Recèrca

sus 1045
Filtrar
fre (6796)
oci (5133)
frd (59)
eng (55)
pro (36)
cat (32)
ita (29)
lat (26)
spa (6)
lan (3)
baq (2)
frm (2)
por (2)
ger (1)
Humour (119)
Tipe : Centre de ressorsa

Pour contacter l'établissement

365, rue du Forez
30000 – NIMES
Tél. 04.66.05.05.10
Fax 04.66.05.05.55
archives@gard.fr

Historique et missions

Depuis 1796, les Archives départementales sont la mémoire du département. Lors de leur création, elles ont eu pour rôle de récupérer et conserver les documents d’administration d’Ancien Régime mais aussi les papiers confisqués aux établissements religieux et aux familles émigrées. Les plus anciens de ces documents remontent au IXe siècle.

Depuis, elles n’ont cessé de s’accroître en recevant les archives publiques produites sur le territoire du département, par les administrations, les notaires, les établissements publics, mission qu’elles assument toujours aujourd’hui (en recevant en moyenne 500 mètres linéaires de documents par an). Elles peuvent aussi s’enrichir d’archives privées, émanant de particuliers, de syndicats, d’associations, d’entreprises, qui viennent en complément des documents administratifs.

Les collections occitanes des archives départementales du Gard

Les archives départementales conservent deux fonds occitans : 

- fonds Ivan GAUSSEN : sous-série 43 J, articles 1 à 1838. Ce fonds contient des revues et des livres. Les Archives départementales du Gard possèdent par ailleurs un supplément au fonds Gaussen, composé de dossiers thématiques (documentation, coupures de presse, correspondance), dont le répertoire n'est pas achevé. Le fonds remis aux Archives départementales par M. Frédéric Gaussen comprenait également des archives appartenant au Félibrige : registres des délibérations de la Société des félibres de Paris, 1888-1893 et des Amis de la langue d'oc à Paris, 1929-1936. Elles ont été restituées aux Amis de la langue d'oc à Paris en 1983.

- fonds Jaumette ROUX : sous-série 77 J, articles 1 à 89. Ce fonds contient de la correspondance et des documents ronéotypés comme des tracts, mais aussi des revues, brochures et ouvrages.

Le répertoire de ces deux fonds est consultable sous forme dactylographiée en salle de lecture, ouverte au public du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h (demande de documents suspendue de 11h45 à 13h30).

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Centre de ressorsa

Pour contacter l'établissement

41 Le Portalet
30700 Uzès
http://www.biblio-uzes.com/
info@uzes-mediatheque.com

Historique et missions

La médiathèque d'Uzès est installée au cœur de la ville, dans l'hôtel Espérandieu, au riche passé culturel.

La médiathèque propose au public toute sorte de documents : livres, revues, journaux, bandes dessinées, CD audio, vidéos (VHS, DVD), cédéroms, accès à internet. Ils peuvent être consultés librement sur place ou empruntés à domicile par les personnes inscrites.

Les collections occitanes de la médiathèque d'Uzès

La médiathèque d'Uzès comprend de nombreux documents en langue occitane inclus dans le Fonds local. Parmi les auteurs représentés on peut citer : Albert Roux, Émile Brunet, Alfred Brunet et Jules Couder dont le fonds est présenté à cette adresse.

Instruments de recherche disponibles :

Voir le catalogue de la médiathèque d'Uzès

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Film documentari / Data : 2014
Vestigi de l’epòca romana, inscricha dempuèi 1985 al patrimòni mondial de l’UNESCO, lo Pont de Gard es l’impausant testimòni del passat antic de Nimes e de sa region. Domdant de sa massa lo cors tempestós de Gardon, es par la talha (gaireben 50m de naut per 275m de long) la pròva de l’engenh arquitectural roman, e demòra l’aquaducte mai bèl d’aquel periòde encara drech. Quilhat, segon las darrièras estimacions, pel mitan del sègle primièr de l’èra cristiana, lo Pont de Gard constituís ja en se un desfís als elements.

Mas lo pont fòrma tanben part de l’imaginari popular, coma ne testimònia la legenda de la lèbra del Pont de Gard explicada dins aquesta videoguida realizada en 2014 dins l’encastre del projècte e-Anem.

Version occitana sostitolada en francés.
Mise en ligne : 01/04/2020
Tipe : Film documentari / Data : 2014

Vestigi de l’epòca romana, inscricha dempuèi 1985 al patrimòni mondial de l’UNESCO, lo Pont de Gard es l’impausant testimòni del passat antic de Nimes e de sa region. Domdant de sa massa lo cors tempestós de Gardon, es par la talha (gaireben 50m de naut per 275m de long) la pròva de l’engenh arquitectural roman, e demòra l’aquaducte mai bèl d’aquel periòde encara drech. Quilhat, segon las darrièras estimacions, pel mitan del sègle primièr de l’èra cristiana, lo Pont de Gard constituís ja en se un desfís als elements.

Mas lo pont fòrma tanben part de l’imaginari popular, coma ne testimònia la legenda de la lèbra del Pont de Gard explicada dins aquesta videoguida realizada en 2014 dins l’encastre del projècte e-Anem.

Version occitana sostitolada en occitan

Mise en ligne : 15/04/2020
Tipe : Programa audiovisual / Data : 2014

Nombroses son los autors qu’an fa espelir la lenga d’òc entre las muralhas de Nimes. Nombroses son tanben los que, dins aquela lenga, an sauput tornar transcriure l’atmosfèra e la vida vidanta de l’anciana Nemausis, coma Antoine Bigot.
En reprenant e modificant la trama tradicionala de las faulas de La Fontaine, lo fabulista se fa la votz dels barris nimesencs.

En anar barrutlar dins lo campèstre alentorn, a qualques quilomètres de la vila, mantun tresaur se desvèla. Lo Pont de Gard, de segur, que sul costat pòrta una lèbra estranha. Las capitèlas tanben, bastiments de pèire seca que s’apèvan sus un biais de faire ingeniós.

Mise en ligne : 01/04/2020
Tipe : Musica registrada / Data : 18../19..
Interprétation d'un air de Mireille, vraisemblablement Chantez, chantez Magnanarelles  (Acte I, Scène I) par la Garde Républicaine Française

>> Accéder au documensur le site des Archives Historiques de la Province de Huesca
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2017-02-05 14:00:00

Le 7ème festival vidéo du court métrage amateur se déroulera les samedi 4 et dimanche 5 février 2017 au Foyer Henri Gravier de Saint Gervasy.

Ce festival est organisé par l’association Rayons d’Òc avec l’aide de la mairie du village et comme partenaire principal Tè Vé Òc, et le soutien de TV Sud, Télé Mistral, France Bleu Gard Lozère et V2C.

Il a pour but de soutenir et promouvoir la création vidéo occitane amateur en Grande Occitanie, en même temps que la langue et la culture occitanes.

Cette année, la participation (gratuite ) est importante. Pas moins de 17 courts métrages seront présentés le samedi 4 février , dès 13 h 30. Bienvenue à Saint Gervasy !

 

Programme  : (Entrée gratuite)

DIMANCHE 5 février

  • Castille Argilliers, le château du Baron de Castille de Miquèu Gravier 35 ‘
  • Tarbouriech, ferronnier à Nimes de l’Association V2C Saint Gervasy 16 ’
  • La croix occitane, byzantine et de l’église de Nimes Miquèu Gravier 15’



 

 

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Emission TV / Data : 2017-09-29
Emission dau 29 de setembre de 2017

A Nimes, lei vestitges dau barri antic se pòdon veire dau costat de la rota de Sauva. Fai 6 quilomètres de long, e 2 de barri vòlque.

Lo vestitge lo mai remarcable dau barri vòlque, es la Torre Manha. Dins aqueste reportatge, veirètz una passejada organizada per l'associacion Pont du Gard-Patrimoine, e presentada per Joan-Francés Dufaud. Permet de retrobar de tròç dau barri antic escampilhats un pauc de pertot dins l'espaci public e privat.
Un reportatge de Miquèu Gravier.
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Fons documentari

Histoire du fonds

Jules Couder (6 août 1845- 31 juillet 1931), né et mort à Uzès (Gard), est un poète local d'expression occitane.
Professeur de Lettres au collège d'Uzès, il compose de nombreux textes en occitan, poésies, chansons, fables et contes, parfois signés de son pseudonyme « Jicé ».
Il est également l'auteur d'articles et chroniques d'histoire locale.

Selon les cahiers de manuscrits autographes entrés à sa mort dans les collections de la Bibliothèque municipale d'Uzès, c'est à l'âge de la retraite, à partir des années 1910 jusque vers 1922, que Jules Couder compose des centaines de petites pièces qu'il intitule « vers patois ». Cette œuvre, en grande partie inédite, est réalisée par divertissement personnel. Jules Couder est emblématique d'une génération d'érudits locaux qui prennent goût à l'écriture en langue occitane en suivant l'exemple des écrivains de la renaissance félibréenne qui essaiment depuis la fin du XIXe siècle dans l'ensemble de l'espace occitan.

À sa disparition, les cahiers manuscrits de Jules Couder entrent dans le fonds local de la Bibliothèque d'Uzès où il sont aujourd'hui conservés.

Accroissement :

Fonds clos

Modalités d'entrée :

Don de Jules Couder

Fonds complémentaire :

Ø

Description du fonds

Le fonds Jules Couder est composé de deux grands ensembles : un premier regroupant son œuvre française et occitane, et un second ensemble constitué par ses papiers personnels et sa correspondance.

Plan de classement du fonds Jules Couder

FL 1132-1/ Œuvres de Jules Couder
1-11/ Poésies, fables, contes et chansons en occitan
12-13/ Écrits en français
12/ Théâtre
13/ Chroniques d'histoire locale
14/ Transcription d'œuvres de Jules Couder et autres par M. Maffre

FL 1132-2 Papiers personnels et correspondances à Jules Couder

Dates extrêmes :

1910-1925 [c.a.]

Langues représentées dans le fonds :

Occitan (languedocien)

Français

Importance matérielle :

0.10 mètre linéaire, 14 volumes, 1340 pages

Supports représentés :

Manuscrits/Tapuscrits

Pour le consulter

Identifiant du fonds :

FL

Instruments de recherche disponibles :

Catalogue en ligne des collections de la médiathèque d'Uzès

Ressources en ligne

ø

Conditions d'utilisation

© Médiathèque d’Uzès

Conditions de consultation :

Sur demande motivée, ou consultation de la version numérisée.

Conditions de reproduction :

Pas de photocopies, possibilité d’impression des feuillets numérisés

Mise en ligne : 05/02/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2019-02-09 13:30:00

Le 8ème festival vidéo du court métrage amateur se déroulera le samedi 9 février 2019 à la Médiathèque Simone Veil (Marguerittes - Gard)

Ce festival est organisé par l’association Tè Vé Òc avec l’aide de la mairie du village et comme partenaire principal Télé Mistral, Raiouns d'O et la Médiathèque de Marguerittes.
Il a pour but de soutenir et promouvoir la création vidéo occitane amateur en Grande Occitanie, en même temps que la langue et la culture occitanes.

Les courts métrages sont des reportages, des documentaires, des fictions, des clips, des diaporamas...

Rendez-vous le samedi 9 février , dès 13 h 30.

 

Programme  : (Entrée gratuite)

De13h30 à 18 h00 : Présentation et projection des films
1 Le miel   Association V2C  (St Gervasy)
2 Oh- dites- moi- qui –choisir- comme- président    Claude Sicre  
3 Le vin bio et la viticulture bio. Patrick Laurent
4 Nissa negada   Cultura viva (Niça)
5 En paracasuda  Guillaume Copet 
6 La Roumèque sort du puits.  Dominique Lemaître   

Avant l’entr’ acte :

  • Nimes a travèrs seis autors occitans .  Extrach Antòni Bigot . Prod Tè Vé Òc
  • Omenatge a Jòrgi Gròs  . Realizatritz Lisa Gròs

ENTRACTE 15 mn

7 Triste es lo cèu  JM Espinasse 
8 Cheval musical  Ollivier Callerizza  
9 Al Mercat    Denis Galvier / Coriandre
10 L'Ombra messatgièra  Cécile  Collardey 
11 Jornada referendum a Les Mijaran  Jean Paul Capdecomme   
12 La fèsta  Eliane Tourtet  
13 Imaginatz un chivau  Tè Vé Òc
14  Lou petit ausèth   Poetessa anonima de Bigòra


18:00 : apéritif offert par la municipalité 


Informations pratiques <h/3>

Renseignements :  

Présidente de Tè Vé Òc : Lise Gros 
30 rue des Gabians
30900 Nîmes
06 11 35 49 13
te.ve.oc30@gmail.com
http://www.teveoc.com/

 

 

Mise en ligne : 17/01/2020
sus 1045