Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Type de Document : Spectacle vivant
Sauf
Type de Document : Œuvre
Auteur : Alranq, Perrine. Interprète
Séverine Sarrias (1) Séverine Sarrias%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Arnaud Cance (1) Arnaud Cance%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
La Rampe - TIO (1) La Rampe - TIO%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
La Rampe-TIO (1) La Rampe-TIO%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
fre (5)
Tipe : Espectacle viu

PRÉSENTATION

La Chanson de la Croisade Albigeoise 

Le Chant de Montfort est une lecture bilingue (occitan médiéval/français moderne) d’extraits de La Chanson de la Croisade Albigeoise autour du personnage de Simon de Montfort, de ses massacres et de sa mort providentielle aux portes de Toulouse en 1218.
La lecture est accompagnée d’une musique originale. Selon les
espaces, une projection animée des illustrations du manuscrit original (XIIIe siècle) est proposée. 

Nous avons retranscrit la terrible histoire de Simon de Montfort,  pourfendeur des cathares et impitoyable persécuteur des seigneurs du Languedoc. Nous avons choisi de mettre en œuvre les mots mêmes de cette œuvre monumentale afin de donner à voir, loin des caricatures trop souvent admises, un versant de la réalité du Moyen Âge occitan et de ses productions poétiques.

Rappelons que ce texte est le récit d’une croisade menée en Occident. Diligentée par le pape, elle a pour objectif d’éradiquer des chrétiens, les cathares, considérés comme hérétiques.  Elle verra la création
de l’Inquisition.

Choix artistiques de la production


Il s'agit d'une lecture-spectacle : car les lecteurs, par l'incarnation ponctuelle de personnages – notamment de Simon de Montfort – deviennent aussi interprètes. 

Les vers en occitan médiéval de La Chanson étaient chantés. Ne souhaitant pas recréer une musique à la coloration médiévale, nous avons pris le parti de créer une musique contemporaine. Cette musique originale, interprétée en direct, n'a ni esthétique ni norme particulière et verse dans l’électroacoustique (vibraphone,  percussions, créations d'ambiances...), intégrant le texte médiéval au
cœur de notre époque.

Adaptable à tout type de lieux (théâtres, médiathèques, sites,  écoles...), l’objectif de ce projet est de s’adresser à tous, de faire entendre la poésie de cette langue et de donner un coup de  projecteur sur cette période de l'histoire médiévale qui par bien des aspects n'est pas si éloignée de la nôtre.

ÉQUIPE 

Katy Bernard : Idée originale, traduction-adaptation, voix occitane 
 
Matthieu Boisset : Voix française
 
Luc Lainé : Création musicale et interprétation
 
Thierry Vilar : Création vidéo à partir du manuscrit original (BnF, fr. 25425)
 
Benjamin Ducroq : Régie son et lumière

FICHE TECHNIQUE

(modulable en fonction du lieu d’accueil)
1 diffusion son (enceinte + bande numérique)
3 retours scènes
2 micros voix + pieds
3 pupitres + 3 lampes
1 vidéoprojecteur + écran

CONTACTS 

Katy Bernard : association.trobadas[@]gmail.com / 0677366468
Matthieu Boisset : ciediesirae[@]free.fr / 0662299295
Production Dies Irae et Trobadas 
Cie Dies Irae
Adresse de la Cie : 27 rue Saint-François, 33000 Bordeaux
Site internet : http://ciediesirae.fr 
Association Trobadas : https://fr-fr.facebook.com/trobadas/ 
association.trobadas@gmail.com 
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Espectacle viu / Data : 2008
Un voyage initiatique, une ode à la liberté… Au départ créé pour le plaisir des pichons, « Lo Boçut » a aussi rencontré son succès en version tout public (théâtre, salle polyvalente…)

L’histoire

Un còp èra… autrement dit : il était une fois… un jeune garçon, bossu, qui voulait faire le tour de France pour voir du pays, d’autres gens. Sans peur et sans crainte, il se moque bien de la loi. Au fil des rencontres, sa quête se révèle : il veut qu’on l’appelle “camarade” et non plus “bossu”… Il nous entraîne dans son voyage chargé de fabuleux trésors dont seuls les contes ont le secret…

Parti pris de mise en scène

Gilles Buonomo et Yves Durand signent la mise en scène du conte d’Yves Rouquette et orientent leur travail vers une forme proche du théâtre de tréteaux. Les comédiens incarnent tour à tour différents personnages codifiés par le masque, la musique et l’accessoire.

ou...

Parti pris de mise en rue

Une nouvelle mouture pensée pour le plein air ! Lo boçut est dans la rue en déambulatoire pour le plaisir de tous ! Suivez l’escapade des deux comédiens Yves Durand et Gilles Buonomo. Cette création fait suite au travail théâtralisé mené par la compagnie et jouée plus de cent cinquante fois… en salle.

Parti pris esthétique

Le décor est volontairement épuré. C’est une roulotte, symbole du voyage, qui va à la fois créer l’espace de jeu et servir de coffre à malices. Ce choix permet de faire référence à une des plus anciennes traditions du théâtre d’Oc : l’itinérance des conteurs, bateleurs, acteurs, jongleurs.


FICHE TECHNIQUE 

Espace scénique : Pour une question de visibilité, il est préférable de prévoir une scène stable et plate (hauteur 60cm) avec jupe noire à la face. 

Dimensions de la scène :
- Normales : 8m d'ouverture x 6m prof. x 3,50m haut. 
- Au minimum : 6m d'ouv. x 5m prof. x 2,80m haut. 

Puissance électrique : Prises 16 Ampères en 220 V. 

Sonorisation et éclairage : Fournis par la compagnie. Noir impératif ! 

Installation : Montage : 2h / Démontage : 1h 
Prévoir si possible 1 ou 2 personnes pour aider au déchargement. 

Équipe : 2 comédiens

Tarif : suivant le nombre de séances (nous consulter).

Contact Technique : La Rampe TIO Magali Noulin : 06 13 35 51 98 / technique@larampe-tio.org 

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Espectacle viu
Pastorale contemporaine, pour sonnailles, chant occitan et théâtre d'objets.
Spectacle familial dès 6 ans.

PRÉSENTATION

Créée à partir de « trucs » (sonnailles d'animaux) cette rêverie théâtrale et musicale embarque le spectateur dans un voyage évoquant la nature, les pâturages, les animaux, les villages, le monde des bergers et ses mystères fantastiques...
Le public partage ainsi une transhumance visuelle et sonore alternant douceurs et rythmes frénétiques (chant, percussions, théâtre d'objets) avec des passages contés en occitan/français.
Le spectacle est autonome techniquement. Il est porté par un chanteur, un musicien et une comédienne.

Les chants : 
Ce spectacle est l'occasion de parcourir la langue occitane en passant par l'Auvergne, le Périgord, le Lot-et-Garonne, les Landes et le Béarn. 
Chants traditionnels : Trololo, Se lo voi, Mimologisme de la poule (Menina, Peshetz peshetz aulhas, De bon matin, L'aulhèr, 4 o 5 aulhas, Lua, lua, papa lua, La craba, Pichoun pais...). 

La maison des sonnailles :

le castelet comprend deux espaces – bas et haut – sur lesquels sont disposées les sonnailles et cloches. Le fond est habillé successivement de trois tissus (noir, toile de jute, voile orange). Le renouvellement des sonnailles et des tissus créé autant de petites scènes avec des jeux d'apparition et de disparition.

Théâtre d'objets :
Le théâtre d'objets détourne les objets de leur fonction première pour leur donner une vie propre, animée, ainsi certaines sonnailles deviennent des personnages.

Les animaux :
Têtes en mousse sur tréteaux à roulettes équipés de sonnailles donnent vie et corps à une vache, une brebis et un chien.

La musique : 
La partition musicale est constituée d'un dispositif mixte comprenant :
- un jeu harmonique et percussif en direct sur des sonnailles originaires du Béarn et des cloches d'extrême-orient.
- des ambiances et des compositions musicales pré-enregistrées
Les sonnailles ou 'trucs' ont été cataloguées par genre et par sonorités, elles sont utilisées au mieux de leur caractère pour accompagner harmoniquement les chants, soutenir des rythmes ou créer des paysages sonores.
Cet instrumentarium riche d'une cinquantaine de sonnailles et cloches est complété d'instruments et d'objets sonores d'origines diverses : Tun-tun (cordophone Béarnais), Nafir (trompe Marocaine), Daf (tambour à anneaux Perse).

Les artistes 


Valérie Capdepont
: comédienne et metteure en scène, a développé un travail de création pour la petite enfance depuis 15 ans, dans le cadre de la Compagnie « les enfants du paradis ». Elle travaille sur des formes musicales et gestuelles, souvent à partir de littérature jeunesse.
Elle a également accompagné les tout petits, en exerçant comme orthophoniste spécialisée dans l'éducation précoce de l'enfant sourd profond.

Erik Baron :
musicien et compositeur, travaille sur les matières sonores et ses multiples applications en concerts, théâtre, danse, lecturesn audio-théâtre et installations. 
Pour «Trucs e trucons» il compose une partition sensible et colorée spécialement adaptée aux toutes jeunes oreilles. Les sonorités brutes et ancestrales des sonnailles viennent à la rencontre des sons électroacoustiques d'aujourd'hui. 

Joan-Luc Madier
: Chanteur traditionnel occitan depuis 1972, fondateur du groupe vocal, « Au son de votz ». Tournée mondiale avec la « Camerata mediterranea» dirigée par Joël Cohen. 

Fiche technique 

Durée : 50min environ (salle ou plein air). 

Matériel son et lumière
fourni par les artistes. 
Les organisateurs devront prévoir : 
- 2 branchements électriques sur l'espace scénique (1 son – 1 lumières)
- un plateau de 6m X 6m minimum (avec un sol plat pour nos animaux à roulettes)
- une loge à proximité de l'aire de jeu
un temps d'installation de 2 heures avant le spectacle.


Contacts diffusion 
Erik Baron : contact@erikbaron.com /  06 65 61 61 22
Valérie Capdepont : valerie.capdepont@orange.fr / 06 76 16 07 98
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Espectacle viu / Data : 2019

PRÉSENTATION



En cette veillée de Pâques, le soleil couchant caressait de ses dernières lueurs les vignes qui longeaient le fleuve. Sur le chemin serpentant les collines, une femme et ses deux enfants marchaient péniblement en direction d'un village dont les lumières s'effaçaient dans la brume. Lorsqu'ils entrèrent dans le bourg, les volets étaient fermés, les cheminées fumaient. Elle connaissait bien l'endroit. Elle se dirigea sur la grande place. Elle fit asseoir ses deux enfants contre le mur de l'église. Elle se redressa, inspira profondément et se mit à chanter. 

Quand les habitants entendirent sa chanson, ils ouvrirent leurs volets. C'était bien elle, c'était « La Nannette ». Ils la rejoignirent sur la place pour l'écouter, lui faire l'aumône, la remercier d'être là. Voilà un an déjà qu'ils ne l'avaient pas vue. Qu'allait-elle bien pouvoir leur chanter et leur raconter ce soir ? Sans doute des chansons d'amour, de voyage... des contes dans lesquels les princesses étaient de simples bergères... Elle en savait tant de récits, Nannette. 


Propos 

Le répertoire de Nannette Lévesque est issu du monde paysan du Mézenc, marqués par son époque, la fin du XIXe siècle. Ces contes véhiculent à la fois le légendaire et l'empreinte culturelle contemporaine de la conteuse. 

Plus d'un siècle sépare Nannette Lévesque et Séverine Sarrias. Pourtant, ces contes interrogent toujours notre société : comment inverser le pouvoir des puissants ? Quelle(s) relation(s) avons-nous à la mort ? Quel imaginaire développons-nous face à elle ? Quelles relations entretenons-nous avec nos filles ? Quelle place accordons-nous aux femmes dans notre société ? 


Note d'intention



À travers ce répertoire, Séverine Sarrias souhaite mettre en lumière la richesse de la culture des contes populaires. Nannette Lévesque, pauvre parmi les pauves, mendiait son pain par le pays, de la Toussaint à mai avec ses enfants dans les bras. Elle ne vendait rien, elle offrait seulement des contes et des chansons en remerciement de l'aumône qui lui était faite. Elle était pourtant détentrice d'un patrimoine incroyable, imprégné de sa personnalité, de son territoire, de son époque et néanmoins, d'une portée universelle. 

Le répertoire de Nannette Lévesque a été recueilli par Victor Smith, folkloriste du XIXe siècle puis publié dans l'ouvrage de Marie-Louise Tenèze et Georges Delarue « Nannette Lévesque, conteuse et chanteuse du pays des sources de la Loire » publié chez Gallimard en 2000. 

Cette nouvelle création s'articule autour de trois axes : 
- la vie de Nannette Lévesque ; 
- la reprise de ses récits ; 
- les chansons de son répertoire. 


Biographie de Nannette Lévesque



Nannette Lévesque est née en 1803 à Sainte-Eulalie d'Ardèche. Elle passa une partie de sa vie sur les monts du Vivarais, du Mézenc et à la mort de son mari, elle s'installa à Fraisse près de Firminy. À l'âge de huit ans, elle perdit sa mère. Son père se remaria avec une femme qui n'était pas très bonne envers elle. Elle fut affermée chez des maîtres. Elle eut deux enfants hors mariage. 

Puis, elle se maria avec Jacques Lévesque. Celui-ci fabriquait des cuillères en bois qu'il vendait dans le Forez. Quant à Nannette, elle mendiait son pain de village en village, pour nourrir ses enfants. En remerciement de l'aumône qui lui était faite, elle racontait et elle chantait. Malgré ce destin fait d'errance et de pauvreté, on ne sent aucune révolte, aucune rancœur proprement dites. Seuls ces personnages marqués du sceau de la féminité portent sa vision du monde. Il y a un tel lien entre certains personnages féminins et sa propre existence, qu'il est indéniable qu'elle nous fait part de sa propre expérience du monde dans lequel elle évoluait. 

Analphabète, Nannette Lévesque n'en était pas moins une conteuse et chanteuse hors pair. En effet, son répertoire ne comptait pas moins d'une cinquantaine de contes et de légendes, et plus de soixante-dix chansons. Victor Smith, folkloriste de cette période qui a recueilli tout son répertoire disait d'elle : " Elle ne peut lire une seule lettre. La mémoire seule a agi chez elle." Elle avait appris ses contes auprès de bergères lorsqu'elles gardaient ensembles, mais aussi lors de veillées. Nannette avait donc acquis ces structures narratives dans la pure tradition orale, elle-même disait :" Et quand on les sait, on les apprend aux autres." Une fois acquis, Nannette a nourri ces récits de sa propre expérience, de son propre ressenti et la singularité de sa parole, font de son répertoire un trésor unique. 
Son univers narratif est d'une grande diversité : contes facétieux, contes d'animaux, récits merveilleux, légendes chrétiennes... Ses chansons abordaient l'amour, la religion, l'enfermement...

Les contes



Trois contes choisis : il s'agit d'un conte facétieux et de deux contes merveilleux, dans lesquels le légendaire chrétien côtoit les croyances païennes. 
  • « Le granger et le bourgeois », conte facétieux dont on retrouve les traces dès le Xe siècle. Ici, un monde à l'envers est imaginé, où le héros l'emporte sur son adversaire en mettant à mal son pouvoir par la dérision. 
  • « L'arbre merveilleux », version primitive de Cendrillon qui renvoie aux relations mère-fille. 
  • « La Mayrastre » : conte qui interroge sur les fondements du noyau familial. À travers ces deux contes on peut également entrevoir la divinité Déma. Divinité qui de par sa mort, engendre la vie. 

Les chansons



Victor Smith qui a collecté Nannette Lévesque n'était pas musicien. De ce fait, il n'a noté aucune de ses mélodies. 

Arnaud Cance a emprunté des airs traditionnels et les a posés sur les paroles de Nannette. Mais il a également composé de nouvelles mélodies. L'occitan et le français se côtoient dans le répertoire chansonnier de Nannette. Les chansons que Séverine Sarrias a choisi d'interpréter font la part belle aux deux langues. 

Les chants qu'elle a sélectionnés sont en résonnance avec les contes précédemment évoqués. La chabra e lo lop est une chanson de randonnée par excellence. Elle fait référence à l'enfance et à un monde qui n'a ni queue ni tête. Comme dans tout répertoire traditionnel, il y a des chansons bien connues. Mais dans celui de Nannette, il y a aussi des chansons uniques. C'est le cas pour Voici le printemps, on ne connaît aucune autre version de ce chant. Aussi, Arnaud Cance a -t-il composé une chanson pour cet unica. Un des chants dit de "réveilhez" que Nannette détenait sera également interprété. Surtout, Arnaud et Séverine n'ont pas résisté à l'envie de composer une chanson en hommage de la Nannette, qui eut une vie si singulière. 


Équipe de création



Un spectacle de Séverine Sarrias
Contes et chansons de Nannette Lévesque
Regard extérieur : Françoise Diep
Travail et adaptation musicale : Arnaud Cance 


FICHE TECHNIQUE



Durée 1h 
Tout public à partir de 8 ans. 
Forme légère techniquement : 2 projecteurs sur pied. Voir avec l'artiste. 


CONTACT DIFFUSION



Label Sirventés - Catherine Serve : conte.rue@sirventes.com
Mise en ligne : 18/01/2020
Tipe : Espectacle viu / Data : 2018
Spectacle - 50 mn - Tous publics - De et avec : Jérôme Gallician
Récit, chant, percussions, looper, shruti box, bénas, objets sonores

PRÉSENTATION 

Le Sauvage (Paul Blanchet jusqu'à son retour d'Afrique), chansonnier, jardinier, descouneur, fabricant de cadrans solaires, acteur de cinéma...
Sans chapeau ni aucun signe hiérarchique , chante des ôdes aux araignées en « provençal ensauvagé », fuse sur son vélo aux 35 cloches, pourfend le culte du progrès, fait sensation à Carnaval, invente le mot anthropomule, cite L'astronomie populaire de Flammarion, compose des fresques avec ses feuilles d'impôts, apprend aux enfants à aimer les orties. 
Un homme qui, à travers l’expérience coloniale et face à la violence politique, écrit un morceau de défiance poétique et fraternelle : sa vie.
Un comédien musicien raconte l’histoire de cet homme connu sous le nom de Le Sauvage (1865-1947). Il mêle récit et musique, slam et paysages sonores, chants d’amour et de révolution en langue d'oc. 

VARIATIONS AUTOUR DU SPECTACLE 

Le Sauvage... et nous 
En avance sur notre époque, l'alternative de vie libertaire du Sauvage s'accommode d'une pluriactivité créative et traditionnelle. 
Des temps conviviaux pour imaginer ensemble des postures poétiques et fraternelles, inspirés par le Sauvage : 

1/ Rencontres, débats
Culture et décolonisation : Débat - 1h avec lecture et échanges. Dès 12 ans. 

De l'expérience partagée par les anciens pays colons et colonisés, nous sommes tous les héritiers. Un échange autour de cet héritage du point de vue de la culture et particulièrement des langues. Avec des lectures d'extraits de textes d'Henri Michaux (Des langues et des écritures, pourquoi l'envie de s'en détourner), Ngugi wa Thiong'o (Décoloniser l'esprit), Bénédicte Savoy et Felwine Sarr (Restituer des œuvres d'art pour changer le rapport à l'autre) et Kerry James. 
Dans le jardin du Sauvage : Rencontre palabre – 1h – Dès 10 ans. 
Écoutez les témoignages (collectés pour l'enquête préalable à la création) sur notre énergumène, échangez autour de ses textes inédits, rencontrez ses collines et son entourage et rentrez dans une époque charnière pour la France. 


2/ Atelier 
Main dans la main : Atelier danse et chant. 1h. Dès 6 ans. 
Comment faire des danses et chants traditionnels une façon de s'ouvrir sur le dialogue interculturel ? Une réponse par l'expressivité spontanée, l'énergie collective, le corps et la voix. 


3/ Projection 
Mireille - Film – 1933 – 1h – Dès 10 ans. 
Inspiré du poème épique de Frédéric Mistral, Mirèio (1859), Mireille conte les amours impossibles de deux jeunes de conditions sociales différentes dans une intrigue située au cœur des traditions et des croyances populaires provençales. Le Sauvage y joue le rôle du père de Vincent, le « Roméo » de Mireille. 


FICHE TECHNIQUE 

- 1 micro serre-tête HF - the t.bone Earmic 500 - AKG!https://www.thomann.de/fr/the_tbone_earmic_500_akg.htm!
- 1 micro bracelet HF - Sony Adaptateur 48V!
- 2 récepteurs HF!
- 1 DI avec Input XLR!
- 2 cables Jack!
- 3 cables XLR!
- 1 micro Shure Beta 52A ou similaire!
- 1 petit pied micro perchette!
- Console 4 voies + 2 Aux!


CONTACT


Jérôme Gallician - 06 95 50 17 83 - sauvage@netcmail.com 
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Espectacle viu / Data : 2019
<h3>PR&Eacute;SENTATION&nbsp;</h3>
<div style="text-align: justify;">En Catalogne, en Occitanie, l&rsquo;Esprit Salvatge-sauvage se retrouve parmi de nombreux rituels, danses, chants, figures et monstres de l&eacute;gendes&hellip;</div>
<div style="text-align: justify;">C&rsquo;est &agrave; partir de ces filons ancestraux que notre fusion cr&eacute;ative et contemporaine s&rsquo;active, se recherche, s&rsquo;exp&eacute;rimente et s&rsquo;incarne.</div>
<div style="text-align: justify;"></div>
<div style="text-align: justify;">SALVATGES est un spectacle de forme hybride &laquo; arts et cultures m&ecirc;l&eacute;s &raquo;, rythm&eacute; par la danse, l&rsquo;acrobatie, le th&eacute;&acirc;tre, le chant, le l&eacute;gendaire, la musique.</div>
<div style="text-align: justify;">Ils et elles sont quatre SALVATGES en sc&egrave;ne, acteurs &ndash; danseurs &ndash; &eacute;quilibristes &ndash; acrobates- musicien- chanteuse, tous et toutes forg&eacute;s &agrave; l&rsquo;interdisciplinarit&eacute; des arts de la sc&egrave;ne et &agrave; leur temp&eacute;rament profond&eacute;ment m&eacute;diterran&eacute;en.</div>
<div style="text-align: justify;"></div>
<div style="text-align: justify;">Quatre sauvages qui r&eacute;interpr&egrave;tent &laquo; la cr&eacute;ation permanente &raquo;, celle d&rsquo;un monde originel peupl&eacute; de dimonis (d&eacute;mons), dracs (dragons), cavals sacrats (chevaux sacr&eacute;s)&hellip; jouant avec nos peurs et nos d&eacute;sirs.</div>
<div style="text-align: justify;">Quand la diversit&eacute; naturelle et la &laquo; surnature &raquo; se jouent des destins du Monde, &agrave; cheval entre l&rsquo;ordre et le d&eacute;sordre, le primitif et le hautement civilis&eacute;, l&agrave; o&ugrave; la fronti&egrave;re entre raison et folie s&rsquo;estompe.</div>
<div style="text-align: justify;"></div>
<div style="text-align: justify;">Bon ou mauvais sauvage ? Qui de l&rsquo;homme ou de l&rsquo;animal sera r&eacute;ellement la b&ecirc;te ?<br /><br /><br />DISTRIBUTION&nbsp;<br /><br />
<div>De e amb : Gr&agrave;cia Moragues-Cantallops, V&eacute;ronique Val&eacute;ry, Mat&egrave;u Canyelles-Sureda et J&eacute;r&ocirc;me Dru</div>
<div>Texts de Ter&egrave;sa Canet</div>
<div>Bienveillance artistique et chor&eacute;graphique : Aina Pascual-Silva</div>
<div>Vestits : Suan Czepczynski</div>
<br />
<h3>FICHE TECHNIQUE&nbsp;</h3>
<div>Spectacle tout public<br />
<div>Tarif d&eacute;gressif &agrave; partir de 2 repr&eacute;sentations.</div>
</div>
<div>Renseignements compl&eacute;mentaires aupr&egrave;s du diffuseur.</div>
<br /><br />
<h3>CONTACT DIFFUSION&nbsp;</h3>
<div>La Rampe TIO</div>
<div>Site internet : http://www.larampe-tio.org/</div>
<div>Contact service diffusion de La Rampe TIO : Stella FONTANA au 04.67.58.30.19 / stella@larampe-tio.org</div>
</div>
Mise en ligne : 18/01/2020
Appartient à :