Recèrca

Filtrar
Filtres actifs
Auteur : CIRDÒC-Mediatèca occitana
Sujet : Mistral, Frédéric (1830-1914)
Sauf
Auteur : Kollectif du Pois Chiche Masqué
Auteur : Mistral, Frédéric (1830-1914)
Dialecte : Auvergnat
Tipe : Centre de ressorsa

Pour contacter l'établissement

Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille
40 rue Adolphe Thiers
13001 Marseille
Site internet

Historique et missions

L'Académie de Marseille, fondée par lettres patentes d’août 1726, est un espace de culture littéraire et de rayonnement scientifique de la cité qui obtient de Louis XVI la direction de l'Observatoire de la Marine de Marseille.

Supprimée à la Révolution, elle reprend vie dès 1799, tout d'abord sous le nom de Lycée des Sciences et des Arts, puis en 1802 d’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts. Depuis cette date, elle n'a jamais cessé de publier : Recueils, Mémoires et Documents et de distribuer des prix annuels.

Description des collections

Débutée dès 1726, la bibliothèque de Académie de Marseille recèle de nombreux livres rares et précieux, brochures inédites et des ouvrages retraçant l'histoire de la pensée et des sciences. Parmi les ouvrages conservés dans sa bibliothèque figurent les Mémoires, revues et brochures éditées par cette société savante depuis sa fondation, complétés par un important fonds ancien, constitué de près de 10 000 documents, datant pour certains du XVIIIe siècle.

Ayant compté dans ses rangs des membres prestigieux dont le poète Frédéric Mistral (1830-1914), l’Académie conserve dans ses archives une partie de la correspondance entre Frédéric Mistral et le botaniste Ludovic Legré (1838-1904).

Patrimoine occitan numérisé

Correspondance entre Frédéric Mistral et Ludovic Legré conservée par l'Académie des Sciences Lettres et Arts de Marseille

Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Centre de ressorsa / Data : 2014-03-20
1/Histoire de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet


Jacques Doucet (1853-1929), couturier fortuné, collectionneur et mécène, est à l'origine de la Bibliothèque littéraire qui porte aujourd'hui son nom, un établissement atypique, marqué par la volonté de son auteur d'en faire un reflet des formes et sujets de la littérature contemporaine depuis le XIXe siècle.

Léguée à l'Université de Parie au décès de son fondateur, la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet demeure sise Place du Panthéon, à quelques pas du monument qui comme elle, conserve la mémoire de grands hommes.

Aidé d'André Suarès puis d'André Breton, Jacques Doucet a dédié la dernière partie de sa vie à faire œuvre en faveur de la littérature, acquérant et conservant autour de lui tant des éditions inédites précieuses, que des manuscrits, livres d'artistes ou les nombreuses correspondances qui le lient au plus grands noms de la littérature de son temps.

L'entreprise littéraire initiée par Jacques Doucet de son vivant, se poursuivit après sa mort, portée par des conservateurs animés de la même passion des Belles-Lettres, et enrichie par la donation et l'acquisition de documents prestigieux dans la lignée des objectifs émis par le fondateur. Des documents fréquemment présentés au public par la Bibliothèque, ou prêtés pour enrichir des expositions extérieures.


2/ Les collections de la Bibliothèque Jacques Doucet

Au gré des acquisitions et des donations, les collections initiales de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet se sont vues compléter d'un fonds général et de fonds spécifiques. Ce sont aujourd'hui plus de 30 000 livres précieux, des revues littéraires et poétiques (900 environ), 120 000 manuscrits (textes et correspondance) mais également des fonds iconographiques ainsi que mobiliers et œuvres d'art.

Les documents occitans dans les collections de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet

Jacques Doucet, homme dont l'existence se déroula à la charnière entre deux siècles : deuxième moitié du XIXe siècle et premier XXe siècle, eut pour ambition par sa bibliothèque, de rendre compte de la modernité et de la richesse de la littérature française contemporaine de son temps.

À ce titre, les grands noms de plume figurent dans les collections, tant Mallarmé que Desnos, Flaubert ou Tzara. Principalement de langue française, ces documents, de supports et natures très variés (manuscrits comme correspondances, éditions originales ou livres d'artistes) présentent également quelques pièces relatives à la littérature ou aux auteurs occitans. Frédéric Mistral, grand poète provençal (1830-1914) figure ainsi, à travers ses échanges avec Mallarmé, Péladan, Guérin... correspondances présentes dans les fonds spécifiques de ces auteurs, ainsi que dans le fonds général.


3/ Le patrimoine occitan numérisé

[Lettres de Frédéric Mistral à Joséphin Pélandan : 8 mars 1888 et 13 février 1897 ] : ICI

Lettre de Frédéric Mistral à Stéphane Mallarmé : ICI
Mise en ligne : 29/03/2017