Explorar los documents (10554 total)

Roudil, Jacques (1612-1684)
Torreilles, Claire (éd.)
De 1632 à 1689, l’avocat Jacques Roudil écrit à Montpellier la poésie de son temps, plurielle et polyglotte, au gré des circonstances, de l’humeur et des lieux. Les moments d’une vie et les tensions du siècle s’inscrivent dans ces mélanges poétiques, ces obros mescladissos qui se jouent de la variation des langues et des genres. En français, en occitan et en latin, Roudil s’adresse à ses contemporains, ses collègues, ses femmes, ses compagnons de cabaret, sa famille, les Grands, le Roi, en usant de toutes les ressources maîtrisées du sonnet, de l’épigramme érotique ou encomiastique, du ballet carnavalesque ou de la satire.
Dans le paysage littéraire montpelliérain, Roudil prend la suite d’Isaac Despuech qu’il édite en 1650. Protestant comme lui et esprit libre, il témoigne des changements de la société et des progrès de l’intolérance. Mais sa poésie reste, à tous les âges, une célébration de la vie à travers une conscience vive du monde et de soi, une ironie alternativement légère et rageuse.
Cette nouvelle édition est enrichie des derniers poèmes inédits qui chantent notamment les plaisirs de Pignan, «ce beau lieu» où le poète aspire à une retraite à l’antique, entre ses livres et son jardin, ses vignes et ses oliviers, dans l’ancienne maison des rois de Majorque.

Édition critique avec introduction, notes et traduction du manuscrit autographe 296 du CIRDOC par Claire Torreilles.
A l'ombreta d'un rosièr : restitucion filmada d'un òbra de re-interpretacion

Restitucion filmada d'un òbra de re-interpretacion de la cançon A l'ombreta d'un rosièr

CIRDOC - Institut occitan de cultura
Trio de vielles à roue + Dj Transrivages

« Viellent-Ils mieux sous les mers ». Avec Pierre Tissot : vielle alto, chœurs. Jean-Brice Viétri : vielle alto, chant, percussions. Marie Friedmann : vielle soprano, chant. + D.J.
Octopusss... ou la pieuvre par 3, plusieurs mains pour un seul
instrument : la vielle à roue. Alt'eau ou sopran'eau, ils nagent
tutti en toute eau pour des airs avec ou sans voix, des airs à
écouter qui ont du chien. Mazurka, rondeau, fandango,
scottish, chapeloise... rien n'arrête le poulpe. Octopus vous
invite à bord pour voyager de musiques en rivages et
apprendre tout de ce singulier instrument...


Au Musée Agathois Jules Baudou
5 Rue de la Fraternité
34300 Agde

19h
Entrée libre.
Places limitées.
Réservation conseillée au 04 67 94 92 54

CIRDOC - Institut occitan de cultura
Cuisine en direct participative avec Michel Adgé, Escolo dai Sarret. Avec les commentaires en occitan et français par Christian Camps et Michel Adgé.

Deuxième partie : garnissage et cuisson des moules. Le lendemain, garnissage des moules (j’aurai besoin d’aide), passage à la poële dans l’huile bouillante, flambage à l’alcool, ajout de la sauce, laisser mijoter, goûter de temps en temps et, si nécessaire, saler avec l’eau qu’ont rendue les moules.

Au Musée Agathois Jules Baudou
5 Rue de la Fraternité
34300 Agde

18h
Entrée libre
Places limitées
Réservation conseillée au 04 67 94 92 54
CIRDOC - Institut occitan de cultura
Cuisine en direct participative avec Michel Adgé, Escolo dai Sarret. Avec les commentaires en occitan et français par Christian Camps et Michel Adgé.

Première partie : recette de la farce et de la sauce. C’est l’un des plats le plus long à préparer quand on veut le faire bien dans les normes, au point que les Agathoises l’appelaient “ la beugado ”, c’est-à-dire la lessive, du temps où celle-ci se faisait une fois par mois, en deux jours, à l’eau bouillante avec des cendres de sarments comme détersif...

Au Musée Agathois Jules Baudou
5 Rue de la Fraternité
34300 Agde

18h
Entrée libre.
Réservation conseillée au 04 67 94 92 54
CIRDOC - Institut occitan de cultura
Conférence par Micel Adgé, Président de lassociation L'Escolo du Sarret, fondatrice du Musée agathois.

« Un passé des plus prestigieux parmi les régions viticoles de
France ».
On trouvera ce titre provocateur, tellement on a l’habitude d’entendre dire « Enfin, on fait de bons vins dans le Midi ! » Et pourtant, quelle est la région viticole de France qui peut se vanter d’être celle où l’on a bu du vin pour la première fois (VIIe siècle av. J. C.) ? Celle où l’on trouve actuellement les plus anciennes traces de plantations de vignes (VIe-IVe siècle av. J. C.) ? Celle où l’on trouve les plus anciennes traces de vinification et d’exportation de vin (IIe siècle av. J. C.) ?

20H00 Dégustation des vins Bio de Cathy Do, Domaine
Campaucels à Montagnac.

18h30
Entrée libre.
Au Musée Agathois
5 Rue de la Fraternité
34300 Agde


CIRDOC - Institut occitan de cultura
Du raggamuffin à la Classica Napoletana...

Dans ce solo voix et tambours sur cadre, Manu Théron s’accompagne d’un bendir ou d’un pandeiro pour retracer avec joie et volubilité les parcours de ces chants, ne s’interdisant aucune citation, du Raggamuffin à la Classica Napoletana, du chant Sépharade aux musiques occitanes. Ainsi on retrouve avec lui une géographie musicale de la dérive, on en brave les tempêtes, on en exalte les accalmies heureuses, on en savoure les havres et les refuges.

Au Musée Agathois Jules Baudou
5 rue de la Fraternité
34300 AGDE

19h
Entrée libre.
Réservation conseillée au 04 67 94 92 54.
CIRDOC - Institut occitan de cultura
Conférence par Christian Camps de l'Association fondatrice du Musée agathois, l'Escolo dai Sarret.

Parmi les 24 000 réfugiés du camp d'Agde en 1939, des artistes catalans ont su faire apprécier leur talent, à tel point que Jean Félix, maire, les a sollicités pour embellir la salle des mariages de la Mairie (aujourd'hui maison du cœur de ville). Ils ont aussi œuvré au Musée Agathois. Il s'agit du peintre Pere Cadena (1906-1974), du ferronnier d'art Antoni Clavell (1902-1981) et du sculpteur Angel Tarrac (1898-1979-. On doit au peintre Barba des aquarelles sur les danses et les costumes agathois, ainsi que des portraits.
CIRDOC - Institut occitan de cultura
Il n’existe pas d’écureuil volant en Occitanie. Fort de cet amer
constat le duo formé par Rosalie Baudry au violon et au chant, et
Rodín au chant et machines, invente une chimère poétique, à

l’image de cet absent rongeur fluorescent. Le poète occitan pluri-
forme et la jeune violoniste de formation classique fabriquent une

musique délicate, où les tournes de violon minimalistes et
répétitives rencontrent le son brut des samplers, synthétiseurs
analogiques et TR 808.

En partenariat avec le CIRDOC - Institut occitan de cultura

Au Musée Agathois Jules Baudou
5 rue de la Fraternité
34300 AGDE

Entrée libre.
Réservation conseillée au 04 67 94 92 54
CIRDOC - Institut occitan de cultura
Polyphonies. Originaire du Minervois, La Mal Coiffée réinvente un chant polyphonique où la poésie et la langue occitane sont indissociables de l'expression populaire. Ancré dans la modernité, ce travail fait résonner le timbre de voix languedocien, un timbre profond et chaleureux soutenu par un puissant jeu rythmique.

Une programmation dans le cadre du festival L'Eté Occitan des Musées de la Ville d'Agde.

Au Musée Agathois Jule Baudou
5 rue de la Fraternité
34300 AGDE

19h
Entrée libre.
Réservation conseillée au 04 67 94 92 54.
sus 1056