la Ville de Nîmes Photographie de la bibliothèque Carré d'art à Nîmes

Historique et missions

Dès 1786, à la veille de la Révolution française, le Journal de Nismes invite à la création d'un établissement commun réunissant collections muséales et bibliothécaires. Il faudra en fait attendre, comme ce fut d'ailleurs le cas pour de nombreuses bibliothèques françaises, que paraisse le décret de la Convention du 3 brumaire an VI (1795) pour que débute officiellement l'histoire de la bibliothèque de Nîmes.

Situées jusqu'alors au 19 Grand'Rue, dans les locaux de l'ancien collège des Jésuites, les collections de la bibliothèque rejoignent finalement au début du XXe siècle les collections muséales dans les locaux du nouvel édifice du Carré d'Art.

Ouvert en 1993, le Carré d'Art de Nîmes prend place face au forum de la Maison carrée, site antique emblématique de la ville. Il constitue un complexe culturel réunissant un musée d'art contemporain et la bibliothèque municipale, proposant ainsi un dialogue entre lieux (Maison carrée et Carré d'Art, édifice contemporain créé en harmonie avec le site antique) et dialogue entre les collections – art contemporain au musée et fonds patrimoniaux de la section bibliothèque – dans la pure tradition des Lumières.

Les collections occitanes de la Bibliothèque Carré d'art de Nîmes

 Les collections de la bibliothèque de Nîmes témoignent de la grande activité intellectuelle et religieuse de la cité. Construite en premier lieu autour de la bibliothèque de Jean-François Séguier, les confiscations révolutionnaires puis les importants legs et dépôts des XIXe et XXe siècles ont permi à la biblitohèque de constituer des collections encyclopédiques et d'une richesse remarquable : L'Herbier général du Languedoc de Pierre Richer de Belleval, en est un exemple.

Les collections

Les collections de la bibliothèque de Nîmes dépassent aujourd'hui les 375 000 volumes, dont plus de 55 000 constituent les seuls fonds patrimoniaux, riches de centaines de manuscrits, d'une soixantaine d'incunables, de milliers d'imprimés et de nombreux dessins cartes et plans. 

L'occitan dans les collections du Carré d'Art de Nîmes

Jean-François Séguier était un érudit polygraphe nîmois ayant entretenu une riche correspondance avec les savants de son temps, bien au-delà des frontières de sa cité natale, et constitué une importante bibliothèque personnelle dont les collections sont le noyau central des actuels fonds anciens de la bibliothèque de Nîmes.  

  La collection Séguier compte de nombreux documents intéressant l'histoire et la littérature occitanes. Jean-François Séguier serait notamment, selon Bauquier 1, l'auteur d'une copie de l'Esclipse dou souleu (1706) conservé dans le cahier 4 du Ms 3039.

Son frère, l'abbé Séguier, prieur de St-Jean-de-Valeriscle est l'auteur de Mémoires sur le langage cévenol. Les manuscrits sont pour partie perdus mais deux volumes demeurent toutefois conservés dans les collections de la Bibliothèque de Nîmes et ont bénéficié d'une numérisation (pour les consulter : aquí

 La bibliothèque conserve également les collections de Sully-André Peyre, fondateur et directeur de la revue Marsyas, et de son épouse Juliette Roig, comprenant notamment des ouvrages du XIXe siècle en langue d'oc et sur la littérature d'oc.

Patrimoine occitan numérisé

Sur le site Collections numérisées de la ville de Nîmes :

Consulter les imprimés occitans issus des collections de la Bibliothèque carré d'art.

En consultation sur Occitanica :

Les collections occitanes numérisées de la Bilbiothèque Carré d'art de Nîmes

Fonds décrits

Dans le CCFr

Voir la fiche établissement et les fonds décrits // Fonds ancien // Fonds Sully-André Peyre // Fonds Benjamin Valz

Notes

"Les Provençalistes du XVIIIe siècle" dans La Revue des Langues romanes, troisième série, pp.65-83.

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2016-07-07 09:00:00

La Marpoc vous propose de découvrir lors d'une « Caminada Nimesenca » (encadré par des comédiens professionnels et amateurs), les secrets des rues de Nîmes et ses trésors cachés autour de la langue et de la culture occitanes.

Un balèti clôturera cette journée et « D'un temps à un autre » vous conduira vers la 40 ème Université Occitane D’Été per descobrir, aprene, o ausir la lenga e la confortar. E puèi, i aurà de moments festius amb cançons, balèti, teatre, sens oblidar las discutidas e las informacions tot lo long de l'Universitat.

Serà l'escasença pel monde de la vila e del defòra de prene consciéncia de l'apòrt de l'occitan dins nòstra istòria e dins nòstre biais de viure.

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2018-12-04 20:00:00
Le trio vocal Aqueles s’empare des chansons de villages languedociens au temps dit de « la belle époque ». En costume du dimanche et canotier, ils interprètent ces airs leurs insufflant une vie nouvelle. Et de la vie, il y en a dans ces petites histoires chantées. De l’Amour, des fleurs, de la vigne et du vin, des promenades à bicyclette et le repas du dimanche au Mazet. Mais aussi de l’argent mal gagné, des cocus, et la guerre aux Amériques…. C’est tout l’imaginaire languedocien de l’entre deux guerre qui émerge de ces chansons. Bien conservées dans leurs mélodies originales elles s’invitent dans le répertoire du trio Aqueles qui entreprend de les offrir au public d’aujourd’hui.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2019-06-20 18:00:00
2 dates organisées par la Maison des littératures à voix haute de Nîmes en partenariat avec Occitanie Livre & Lecture et la librairie Teissier.
Jeudi 20 juin 2019 18h à 20h
Ecole calandreta - 2, rue André Girard à Nîmes
Vendredi 21 juin 2019
Place centrale de Vallabrix

PROGRAMME DES DEUX JOURS 

Lectures, présentation de la nouvelle garde poétique, performances poétiques, ateliers de poésie avec la poète Estelle Ceccarini.

Découverte des œuvres de Silvan Chabaud, Estelle Ceccarini, Marcelle Delpastre, André Minvielle, Rodin Kauffman et Maëlle Dupon.
Concert d’André Minvielle.

INFORMATIONS PRATIQUES 

Maison des littératures à voix hautes
Téléphone / 04.66.62.06.66
Adresse /26 rue de la République - 30000 Nîmes
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Sully-André Peyre, né au Cailar en 1890, mort à Aigues-Vives en 1962, vit son enfance à Mouriès, village situé dans les alentours d’Arles. Peu avant la guerre de 14-18, il épouse Juilette Roig, poétesse connu sous le pseudonyme d'Amy Sylvel. Elle lui apporte une aide très efficace dans l’élaboration de la revue « Marsyas » qu’il commence à publier en 1921. Tirée à 1000 exemplaires, celle-ci paraitra durant quarante ans, avec une interruption imposée par la guerre de 39-45. Le dernier numéro, N° 383, sera publié en 1962, après sa mort, en hommage au poète. Sully-André Peyre a conçu sa revue comme un journal de travail, comme le support mensuel de son œuvre, y accueillant aussi les poètes provençaux dont il appréciait le travail, notamment Jean-Calendal Vianès, Farfantello, Fernand Moutet, Pierre Millet, Charles Galtier, Émile Bonnel …

Modalités d'entrée :

Legs

Accroissement :

Fonds clos

Description du fonds

Fonds occitan et régionaliste, le fonds Sully-André Peyre contient des correspondances manuscrites, les archives de l’écrivain et des manuscrits d’œuvres.
La bibliothèque de l’écrivain et de son épouse comprend des revues, des ouvrages de poésie, des romans en langue anglaise, romans, essais, "classiques poésie française", théâtre, des ouvrages du 19e siècle en langue d'oc et sur la littérature d’oc.

Dates extrêmes :

Fin XIXe - Deuxième moitié du XXe siècle

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (provençal)

Occitan (languedocien)

Français

Anglais

Importance matérielle :

Enivron 13 mètres linéaires pour les archives, 3500 volumes pour la bibliothèque

Supports représentés :

Manuscrits/Tapuscrits

Monographies imprimées

Périodiques (presse et revues)

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

Fonds Peyre, 119290_1 à 119290_2452

Instruments de recherche disponibles :

 

Ressources en ligne

Catalogue de la Bibliothèque de Nîmes :  http://cat-bib.nimes.fr/cgi-bin/koha/opac-search.pl

Conditions d'utilisation

Conditions de consultation :

Consultation sur place

Conditions de reproduction :

Sur demande motivée

Mise en ligne : 11/02/2020
Tipe : Emission TV / Data : 2020-03-04
Emission del 4 de març de 2020

Una corsa a pè e pauc abituala fuguèt organizada en febrier dins la vila de Nimes, ambé la manifestacion « Nîmes Urban trail ». Dau corrèire de nivèu aut a l'escorrèire ocasionau, fuguèt un biais originau de visitar e de descubrir ja lei monuments famós de la ciutat, mai tanben de luòcs mai esconduts e de còps que i a, pas coneguts dau public. Cada percors, de 9 a 30 quilomètres, presentava de sospresas, de curiositats e de dificultats. I aviá aquí ben d'esfòrç fisics de porgir, mai l'environa èra a la festivitat e la convivialitat, ambé la 5enca edicion d'un eveniment ben precejat dei esportius. Un reportatge de Marc Carteyrade.

Un reportatge de Marc Carteyrade.

[resumit de Tè.Vé.Òc]
Mise en ligne : 12/03/2020
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2017-07-17 09:30:00
Pour sa 41e édition, l'UOE de Nîmes vous invite à une programmation (conférences et tables rondes en journée, spectacles en soirée), promouvant une « Occitània granda e plurala». 

Programme : 


9h30 : Accueil 

10h45 : Occitanica + Cirdoc. Jeune recherche occitane "Théodore Calbet, poète occitan et fondateur du musée des arts et traditions populaires de Grisolles" par Laëtitia Maux (Université de Toulouse)

11h30 : Remise des prix du concours "Mesclum la Marseillaise"

14h30 : "Collectivités et politiques régionales : il y a quelque chose qui cloche !" par Anne-Marie Poggio (Vice-présidente IEO Fédéral et Benjamin Assié (Directeur du CIRDOC) 

16h15 : "La tròba, l'invention lyrique occitane des Troubadours des XII et XIIIème siècle" par l'écrivain Gérard Zuchetto 

18h : "L'atypicité accentuelle de l'espace linguistique occitan limousin : description et modélisation" par Jean Christophe Dourdet (Enseignant Chercheur, Université de Poitiers)
 
21h : « Le dit des femmes » : Concèrt plurilingue par la compagnie Gargamèla, à la Chapelle Maison Diocésaine

Informations pratiques :

Semaine : 80€
Semaine + 5 spectacles : 110€
Journée : 18€
½ Journée : 10€
Journée + Spectacle : 25€
Spectacle : 10€

Un atelier : 80€
Semaine + 1 atelier : 140€ (nombre limité à 10 pour l'écriture, 15 pour la langue et le chant)

> Hébergement et repas sur réservation avant le 10 juillet 

> Renseignements et inscription : 
M.A.R.P.OC 4 rue Fernand Pelloutier 30 900 Nîmes
04 66 76 19 09/ 06 32 19 92 67
marpoc2@wanadoo.fr www.ieo30.org

> Attention : en cas de désistement, le programme pourra être modifié 

Attention changement de lieu :

Maison Diocésaine 
6 Rue Salomon Reinach 
30 000 Nîmes

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2017-07-18 09:00:00

Pour sa 41e édition, l'UOE de Nîmes vous invite à une programmation (conférences et tables rondes en journée, spectacles en soirée), promouvant une « Occitània granda e plurala». 

Programme : 

9h : Occitanica + Cirdoc. Jeune recherche occitane : "Atelier botanique occitan" par Josiane Ubaud (Ethnobotaniste)

10h45 : Occitanica + Cirdoc. « Un dialogue Coran-occitanisme au début du XXe siècle : les fables de Prosper Estieu » par Aurélien Bertrand (Responsable du département Archives et manuscrits du CIRDOC)

14h30  « Frédéric Mistral et l’Europe » par Aurélien Bertrand (Responsable du département Archives et manuscrits du CIRDOC)

16h15 : Table ronde "Les évolutions récentes de l'enseignement de l'occitan dans le public" avec Yan Lespoux  (President de laFELCO), Jacqueline Martin (conseillère pédagogique d'Occitan Gard) et 
Patrick Roux (1er Vice President de l’OPLO, conseiller régional)

18h : « Manifeste pour une France de la diversité » par Jean Michel Le Boulanger (Vice Président Culture Conseil Régional Bretagne)

21h : Concert des Bodon’s men à la Chapelle Maison Diocésaine

Informations pratiques :

Tarifs 
Semaine : 80
Semaine + 5 spectacles : 110
Journée : 18
½ Journée : 10€
Journée + Spectacle : 25
Spectacle : 10

Un atelier : 80€
Semaine + 1 atelier : 140€ (nombre limité à 10 pour l'écriture, 15 pour la langue et le chant)

> Hébergement et repas sur réservation avant le 10 juillet 

> Renseignements et inscription : 
M.A.R.P.OC 4 rue Fernand Pelloutier 30 900 Nîmes
04 66 76 19 09/ 06 32 19 92 67
marpoc2@wanadoo.fr www.ieo30.org

> Attention : en cas de désistement, le programme pourra être modifié 

Attention changement de lieu :

Maison Diocésaine 
6 Rue Salomon Reinach 
30 000 Nîmes

Mise en ligne : 17/01/2020
sus 23