Recèrca

sus 6
Filtrar
Marie Picard (1) Marie Picard%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Éric Fraj : (Adaptation littéraire) (1) Éric Fraj : (Adaptation littéraire)%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Benjamin Melia (1) Benjamin Melia%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Denis Sampieri (1) Denis Sampieri%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Forabandit (1) Forabandit%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Lou Dalfin (1) Lou Dalfin%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Lou Seriol (1) Lou Seriol%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Rodin Kaufmann (1) Rodin Kaufmann%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
fre (35)
oci (17)
cat (2)
ita (2)
/ Data : 2000
Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Eveniment / Data : 2017-06-22 19:30
Mise en ligne : 31/05/2017
Tipe : Manuscrit / Data : 1879
Revirada "en dialècte clarmontés" (occitan lengadocian de Clarmont d'Eraut) de la Satira II del poèta latin Aules Persius Flaccus (sègle I ap.JC) dich Perse, òbra d'inspiracion estoïciana que s'ataca a la faussa devocion.
Tipe : Manuscrit
Mise en ligne : 19/06/2019
Tipe : Libre / Data : 1844
Mise en ligne : 18/09/2018
Tipe : Article scientific / Data : 2017-05-05
Comunicacion de Silvan Chabaud dins l'encastre de la jornada d'estudis « Autour de Félix Castan » organizada per l'equipa de recèrcas LLACS (EA 4582, Universitat Paul-Valéry, Montpelhièr) e lo CIRDÒC lo 05 de mai de 2017.
Tipe : Libre / Data : 1894
Fonds St-Raymond : Saint-Raymond, Louis. Felibre, (1871-1936).
Mise en ligne : 18/09/2018
Tipe : Centre de ressorsa / Data : 2014-03-20
1 / Les origines de l'Académie de Marseille

L' Académie de Marseille fut fondée par lettres patentes en août 1726. Fille adoptive de l'Académie française, elle eut le maréchal de Villars, Gouverneur de Provence, comme premier Protecteur. Composée de vingt membres, elle en accueillit trente lors de sa transformation en Académie des Belles Lettres, Sciences et Arts en 1766. Espace de culture littéraire et de rayonnement scientifique, la Compagnie obtint de Louis XVI, la direction de l'observatoire de la Marine.

Supprimée à la Révolution (le 21 août 1793), elle reprend vie dès 1799, tout d'abord Lycée des Sciences et des Arts, puis en 1802 : Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts. Depuis cette date, quarante membres sont répartis en trois classes (Sciences 18, Lettres 12, Beaux-Arts 10). Elle élit aussi dix académiciens libres (non résidants), vingt associés (membres de l'Institut de France), quarante correspondants et des membres à titre étranger.

Pluridisciplinaire, l'Académie participe depuis treize ans à la Conférence nationale des Académies, association qui rassemble, sous l'égide de l'Institut de France, vingt-huit académies de province, la plupart antérieures à la Révolution. Elle est membre de la jeune Académie de la Méditerranée qui a tenu à Marseille en juillet 2000 sa séance de rentrée solennelle. Au cours de l'année de grandes conférences publiques sont organisées.

La Compagnie n'a jamais cessé de publier : Recueils, Mémoires et Documents, plus récemment Dictionnaire des Marseillais et du Parler marseillais et de distribuer des prix annuels.
Ainsi, l'Académie s'efforce-t-elle, depuis 1726, de transmettre un message de culture scientifique, littéraire et artistique. Elle reste profondément attachée à sa mission : défendre la langue française et promouvoir le rayonnement de l'image de Marseille et de la Provence.

À ce titre, l'Académie de Marseille conserve une précieuse bibliothèque, riche de nombreux ouvrages anciens, pour partie datant du XVIIIe siècle, ainsi que des archives.



2/ La Bibliothèque de l'Académie de Marseille

Débutée dès 1726, cette bibliothèque recèle de nombreux livres rares et précieux, des brochures inédites et des ouvrages retraçant l'histoire de la pensée et des sciences. Parmi les ouvrages conservés dans la bibliothèque de l'Académie de Marseille, figurent les Mémoires, revues et brochures éditées par cette société savante depuis sa fondation. Notons par ailleurs l'existence d'un important fonds ancien, constitué de près de 10'000 documents, datant pour certains du XVIIIe siècle.

Les Sciences, arts et belles-lettres, sujets d'intervention et de réflexion de l'Académie, côtoient dans la bibliothèque, les ouvrages relatifs à l'histoire de la Provence. Récits de voyages, poésies, livres de médecine, atlas...

Les collections occitanes de l'Académie de Marseille :

Mémoire de Marseille et de la Provence, ayant compté dans ses rangs des membres prestigieux dont le poète occitan Frédéric Mistral (1830-1914), la Bibliothèque conserve également de précieuses archives, pour partie relative à l'histoire et à la langue occitanes.


3/ Patrimoine occitan numérisé

Fonds de correspondance entre Frédéric Mistral et Ludovic Legré conservé par l'Académie des Sciences Lettres et Arts de Marseille, sur Occitanica.

Les Mémoires publiés par l'Académie sont quant à eux présents sur Gallica.



4/ Instruments de recherche

La bibliothèque et les archives de l'Académie de Marseille ont fait l'objet de l'établissement de près de 4500 notices, enregistrées dans la base de données e-corpus à découvrir ICI.
Mise en ligne : 29/03/2017
Tipe : Article biografic / Data : 2019

Pèire Pessamessa (1931-2018), es un autor provençal de lenga occitana, engatjat tant del costat de l’Institut d’estudis occitanas (I.E.O) que de lo del Felibritge.

Eissit d’una familha vauclusenca que pratica l’occitan al quotidian, descobrís los movements associatius occitans sonque a la debuta de las anadas 50, fa alara lo ligam entre son « patés » e la lenga d’autors prestigioses coma Frederic Mistral. Pauc de temps aprèp, descobrís la revista literària Oc tenguda per la novèla generacion dels occitanistas ligada a l’IEO e menada per Robèrt Lafònt. Es aquela generacion que sauprà atisar la curiositat e l'interès de Pèire Pessamessa, engatjat tant dins la creacion literària coma dins la pensada teorica, politica e militanta. Aital, a l'excepcion de son primièr recuèlh Li graio negro (Lei gralhas negras), que coescriu amb Sèrgi Bèc, una granda partida de son òbra es redigida dins la grafia de l’IEO e editada per l’Institut.
Apassionat per las lengas, licenciat d’alemand, son engatjament militant es marcat per una defensa permanenta de la lenga d’òc, tant a títol personal qu’a aquel de cònse de sa comuna dels Buòus (Vauclusa) que dirigirà pendent 28 ans. Es a aquel títol que pairinarà en 1974, la candidatura regionalista de Robèrt Lafònt e l’eleccion presidenciala francesa. Es tanben un dels membres istorics del PEN club de lenga d’òc, seccion occitana del PEN club internacional, associacion d'escriveires internacionala qu'a per tòca de « recampar los escriveires de totes païses estacats a las valors de patz, de tolerància e de libertat sens las qualas la creacion deven impossibla ». Es tanben estat entre 2002 e 2018, lo president de la seccion occitana del Comitat d'afrairament occitanocatalan (CAOC), associacion qu'a per tòca de desvolopar las relacions entre las culturas occitanas e catalanas. Es a partir de la segonda mitat de las annadas 2000 qu’amòrça un retorn dins lo felibritge, coronat en 2012 per lo títol de « Mèstre en Gai Saber ». Es pendent aquel periòde que se rapròcha del PNO (Partit de la nacion occitana), publica mantunes tèxtes dins Lo Lugarn, la revista del partit sens pasmens jamai i aderir.
Serà enfin un actor de l’activitat de l'Associacion Internacionala d’Estudis Occitans (AIEO) fins a sa mòrt.

Personalitat marcanta e iconoclasta, autor d’una òbra literària originala, plan assabentat de las consideracions literàrias de son temps, tant francesas qu'occitanas, Pèire Pessamessa es un dels escriveires provençals de lenga occitana mai important e atipic de la generacion d’aprèp-guèrra. Compta demèst los primièrs prosators de sa generacion.
Sas presas de posicions trencadas e son trabalh sovent provocator an poscut de còps li valer, d'enemistats tant del costat dels pensaires que dels militants, quinas que sián lors tendéncias, politicas coma culturalas, felibres coma occitanistas.
Rèsta son òbra literària, d’una qualitat indenegabla, totalament inscrita dins le renovèlament e lo questionament de son temps. A aquel títol se pòt relevar lo roman Nhòcas e bachòcas (1957), que conta le quotidian d’un joine al sortir de la Segonda guèrra mondiala amb en trama de fons la fractura viscuda per los joines occitans dins una societat rurala tradicionala parcialament occitanofòna e una societat modèrna, plurilingüa e cosmopolita. Enfin, son triptic De fuòc amb de cendre (1973, 1976, 1978) que conta lo percors de dos joines occitans engatjats dins las fòrças SS per idealisme, demòra una pèira angulara de la literatura occitana de la segonda mitat del sègle XX per totas las tematicas e problematicas que joslèva.

Mise en ligne : 26/06/2019
Tipe : Centre de ressorsa

Pour contacter l'établissement

Archives municipales de Toulouse
2, rue des archives
31500 - Toulouse
05.61.61.63.33

Historique et missions

Les Archives municipales de Toulouse sont installées depuis 1996 dans l'ancien réservoir d'eau de Périole, dans le quartier du faubourg Bonnefoy.

Elles sont nées en février 1205 lorsque le notaire Guillaume Bernard, sur l'ordre des consuls, commença la transcription des titres de la ville dans deux cartulaires semblables. Ensuite, malgré quelques aléas, l'administration municipale conserva précieusement ses archives et les organisa régulièrement au cours des siècles. Enfin, elles furent placées sous la responsabilité d'un archiviste de manière continue à partir de 1863.

Quelles sont les missions des Archives ?

- Collecter les sources de l'histoire de la ville et de ses habitants, auprès des services municipaux, des particuliers, des associations et des entreprises.

- Classer les documents selon leur provenance et leur période, pour les mettre à la disposition du public.

- Conserver les documents en les préservant et en les restaurant.

- Communiquer les documents par la salle de lecture, le service éducatif, les éditions, les expositions et le site Internet

Des fonds documentaires riches en accroissement

Les Archives possèdent actuellement environ 13 000 mètres linéaires de documents, du 13e siècle à nos jours, provenant en majorité des services municipaux, complétés par les dons, dépôts ou achats d'archives privées (entreprises, associations ou particuliers).

Les fonds traitent des différentes compétences de la commune depuis le Moyen Âge : l'organisation de la commune et son administration, la comptabilité et le cadastre, les bâtiments municipaux dont les écoles primaires, l'urbanisme et les permis de construire, la voirie et les travaux publics, les affaires militaires, la population (registres paroissiaux et d'état civil, recensements de population), la police municipale, les élections, les actions culturelles et sportives…

Pour compléter les dossiers et registres :

- des documents figurés (affiches, cartes et plans, dessins et gravures, photographies et cartes postales), en très grand nombre ;

- une bibliothèque historique et administrative d'ouvrages, de brochures et de périodiques.

Parmi les nombreuses richesses des Archives, les Annales manuscrites de la ville sont une collection de 12 gros registres dans lesquels ont été écrits les récits des événements notables survenus chaque année, accompagnés d'enluminures, dont les portraits des consuls de la ville appelés capitouls.

Les différents fonds doivent être classés, inventoriés et conditionnés selon les règles archivistiques. Ils peuvent être restaurés si leur état le nécessite. Leur numérisation ponctuelle ou programmée permet de les mettre à disposition plus aisément notamment grâce à la base de données des Archives.

Les collections occitanes des archives municipales de Toulouse

Les archives municipales de Toulouse conservent un fonds occitan : le fonds Bacquié-Fonade (voir la fiche de fonds du fonds Bacquié-Fonade).
Elles conservent également le fonds André Hermet, membre de l'Académie des Sciences et des Belles Lettres de Toulouse et vice-président de la Société des Toulousains de Toulouse. Sa bibliothèque conserve 11 ouvrages en occitan :

- De l'estat et police de l'église nostre Dame dite la Daurade à Tolose de JeanChabanel conservé sous la cote BH 32

- Discours prounounçat dabant la legiou de Sant-Ginest, pel R. P. Sermet, Exproubincial des Carmés Descaussés, Predicairé ourdinari del Rey, etc. A l'ouccasiou de la Federatiou generalo conservé sous la cote BH 972


- Retour del printems, & dé la libertat, per M. Girard, pere, brabé Grenadié de la Daourado, & amic de la Societat de la Constitutiou dés Jacoupins de Toulouso, & légit en Séenço publiquo al ci-devant Senechal, lé 3 Avril 1791. Es imprimat per ordre de la soucietat.  conservé sous la cote BH 987

- Dialogo entre le pero Sermet et Mestré Guillaumes ; paysan del Bilatge de ***. Legit le 6 Febrier 1791, à la Séenço publiquo del Cloub des Jacoupins, dins la Salo del ci-daban Senechal. conservé sous la cote BH 988

- Dialogo d'uno jardiniero de St. Estiené, dambé uno deboto de la mêmo parachio, légit à la séenço publiquo des amics de la Coustitutiou, fayt per Madoumaiselo Linas, fenno de V...., bouno patrioto, natibo de la parochio de la Daurado, aro dins la de St. Estiené. conservé sous la cote BH 1006

- Credo demoucratique, conservé sous la cote BH 1009 :

- « Terro Moundino » : A la recherche du folklore toulousain. Auta. conservé sous la cote BH 1397

- Cansous et Pouesïos Toulousènos. de L'Anric del Busca conservé sous la cote BH 1484

- Las espigos de la Lengo Moundino. Poésies languedociennes. de Louis Vestrepain conservé sous la cote BH 1493

- Las espigos de la Lengo Moundino. Poésies languedociennes. de Louis Vestrepain conservé sous la cote BH 1494

- Las Obros de Pierre Goudelin, augmentados noubelomen de forço pessos, ombé le Dictiounari sur la lengo Moundino. conservé sous la cote BH 1495

Mise en ligne : 29/03/2017
sus 6