Explorar los documents (14 total)

Escrivans : Joan-Lois Orazio
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Jean-Louis Orazio s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait de Orquideas salvatjas de Perigord (IEO Perigord / Novelum, 2014).
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Brigitte Miremont
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Brigitte Miremont s'est pliée à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire Resson, texte-hommage à son oncle et occasion d'évoquer la sortie de son ouvrage Pèire Miremont, 1901–1979, escrivan oblidat del Perigòrd negre.
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Jacme Fijac
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Jacme Fijac s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait de Los òc-garons (Edilivre, 2014).
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Esteve Ros
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Etienne Roux s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait de son roman Una lonja convalescéncia (Ed. IEO, 2016).
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Jan-Peire Reidi
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Jean-Pierre Reydy s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait de son dernier ouvrage, Per ma fe, cronicas e autres textes dau pais dins sa lenga (Ed. IEO Périgord / Novelum, 2017).
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Marcel Abbadie
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Marcel Abbadie s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait du texte Amor d'Aussau.
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Joan-Loís Lavit
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Joan-Loís Lavit s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait de Escura, la nueit (Ed. Letras d'Òc, 2017).
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Sèrgi Javaloyès
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Sèrgi Javaloyès s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait de La Set (Ed. Reclams, 2001).
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
Escrivans : Jean Ganhaire
ÒCtele
INÒC Aquitània
Pourquoi écrire en occitan ? C'est la question que pose la chaîne de télévision ÒCtele aux écrivains d'aujourd'hui, à travers l'émission Escrivans. Jean Ganhaire s'est plié à l'exercice, et nous parle de son rapport à la langue, de son parcours artistique, avant de lire un extrait de Lo viatge aquitan (Ed. IEO, 2000).
Écrivain multigenre du domaine occitan contemporain, Jean Ganhaire explore, à travers le dialecte limousin, le roman policier, le fantastique ou le roman de cape et d’épée. Depuis 1978, il a publié plus d’une dizaine d’ouvrages dont certains ont fait date, à l’instar de Lo darrier daus Lobaterras, au programme du CAPES d'occitan en 2009.
Une coproduction ÒCtele / CIRDOC-Institut occitan de cultura.
InÒc Aquitània
Des arcanes de l’UNESCO et du Ministère de la Culture à l’enquête de terrain ; de la rédaction de fiches d’inventaires à l’élaboration d’un dossier de labellisation ; de la réalisation d’archives brutes à leur valorisation via les outils numériques (sites, réseaux sociaux) ; cette formation abordera les questions d’inventaire et de sauvegarde du PCI tant aux plans théoriques que pratiques.

Le patrimoine culturel immatériel imposant une expertise partagée entre praticiens, chercheurs et institutions patrimoniales, cette co-construction sera mise à l’épreuve des savoir-faire des entreprises artisanales qui constitueront, cette année, le terrain vivant d’expérimentation de cette semaine de formation.

Matin : 9h - 12h

Suite des travaux de groupe :

- Traitement et classement des données (fin)

- Rédaction des fiches d’inventaire

- Choix des extraits photos, film et sons pour une intégration sur les outils de valorisation Sondaqui et PCILab

Après-midi : 14h - 18h

Restitution par groupe des travaux de terrain

Conclusion de la formation
sus 2