Recèrca

sus 52
Filtrar
Filtre actif
Sauf
Type de Document : Livre
Stéphane Valentin (3) Stéphane Valentin%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
Éric Fraj (2) Éric Fraj%22" class="occitanica " title="Enlever ces résultats">
fre (403)
oci (136)
pro (4)
lat (2)
cat (1)
frm (1)
ita (1)
Tipe : Centre de ressorsa

Pour contacter l'établissement

Adresse : 11 rue des Puits-Creusés, BP 7093, 31070 Toulouse Cedex 7I
Tél. 05.62.15.01.40
Fax 05.62.15.01.50

Historique et missions

Créé en 1995, le S.I.C.D. est un service inter-universitaire créé par convention entre sept établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Midi-Pyrénées (universités Toulouse 1 Capitole, Toulouse 2 Le Mirail, Toulouse 3 Paul Sabatier, Institut national polytechnique de Toulouse, INSA de Toulouse, Institut supérieur de l’Aéronautique et de l’espace, EPA Jean-François Champollion d’Albi), et rattaché au Pôle de Recherche et d’enseignement supérieur PRES-Université de Toulouse (depuis 2008).

À ce titre, il agit également pour les autres établissements qui sont membres du PRES mais non signataires de la convention. Il a reçu délégation pour piloter les actions et les dispositifs qui sous-tendent le fonctionnement en réseau des bibliothèques des établissements :

- informatique documentaire : système informatique commun et interfaces de recherche.

- acquisitions mutualisées de ressources électroniques,

- gestion et valorisation du patrimoine écrit des universités,

- développement de contenus numériques : numérisation patrimoniale, portail des publications de recherche de l’université de Toulouse formations aux outils mis en place au sein du réseau,

- formation professionnelle des personnels (CRFCB) et formations à l’Information scientifique et technique (URFIST).

La mission du S.I.C.D. a été renforcée par la volonté des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, membres de l’Université de Toulouse, de placer la politique documentaire de site dans les objectifs du projet de PRES dès sa gestation en 2006. En 2012, le système informatique commun équipe 60 bibliothèques au sein du réseau, et la mutualisation des ressources documentaires électroniques concerne la quasi-totalité des établissements membres du PRES.

Le S.I.C.D. assure également la conservation, le signalement, la communication et la valorisation des fonds patrimoniaux des bibliothèques universitaires (manuscrits et imprimés antérieurs à 1830, soit environ 50.000 documents).;

Les collections occitanes du SICD de Toulouse

Instruments de recherche disponibles :

Archipel : Catalogue collectif des bibliothèques universitaires de Toulouse et Midi-Pyrénées

Tolosana : les collections anciennes numérisées de l'Université de Toulouse

Lirel : liste des revues électroniques disponibles dans les bibliothèques de l'Université de Toulouse et Midi-Pyrénées

Épure : entrepôts d'Archives Ouvertes des établissements membres de l’Université de Toulouse

Patrimoine occitan numérisé

Voir les ressources occitanes numérisées

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Particion / Data : 19..
Partition pour choeur à 4 voix sur une musique d'A. Moulinier et des paroles d'Armand Sylvestre. La traduction languedocienne des paroles a été réalisée par D. Cazelles.
Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Grope / Data : 2019

Los Balets occitans de Tolosa son estats creats en 1962 per Francesa Dague.

Etnològa, cantadora e dançanièra originària de Lemosin, Francesa Dague es la filha de la folclorista Cecília Maria Dague, qu’a collectat fòrça informacions en Lemosin sus la musica emai la dança tradicionalas.

La creacion dels Balets occitans participa d’una volontat de metre en lum la cultura occitana al travèrs d’una tropa de musicaires-dançanièrs-cantaires professionaus se produsent a l’escala nacionala e internacionala.

La tropa fai figura d’ambassadora e de veirina d’una cultura occitana d’ara enlà descomplexada, afichant tanben amb fiertat sos vestits tradicionals (Francesa Dague, diplomada de las Bèlas-Arts, èra tanben costumièra). Lo modèle de referéncia es lo daus Balets russes d’Igor Moisseiev, es a dire una identitat basada sus la cultura folclorica autentica mas despolhada de totes auripèles dins lo cas de la caricaturar.

Pauc a pauc, lo projècte evoluís. Als musicians de tipe academic, interpretant las òbras sus d’intruments d’orquèstre sinfonic, se substituís plan lèu una recerca organologica per fin de tornar ‘trapar e utilizar d’instruments occitans tradicionals tanben coma log raire (auboès de Lengadòc-bas), la bodega (cornamusa de la Montanha negra), la boha (cornamusa gascona). Lo cant, la diccion, son trabalhats, emai los pas de dança per tal de se raprochar d’un rendut autanplan pròche que possible de la realitat tradicionala.

Mantunas personalitats importantas de la cultura occitana s’an illustrat als Balets occitans, demest losquaus la cantadora comengesa Rosina de Pèira (mai se filha Martina), lo dançaire Pèire Corbefin, emai los musicaires Alan Cadeilhan, Claudi Romero e Xavièr Vidal.

Los Balets occitans desapareguèron al cap de las annadas 80.

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Centre de ressorsa

Pour contacter l'établissement

Archives municipales de Toulouse
2, rue des archives
31500 - Toulouse
05.61.61.63.33

Historique et missions

Les Archives municipales de Toulouse sont installées depuis 1996 dans l'ancien réservoir d'eau de Périole, dans le quartier du faubourg Bonnefoy.

Elles sont nées en février 1205 lorsque le notaire Guillaume Bernard, sur l'ordre des consuls, commença la transcription des titres de la ville dans deux cartulaires semblables. Ensuite, malgré quelques aléas, l'administration municipale conserva précieusement ses archives et les organisa régulièrement au cours des siècles. Enfin, elles furent placées sous la responsabilité d'un archiviste de manière continue à partir de 1863.

Quelles sont les missions des Archives ?

- Collecter les sources de l'histoire de la ville et de ses habitants, auprès des services municipaux, des particuliers, des associations et des entreprises.

- Classer les documents selon leur provenance et leur période, pour les mettre à la disposition du public.

- Conserver les documents en les préservant et en les restaurant.

- Communiquer les documents par la salle de lecture, le service éducatif, les éditions, les expositions et le site Internet

Des fonds documentaires riches en accroissement

Les Archives possèdent actuellement environ 13 000 mètres linéaires de documents, du 13e siècle à nos jours, provenant en majorité des services municipaux, complétés par les dons, dépôts ou achats d'archives privées (entreprises, associations ou particuliers).

Les fonds traitent des différentes compétences de la commune depuis le Moyen Âge : l'organisation de la commune et son administration, la comptabilité et le cadastre, les bâtiments municipaux dont les écoles primaires, l'urbanisme et les permis de construire, la voirie et les travaux publics, les affaires militaires, la population (registres paroissiaux et d'état civil, recensements de population), la police municipale, les élections, les actions culturelles et sportives…

Pour compléter les dossiers et registres :

- des documents figurés (affiches, cartes et plans, dessins et gravures, photographies et cartes postales), en très grand nombre ;

- une bibliothèque historique et administrative d'ouvrages, de brochures et de périodiques.

Parmi les nombreuses richesses des Archives, les Annales manuscrites de la ville sont une collection de 12 gros registres dans lesquels ont été écrits les récits des événements notables survenus chaque année, accompagnés d'enluminures, dont les portraits des consuls de la ville appelés capitouls.

Les différents fonds doivent être classés, inventoriés et conditionnés selon les règles archivistiques. Ils peuvent être restaurés si leur état le nécessite. Leur numérisation ponctuelle ou programmée permet de les mettre à disposition plus aisément notamment grâce à la base de données des Archives.

Les collections occitanes des archives municipales de Toulouse

Les archives municipales de Toulouse conservent un fonds occitan : le fonds Bacquié-Fonade (voir la fiche de fonds du fonds Bacquié-Fonade).
Elles conservent également le fonds André Hermet, membre de l'Académie des Sciences et des Belles Lettres de Toulouse et vice-président de la Société des Toulousains de Toulouse. Sa bibliothèque conserve 11 ouvrages en occitan :

- De l'estat et police de l'église nostre Dame dite la Daurade à Tolose de JeanChabanel conservé sous la cote BH 32

- Discours prounounçat dabant la legiou de Sant-Ginest, pel R. P. Sermet, Exproubincial des Carmés Descaussés, Predicairé ourdinari del Rey, etc. A l'ouccasiou de la Federatiou generalo conservé sous la cote BH 972


- Retour del printems, & dé la libertat, per M. Girard, pere, brabé Grenadié de la Daourado, & amic de la Societat de la Constitutiou dés Jacoupins de Toulouso, & légit en Séenço publiquo al ci-devant Senechal, lé 3 Avril 1791. Es imprimat per ordre de la soucietat.  conservé sous la cote BH 987

- Dialogo entre le pero Sermet et Mestré Guillaumes ; paysan del Bilatge de ***. Legit le 6 Febrier 1791, à la Séenço publiquo del Cloub des Jacoupins, dins la Salo del ci-daban Senechal. conservé sous la cote BH 988

- Dialogo d'uno jardiniero de St. Estiené, dambé uno deboto de la mêmo parachio, légit à la séenço publiquo des amics de la Coustitutiou, fayt per Madoumaiselo Linas, fenno de V...., bouno patrioto, natibo de la parochio de la Daurado, aro dins la de St. Estiené. conservé sous la cote BH 1006

- Credo demoucratique, conservé sous la cote BH 1009 :

- « Terro Moundino » : A la recherche du folklore toulousain. Auta. conservé sous la cote BH 1397

- Cansous et Pouesïos Toulousènos. de L'Anric del Busca conservé sous la cote BH 1484

- Las espigos de la Lengo Moundino. Poésies languedociennes. de Louis Vestrepain conservé sous la cote BH 1493

- Las espigos de la Lengo Moundino. Poésies languedociennes. de Louis Vestrepain conservé sous la cote BH 1494

- Las Obros de Pierre Goudelin, augmentados noubelomen de forço pessos, ombé le Dictiounari sur la lengo Moundino. conservé sous la cote BH 1495

Mise en ligne : 16/01/2020
Tipe : Fons documentari

Les archives des Ballets occitans de Toulouse documentent une période et une action pionnière dans le mouvement de renouveau folk occitan des années 1960-1970.

Histoire du fonds et présentation du producteur

Les Ballets occitans de Toulouse sont une compagnie de spectacle vivant créée en 1962 par Françoise Dague. La compagnie a joué un rôle majeur pour le renouveau culturel occitan, en particulier en matière de musiques et danses dites traditionnelles ou populaires en Languedoc et Gascogne.
En savoir + sur Les Ballets occitans de Toulouse : lire l'article Les Ballets occitans de Toulouse dans l'Enciclopèdia. 

Contenu du fonds

Le fonds des Ballets occitans de Toulouse reflète la double activité de la compagnie, qui joua un rôle pionnier dans le mouvement de renouveau culturel occitan des années 1960-1970. Créés en 1962 par Françoise Dague et dissous en 1985, les Ballets occitans eurent une double activité pour la sauvegarde et la transmission du patrimoine chanté et dansé occitan : d’une part une activité de collectage via des enquêtes orales, d’autre part une activité de création et de diffusion de spectacles vivants interprétant les expressions et répertoires populaires occitans.
Le fonds comprend deux corpus d’enquêtes et documents :

  • un corpus d’enquêtes « Enregistrements sur les danses et musiques occitanes », qui comprend 6 enquêtes conduites par Françoise Dague dans les années 1960-1970, représentant 5h53 d’enregistrements sonores et audiovisuels, menées essentiellement dans la zone pyrénéenne (Couserans, Bigorre, Béarn, etc.) ;
  • les archives de la compagnie qui rassemblent 82 ensembles d’enregistrements et matériaux documentaires liés aux créations des Ballets occitans et à leur diffusion : enregistrements de spectacle, bandes de travail mais aussi un important ensemble de photographies, coupures de presse, programmes, archives de la compagnie.

Fonds complémentaire

Le fonds du Conservatoire occitan conserve également un ensemble d’enregistrements des activités et des créations des Ballets occitans réalisés par le Conservatoire.

Instruments de recherche disponibles

Le fonds des Ballets occitans est inventorié et indexé au sein du portail documentaire du COMDT.
Voir le fonds des Ballets occitans sur le portail documentaire du COMDT. 

Tipe : Eveniment / Data : 2016-06-11 10:30:00

Samedi 11 juin / Dissabte 11 de junh

10h30 à 13h : Musica dins lo barri – Musique dans le quartier :

Les ateliers du COMDT et le chœur Tolosa Cantèra sillonneront les places, les rues, les terrasses et les quais de la Garonne pour aller à la rencontre du public et les sensibiliser aux sonorités des pays d’oc. Chants participatifs, bals improvisés seront au rendez-vous.

18h : Cinéma occitan de création « La Seria » (salle de concert du COMDT)

Piget Prod.
Matthieu Verlhaguet est un jeune gars du pays, vaguement blasé de la vie qu’il mène, partagée entre les filles, les dimanches pastis-grillades chez les parents, et son boulot…mortel. Il a suivi son père, entrepreneur de pompes funèbres, et tout naturellement monté une affaire de films d’enterrements, sans jamais trop y croire lui-même. Tout irait donc platement bien pour Matthieu si un jour ne (re)surgissait dans son existence Thomas Lebouly, un jeune homme beaucoup trop enthousiaste, qui veut lui forcer la main pour monter une série audiovisuelle en occitan. Un drôle de road-trip commence alors à bord de la « Paure Trencavèl », sur les traces de financements publics et de trésors perdus, en compagnie d’un cynique qui pourrait bien s’attendrir et d’un idéaliste pas encore tout à fait irrécupérable. Frais, drôle, rythmé, d’une qualité technique irréprochable qui n’a rien à envier au paysage télévisuel actuel et surtout presque entièrement tourné en occitan (sous-titré), le projet de La Seria est résolument nouveau, tout en portant en lui des questions latentes sur le rapport à sa langue, à sa culture, la possible ou l’impossible conciliation avec la jeunesse, la « normalité », la « société » … Mais La Seria est d’abord une œuvre de fiction divertissante, celle, croisée, d’un écrivain-scénariste (Julien Campredon) et d’un réalisateur (Amic Bedel) qui se jouent de bon nombre de codes et se moquent allègrement de leur propre processus de création. La Seria, une série de deux types (avec des potes) sur deux types (avec des potes) qui veulent réaliser une série et galèrent pour y arriver… de mancar pas !

Concert (salle de spectacle du COMDT)

19h30-20h45 : Eric Fraj chante Federico Garcia Lorca en occitan (avec Morgan Astruc)

Max Rouquette reconnaîtra chez le poète andalou ce chant profond, cette fusion d'inspiration populaire et de modernité poétique que lui-même plaçait au cœur de sa recherche.
Éric Fraj chante ici, soit a capella, soit accompagné à la guitare et aux percussions par Morgan Astruc, des poèmes de Lorca dans la traduction de Max Rouquette, tirés du Romancero gitano, du Cante Jondo, du Diván del Támarit, et du Llanto por Ignacio Sánchez Mejías.
La voix d’Eric toute de clartés et d'ombres, les rythmes andalous en résonance discrète, fusionnent pour donner quelque chose de neuf, d'original, et de très émouvant.
Eric Fraj : Chant, guitare
Morgan Astruc : guitare, pandeiro

20h45 – 21h15 : chants occitans du répertoire de Tolosa cantèra

Bal (cours de la calandreta)

21h15 – 22h30 : Trio Espinasse Le Meur

Quand les cornemuses des frères Espinasse, qu’elles soient gasconnes (les bohas), de la Montagne Noire (la bodega ou craba) ou du Centre (musettes), rencontrent la vielle à roue ou les percussions de Coco Le Meur : percussions à peaux ou Steel Drums qu’il fabrique lui même ; ça balance terriblement, rondèu que balha enveja de dansar ou scottish qui prend des airs exotiques.
Un répertoire exactement à mi­chemin entre la Gascogne, le Centre et ailleurs, dans lequel les Bohas (Cornemuses de Gascogne) trouveront leur place.
Joan-Miquèu Espinasse : Cornemuses, fifre, flûtes à trois trous
Felipe Espinasse : Cornemuses
Coco Le Meur : Percussions, vielle à roue

22h45 – 0h00 : Cyrille Brotto solo

Artiste créatif et curieux, Cyrille BROTTO fonde son propre style de jeu, très caractéristique, sur une culture approfondie de collectages, (Quercy, Gascogne) des études de musicologie et de nombreuses rencontres. Cyrille est aujourd'hui reconnu comme un des accordéonistes les plus talentueux de la nouvelle génération et son style s'impose comme un des plus riches et des plus novateurs.
Après plusieurs collaborations fructueuses (Le Bal Brotto Lopez, Anne Rivaud, Xavier Vidal...), son "groove de casa" s’exprime dans ce bal en solo énergique, virtuose, musical et raffiné.

 

Dimanche 12 / Dimenge 12 :

14h30 -15h30 : concert Hilhas deu vent (salle de concert COMDT)

Deux voix, deux cultures et une envie de partage, quand l'occitan rencontre le berbère. Chansons et chants à danser pour évoquer la vie des femmes de part et d'autre de la Méditerranée. Le travail vocal d’Amel Duret et Fabienne Vayrette les a conduites, à partir de leurs musiques traditionnelles respectives, à imaginer des polyphonies et des arrangements personnels. Les chants berbères, issus d’une transmission familiale, s’entrelacent avec un répertoire occitan provenant essentiellement de collectages

 

15h30 – 16h15 : Bal dels pichons avec le duo Abela Vidal (cour de la calandreta)

Suite aux animations scolaires du vendredi 10 Juin, les calandrons formés aux danses traditionnelles des pays d’oc mèneront le bal pour entraîner avec eux, et les 2 musiciens, également maîtres à danser, les autres enfants venus partager ce moment convivial et instructif

16h15 -17h00 : Duo Abela Vidal (cour de la calandreta)

Duo jeune et prometteur, les deux amis ont déjà animés de nombreux bals dans le collectif « Les Cousins du Quercy ».
Une formation en musiques traditionnelles pour l’un et plus jazz pour l’autre, Mickaël et Robin allient dans leur musique la tradition et l’improvisation fantaisiste, le tout au service de la danse et des danseurs.
Robin Abela : Violon, chant
Mickaël Vidal : Clarinette, accordéon diatonique, chant

17h00 – 18h15 : Trio 14 (cour de la calandreta)

Trio belge né dans l’univers des bals folks, Trio14 allie une musique de danse à des arrangements variés et rebondissant. Le groove est soigné, le jeu puise sa dynamique dans les styles populaires du répertoire traditionnel (France, Belgique et Outre-manche). De ce matériau dansant, Trio14 cherche à proposer une interprétation légère et nuancée, mais aussi festive et humoristique pour que cette musique garde ce qui fait son essence. Cette volonté est doublée d'une recherche constante de diversifier autant que possible les sons et les rythmes de leur trio de cordes.
Thibault Debehogne : guitare
Julien Maréchal : violon
Simon Wolfs : violon

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2017-04-01 17:00
Concert d'Arnaud Cance le 1er avril à 17h à l'Ostal d'Occitània à Toulouse dans le cadre de la clôture de la Setmana Occitana de l'association Òsca

Expression occitane, « Saique benlèu » pourrait se traduire par « certainement que… peut-être ». Une pirouette linguistique comme les affectionne Arnaud Cance! Mêlant compositions personnelles en français et en langue d’oc à des reprises de la chanson occitane, son répertoire dévoile un univers tendre, espiègle et plein de poésie. Musicien touche-à-tout, il colore chaque morceau d’une large palette de rythmes et de sonorités en s’accompagnant à la guitare, aux percussions corporelles et à la loop station. Arnaud Cance, c’est aussi une voix chaleureuse et envoûtante, qui sait aussi bien transmettre une émotion que réveiller l’envie de danser!


Plus d'infos: http://osca31.wordpress.com/
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2017-06-10 10:30

1) Transmision de cançons

Animation scolaires : à la Calandreta
Le duo Patois (Leatitia Dutech et Carine Berny fera un travail d’apprentissage de chansons traditionnelles en occitan avec une classe de la Calandreta de Garoneta.

2) Escotar e Dançar
Samedi 10 juin :

>> 10h30 à 13h : Musica dins lo barri – Musique dans le quartier :
Les groupes amateurs constitués autour des ateliers COMDT et le chœur Tolosa Cantèra sillonneront les places, les rues, les terrasses et les quais de la Garonne pour aller à la rencontre du public et les sensibiliser aux sonorités des pays d’oc.

>> 16h-17h30 : Conférence Alem Surre-Garcia (salle de concert du COMDT)
Garona-Guadalquivir, miralhs e ressons (échos et miroirs)

>> 18h-19h15 : Concert du duo patois
avec la présence des calandrons (restitution)

>> 21h00: Concert Tres Vidas

>> 22h45-0h00 : Bal Duo François Breugnot et Alain Bruel

Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Eveniment
Mise en ligne : 17/01/2020
Tipe : Eveniment / Data : 2019-09-21 15:30:00
Pour les Journées du Patrimoine, venez tester un nouveau jeu vidéo et sauvez la presse régionale ancienne des griffes de l’Oubli !

Un collectif de six étudiants s'est lancé le défi de réaliser un jeu vidéo à partir du Petit Méridional, journal régional du début du XXe siècle....


Toulouse et le Petit Méridional est une aventure qui vous plonge dans l’univers de la presse de 1909. En 2019, le journal Le Petit Méridional est victime de l’Oubli. Chaque élément, chaque ligne, chaque lettre requiert votre attention. Afin de sauver le journal de l’Oubli qui le ronge, vous devrez résoudre de nombreux casse-têtes.

Un projet réalisé par la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée (Service Innovation, transmission et appui aux territoires - Direction de la culture et du patrimoine).

À découvrir sur la mezzanine de la Mediatèca du CIRDOC - Institut occitan de cultura, avec l'exposition L'occitan a la Una ! une histoire de la presse occitane du XIXe siècle à nos jours.


 
Contacts :
CIRDÒC - Institut occitan de cultura : info@oc-cultura.eu // 04 67 11 85 10

Mise en ligne : 17/01/2020
sus 52