Explorar los documents (9 total)

Medoquinas.jpg
Gardy, Philippe
Il est possible que mes Medoquinas soient un écho, ne serait-ce que paradoxal et peu conscient, de cette impression de silence, d’amuissement. Mais la parole écrite du poème reste parole vivante dans la conversation qui s’établit entre les paysages, les hommes, les temps d'avant et d'aujourd'hui. Et les temps de demain, sans doute...
colloque-puylaurens.JPG
Les modèles et les ruptures : originalité ou conformisme / Philippe Gardy
Gardy, Philippe
Comunicacion de Felip Gardy a l'escasença del Collòqui organizat pel Comitat Marianna a Puèglaurenç los 15 e 16 d'abril de 1989, publicada dins : La Révolution vécue par la province : mentalités et expressions populaires en Occitanie.

Felip Gardy es director de recèrca emerit al CNRS, especialista en sociolinguistica, socioliteratura e sociodidactica en domeni occitan.
Castan.jpg
Félix Castan ou la littérature occitane « à sa juste place » : la méthode « générationnelle » comme outil d’analyse et arme du combat intellectuel occitaniste / Philippe Gardy
Gardy, Philippe
Comunicacion de Felip Gardy dins l'encastre de la jornada d'estudis « Autour de Félix Castan » organizada per l'equipa de recèrcas LLACS (EA 4582, Universitat Paul-Valéry, Montpelhièr) e lo CIRDÒC lo 05 de mai de 2017.
Messatges.jpg
Jean Séguy poète en occitan : Joan-Ba(p)tista Seguin, Aiga de Nil (1966) et Poëmas del non (1969). La ferveur d'un ton distancié / Philippe Gardy
Gardy, Philippe
Comunicacion de Felip Gardy dins l'encastre de la jornada d'estudis ReDoc-LLACS : La colleccion « Messatges » de l'IEO 1945-1960, Montpelhièr, 27 de genièr de 2018.
Messatges.jpg
Une stratégie peut-elle en cacher une autre ? Fonder une « nouvelle littérature » en occitan, 1945-1960 / Philippe Gardy
Gardy, Philippe
Comunicacion de Felip Gardy dins l'encastre del seminari « Normes et écarts dans la littérature occitane. XIXe-XXe siècle » organizat per Joan-Francés Courouau (Universitat de Tolosa, UTJ, PLH-ELH) en 2016.
les-manuscrits-du-poeme.jpg
Max Rouquette et la fabrique des songes, 1939-1950 / Philippe Gardy
Gardy, Philippe
En 1937 et 1942, Max Rouquette publiait ses deux premiers recueils poétiques, placés sous le signe des songes (Los somnis dau matin ; Somnis de la nuoch). Quatre manuscrits (ou pour partie tapuscrits) conservés datant de cette époque, plus un « cahier noir » contenant des poèmes d’époques diverses, nous font pénétrer dans la fabrique des songes, ou dans le mécanisme de leur capture, pour employer un terme sans doute plus rouquettien. Et d’abord dans celle du mot lui-même, qui mit un certain temps à s’imposer, comme emblème et forme-sens du poème d’abord, puis sous sa forme occitane « définitive » (soit sòmi). Précieux pour pénétrer dans l’atelier du poète, ses choix graphiques, ses hésitations, ses choix proprement linguistiques aussi, cet ensemble de manuscrits nous montre que les diverses étapes de ce cheminement sont intimement liées à la découverte du poème, à son écriture, et, plus largement, à la façon dont celui-ci s’est élaboré (à la façon d’un rêve) en ces années-là pour Max Rouquette, entre écriture maîtrisée et quête « automatique » d’un monde qui se dérobe.
Lafont.jpg
Gardy, Philippe
Robert Lafont (1923-2009), linguiste, historien, historien de la littérature, géographe, et serviteur inlassable de la cause occitane, est connu pour ses activités multiples d’écrivain (en occitan). Une écriture polymorphe, d’un homme engagé sur tous les fronts de l’occitanisme, souvent considérée comme l’expression d’une dispersion, d’une course effrénée après le temps et les urgences.
Philippe Gardy propose ici une image un peu différente de Robert Lafont, celle d’un esprit  qui s’est efforcé de décrire et d’articuler, sous plusieurs angles, et à travers le filtre de la langue occitane, outil majeur jamais laissé de côté, les diverses facettes de l’activité humaine.
De ce vertige, rend compte en particulier l’attention portée par Robert Lafont à la notion de « baroque occitan », dont il fut le principal inventeur. Destinée à donner sens et forme à tout un pan de l’écriture littéraire d’oc, entre XVIe et XVIIe siècles, cette notion a fini par devenir chez lui une construction quasi anthropologique, susceptible de rendre compte, au-delà du champ de la littérature et des arts, de l’inquiétude humaine face au devenir des sociétés. Elle nous laisse ainsi entrevoir, en filigrane, un portrait à la fois dissimulé et pourtant bien présent de Lafont lui-même, dans sa diversité et son unité.
estudis-f-gardy-medelha.JPG
A prepaus dei « salmes de Medelha ». Reflexions e interrogacions a fiu de lectura / Felip Gardy
Gardy, Philippe
Dins aquela comunicacion donada lo 30 de genièr de 2015 dins l'encastre de las Jornadas d'estudis CAPES organizadas per l'Universitat Paul Valéry, Felip Gardy propausa una relectura dels salmes de Medelha de Max Roqueta, en examinar lor plaça dins una òbra traversada per la figura de l'abandonada.
f-gardy-medelha-CAPES.JPG
A prepaus dei « salmes de Medelha » / Felip Gardy
Gardy, Philippe
Dins aquela comunicacion donada lo 30 de genièr de 2015 dins l'encastre de las Jornadas d'estudis CAPES organizadas per l'Universitat Paul Valéry, Felip Gardy propausa una relectura dels salmes de Medelha de Max Roqueta, en examinar lor plaça dins una òbra traversada per la figura de l'abandonada.