Explorar los documents (57 total)

vignette_22984.jpg
Reedicion de dos catequismes en occitan nissart amb un estudi introductiu de Laurenç Revest
Revest, Laurent (1981-....)

Ai sécolos XVIII e XIX siècles dins la Contea de Niça coma a Mentan e Recabruna (relevant dau Principat de Mónegue mas non de la diocèsi de Niça contrariament a Mónegue) la màger part dei oficis religiós èran en latin. Mas per que cadun capigue dau temps dei messas, l’omelia e li anóncias èran fachi en occitan. Es tanben lo cas de l’educacion religioa "la doctrina" que se faía en niçard ou en gavòt (tanben sonat vivaroalpenc).

Per la diocèsi de Niça au manco, que correspònde a l'época qu'a una pichina part de l'actual departament dei Aups Maritimes, cada evèsque faía soventi fes publicar una nòva version dau "catequisme" en occitan de Niça, sèti de l'evescat, coma en toscan, lenga oficiala per la Contea de Niça e Pimont dins lu Estats de Savòia (avian segurament pas idèa de faire una version en gavòt, dialècte parlat dins la quasi totalitat de la diocèsi de Niça levat Niça e li comunas immediatament confinhanti, vist que n'avèm pas trobada traça, per lo moment).

[imatge id=22988]Lo catequisme version adulte (coma lo sieu equivalent, la version mainaa) ven d’una lònga tradicion d'escritura occitana religioa (cartas, cartularis). D’una longor de 203 pàginas, editat sota l’episcopat de Monsinhor Galvano e redigit per lo celèbre Preire e escrivan Jausep Micheu (Giausep Miceu, en occitan niçard grafia toscanizanta) en lo 1839, marca la vivacitat e la riquessa de la literatura religioa dins aquest espaci occitan.
Dins la prefàcia dau sieu obratge editat l’an d'après Grammatica nissarda per emparà en pòou de temp Lo Patouas dòou Paìs [Gramàtica niçarda per emparar en pauc de temps Lo Patoàs dau País] (Nissa, Imprimaria de la Sossietà Tipografica, 1840, 86 p.), Don Micheu « curat de Sant Estève [de'n Tiniá] » d'aquesto temps en pòste dins la parròquia gavòta sonada encuei Sant Estève de'n Tiniá, nos indica en occitan niçard p. VIII « Ellu pourran en pòou de temp embau secours d’achesto libre capì lu discours e li instrussion dei nuostre Ministre ecclesiastico, che d’ordinari si fan en patouas » [Elu porràn en pauc de temps emb•au secors d'aquesto libre[,] capir li discors e li instruccions dei nòstres Ministres eclesiàsticos, que d'ordinari si fan en patooàs].


En lo prefaci dau sieu obratge editat l’anada venenta Grammatica nissarda per emparà en pòu de temp Lo Patouas dòou País [Gramàtica niçarda per emparar en pauc de temps Lo Patoàs dau País] (Nissa, Imprimaria de la Sossietà Tipografica, 1840, 86 p.), Don Micheu « curat de Sant Estève [de'n Tiniá] » en aquèu moment en pòsta en la parròquia gavòta nomada ancuèi Sant Estève d'enTiniá, nos indica en occitan niçart p. VIII « Ellu pourran en pòou de temp embau secours d’achesto libre capì lu discours e li instrussion dei nuostre Ministre ecclesiastico, che d’ordinari si fan en patouas » [Elu porràn en pauc de temps emb•au secors d'aquesto libre[,] capir li discors e li instruccions dei nòstres Ministres eclesiàsticos, que d'ordinari si fan en patooàs].

Aquelu catequismes atèstan d’un usatge institucional de l’occitan encara ben installat dins la religion. De mai, es lo ligam fins a encuei, época que se celèbran encara de messas en occitan e que se canta parier la sieu fe en lenga nòstra (de cançons religiosas de "Calenas/ Chalenas" fins ai fèstas mai populari contemporanèï coma La Messa en gavòt per la Fèsta de las castanhas a Val de Blore).

Son lu catequismes per questions-respòstas en occitan niçard lu mai contemporanèus d’una lònga seria de catequismes pareissuts despí lo 1782. Tant en version adulte qu'en version enfant, aquèu catequisme es lo darrier exemple d'emplec religiós d’occitan niçard denant una « traversada dau desèrt ». Seguiràn mai tardi d’autres tipes de publicacions religioï en occitan, que sigon de cants (repilhats per de gropes de música de la Gavotina de la Contea de Niça dins li valadas de Vesubiá, dei Palhons mas tanben a Niça), de partidas de la Bíblia tan coma de catequismes illustrats. De preires an pròpi mostrat lo sieu interès per l'occitan, que sigue lo gavòt emb•au canònico Étienne Galléan, l'abat Clovis Véran o Sully Maynart dins "la valaa de Tiniá" o lo niçard emb•au canònico Georges Castellana a Niça.
De notar que l'ensenhament segondari privat sota pacti laissa plaça encara encuei a la lenga d'aicí emb de cors d'occitan. Au licèu Sant Jausep de Recabruna Cab Martin proposant un ensenhament de l'occitan vivaroalpenc mentonasc coma au collègi e licèu Sasserno de Niça proposant l'occitan niçard. Mentre que d'establiments equivalents ne'n proposan minga dins lo rèsta dau departament coma dins aquèu de Var.

Presentacion de Laurenç Revest

vignette_22935.jpg
Collectatge : cançon E tan que farèm aital

Voici l'enregistrement effectué lors  de collectages dans le département de l'Aude et de l'Hérault en Occitanie.
Ce collectage est issu du projet Mémoire chantée de l'Aude. Il concerne la chanson E tant que farèm aital.

Il est intéressant de noter qu'un intervenant de Sallèles-d'Aude raconte que cette chanson suivait toujours le Se Canta, hymne solennel occitan. D'après lui, ce serait une chanson de carnaval.

Nous retranscrivons l'enregistrement de Sallèles-d'Aude

E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas de bòrda
E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas d’ostal
un còp dos còps tres còps quatre còps cinq còps

dins lo trauc d’una sarralha i aviá un rinoceròs
que cantava e chaütava sus quatre pans de fil gròs.

E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas de bòrda
E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas d’ostal
un còp dos còps tres còps quatre còps cinq còps

Una mirga a bicicleta fasiá lo torn d’un caulet
avalèt una mongeta e faguèt un brave pet

E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas de bòrda
E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas d’ostal
un còp dos còps tres còps quatre còps cinq còps

Una mosca se gratava a la cima d’un pibol
una autra mosca es arrivada l’i fotiá lo det al cuol

E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas de bòrda
E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas d’ostal
un còp dos còps tres còps quatre còps cinq còps

La version donnée à Alzonne est quelque peu différente : après le refrain, l'intervenant ajoute une dernière phrase :

E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas de bòrda
E tant que farèm aital, mila dieus, cromparèm pas d’ostal
un còp dos còps tres còps quatre còps cinq còps
Un pistolet, dos pistolets, tres pistolets e bom ! viet d’ase qu’un pet !

vignette_22909.jpg
Collectatge : cançon Adieu paure Carnaval

Carnaval est un événement à part dans le calendrier occitan. À rebours des conceptions évolutionnistes, il marque, par son éternel retour, l’empreinte cyclique des éléments. Ici la fin de l’hiver, l’arrivée du printemps. Mais au-delà : un lien au cosmos, où la naissance et la mort se confondent éternellement dans le même geste, le même mouvement, le même hommage. Les traditions ? Il les agite, il les réinvente, il s’y plie puis il les tord dans tous les sens. Bref, il est en vie. Tellement qu’il porte en lui-même sa propre autodérision, sa propre antithèse, absorbée par une puissance évocatrice intrinsèquement humaine.

Simulacre archaïque d’un monde renversé, le carnaval convoque les symboles et les figures constitutives de la société dans laquelle il prend forme. Une sorte de fête à l’envers, en somme, comme l’a très justement formulé l’ethnologue narbonnais Daniel Fabre. Les codes sociaux, les rôles, tout y est inversé : pouvoir, rang, religion, sexe… Dans les carnavals, l’impensé et l’interdit refont donc surface, en grand et sur le devant, dans ce vrombissement qui fait trembler les citadelles.

La chanson populaire Adieu Paure Carnaval se chante généralement en fin de jugement du Caramentran, au moment de sa crémation.

Voici les paroles des enregistrements présentés ici, effectués lors de collectages dans le département de l'Aude.
Ce collectage est issu du projet Lo Bramàs. Mémoire chantée des pays audois.

Nous constatons peu de variantes pour cette chanson. La plus complète a été donnée par un élève de la Calandreta de Bize Minervois lors de la session à Roubia.

Roubia

Adieu paure paure paure adieu paure Carnaval
Tu te’n vas e ieu demòri per manjar la sopa a l’òli
Adieu paure paure paure adieu paure Carnaval
Tu te’n vas e ieu demòri per manjar la sopa a l’alh
La joinessa fa la fèsta per saludar Carnaval
La Maria fa de còcas a la farina de l’ostal
Lo buòu dança, l’ase canta, lo moton ditz sa leiçon
La galina canta lo Credo e lo gat ditz lo Pater
Adieu paure paure paure adieu paure Carnaval
Tu te’n vas e ieu demòri per manjar la sopa a l’òli
Adieu paure paure paure adieu paure Carnaval
Tu te’n vas e ieu demòri per manjar la sopa a l’alh

Les variantes : Peyriac de Mer

Adieu paure adieu paure adieu paure Carnaval
Carnaval es un bonòme qu’a manjat la sopa a l’òli

Port-la-Nouvelle

Adieu paure adieu paure adieu paure Carnaval
Tu te’n vas e ieu demòri  ieu demòri e tu t’en vas
Per manjar la sopa a l’òli per manjar la sopa a l’alh

Sallèles-d'Aude

Cette version serait celle chantée à Narbonne :

Carnaval es un jan fotre que nos fa manjar d’argent
L’envoiarem faire fotre juscas l'an novo que ven
Adieu paure paure paure adieu paure Carnaval
Tu te’n vas e ieu demòri per manjar la sopa a l’alh
As manjat tròp de salsissa e de cambajon salat
[...]

Saint-Nazaire

Carnaval es un paure òme qu’a manjat la sopa a l’alh
Qu’a manjat tròp de salcissa e de cambajon salat

MAILING_Uoe2020.jpg
MARPOC
Ràdio Lenga d'Òc Montpelhièr
La Rampe-TIO
CIRDOC - Institut occitan de cultura
Finalement en y réfléchissant l’on s’aperçoit que les armes pour apaiser ce méchant virus n’ont rien de nouveau. Nous occitans, nous les connaissons bien. Cela fait longtemps que tous les réprimeurs des langues minoritaires les emploient. Il suffit qu’ils aient plus de réussite contre cette petite bête sournoise de quelques mois, que contre des cultures qui sont en usage depuis plus d’un millénaire. Pour commencer, la distanciation sociale à l’encontre des rustres qui ont le toupet de s’exprimer en public avec des mots ou des accents de leur terroir, nous connaissons. « Interdit de parler breton et de cracher par terre » oui, cracher dans le creux du coude les paroles honteuses, nettoyer minutieusement avec le mouchoir et le jeter dans la boîte à ordures. N’oublions pas non plus le masque à se mettre sur les lèvres pour ne pas contaminer tout autour de nous par un parler qui fait offense à la langue officielle et surtout, faire obstacle à sa transmission. Et l’application qui se charge sur le portable pour vous prévenir du voisin affecté du virus malfaisant, ne serait-ce pas la version modernisée du signal, cet objet symbolique que les maîtres de la Troisième République remettaient, en attendant la punition, à l’écolier qui avait laissé échapper quelques mots de la langue de sa famille ?

« Être occitan demain » sera donc le thème de cette université occitane d’été qui si elle change de forme, ne change pas de fond. Dire que nous sommes prêts à affronter le monde qui nous attend, voilà la gageure que l’équipe de la Marpoc et ses partenaires ont décidé de tenir quoi qu’il en coûte et en dépit des contraintes sanitaires du moment présent. Rassurez-vous, nous ne vous demandons pas de vous mettre aux fenêtres au coucher du soleil en applaudissant et en entonnant le « Se canta » ou la « Copa Santa » mais tout simplement d’être présents à l’écoute et de participer autant que possible grâce aux moyens techniques et informatiques que nous mettrons en place. Et bien sûr avec l’espérance de se retrouver l’an prochain dans le mode convivial et fraternel dont nous sommes coutumiers.

Jòrdi Peladan

PRÉSENTATION

Depuis plus de quarante ans, l'Universitat Occitana d'Estiu (UOE) de Nîmes, portée par la MARPOC, constitue un rendez-vous estival autour de l'actualité des savoirs, du débat d'idées et de la rencontre culturelle. 
Pour la première fois de son histoire et en raison de la situation sanitaire actuelle, l’UOE 2020 se déroulera du 7 au 10 juillet dans son intégralité en version digitale, sur les ondes et sur Internet, grâce aux partenariats noués par la MARPOC avec Ràdio Lenga d’Òc Montpelhièr, la Rampe-TIO et le CIRDOC - Institut occitan de cultura. 

UNE ÉDITION 2020 ORIGINALE ET INTÉGRALEMENT DIGITALE 


Cette année et pendant toute la durée de l’événement, il sera possible pour le public intéressé d’accéder gratuitement en ligne et sur les ondes aux contenus de cette édition.
- L’ensemble de la programmation, de 11:00 à 18:30 sera ainsi retransmise en direct sur Ràdio Lenga d’Òc Montpelhièr (radiolengadoc.com), et en vidéo sur la page facebook de la radio, partenaire de longue date de l’UOE.
- Nouveauté cette année, les sessions de l’après-midi - conferéncias e taulas redondas - seront également proposées en direct via une plateforme de téléconférence, donnant la possibilité de suivre en vidéo les échanges mais également de participer en envoyant via le tchat, questions et réflexions pour intervenir dans le débat. 


DU 07/07 AU 10/07 : 4 JOURS D'ÉCHANGES ET DE DÉBATS 


Une édition 2020 résolument ancrée dans le XXIe siècle dont la thématique « Èsser occitan deman ? », choisie dès le début de cette année avant les bouleversements ayant secoué la planète, résonne tout particulièrement dans le contexte actuel.    
Durant quatre jours, tables rondes et conférences proposeront retours d’expériences, présentations de projets innovants et études scientifiques sur des questions d’environnement (Environa / mardi 7 juillet), d’innovation pédagogique et de littérature (Poesia e transmission / mercredi 8 juillet) et numériques (Numeric / jeudi 9 juillet). 
2020 marquant par ailleurs le centenaire de la naissance de Joan Bodon, la dernière journée proposera un focus sur cette grande voix de la littérature occitane dont les échos continuent de résonner dans la création contemporaine (Joan Bodon / vendredi 10 juillet). 
Et comme chaque année, le Miegjornau estival de RLO, L’ombreta d’estiu, vous fera vivre au rythme de l’UOE réunissant dans son cabaret artistique et littéraire, quelques-uns des invités de cette édition 2020. 
Chaque jour, trois rendez-vous vous seront ainsi proposés : 
- 11:00 - 13:00 / L’ombreta d’estiu
de RLO se met à l’heure de l’UOE (radio et vidéo sur facebook)
- 15:00 - 16:00 / Conferéncia (radio/visio)
- 17:00 - 18:30 / Taula redonda (radio)


PROGRAMME DÉTAILLÉ (des modifications et ajouts sont à prévoir)

Journée du mardi 7 juillet : ENVIRONA / Environnement
- 11:00 : L’ombreta d’estiu avec les invités du jour, Felip Carcassés, artiste, et Joan Claudi Puech, écrivain.
- 15:00 : Conférence de Josiane Ubaud, lexicographe et ethnobotaniste du domaine occitan : « D'une culture de savoirs à une déculture inculquée » (en occitan). 
- 16:00 : Table-ronde sur l’environnement - « Concilier activité économique e environnement, l'exemple d'un territoire : le massif de l'Aigoual » (en francés), Claire Schneider (directrice de la filature du Mazel), Noémie Cabannes (chargée de mission à la communauté de communes Causses-Aigoual-Cévennes, "terres solidaires", sur "le pacte pastoral"), Thomas Flavier (directeur de la station Alti Aigoual), Josiane Ubaud.
Journée du mercredi 8 juillet : POESIA E TRANSMISSION / Poésie et transmission
- 11:00 : L’ombreta d’estiu avec les invités du jour, Miquèla Stenta, écrivaine et Paul Martin, éditeur.
- 15:00 : Lecture-concert : Lutz de Max Roqueta, de Gisèla Pierra et Gilles Siouffi, musicien.
- 16:00 : Table-ronde sur l’innovation pédagogique avec : Gisèla Pierra (Enseignante-chercheuse en sciences du langage), Gilles Siouffi (Enseignant-chercheur, spécialiste de l'histoire des théories linguistiques), Cristòl Causse et Céline Serva (Conseillers pédagogiques pour l’occitan, région Occitanie), Denis Galvier (enseignant 1er degré), Patrick Albert (directeur du collège Calandreta Leon Còrdas de Montpelhièr). 
Journée du jeudi 9 juillet : NUMERIC / Numérique
- 11:00 : L’ombreta d’estiu avec les invités du jour et Henri Maquet, artiste.
- 15:00 : Conférence de Benazet Dazeas, directeur du Congrès Permanent de la lenga occitana
- 16:00 : Table-ronde sur l’innovation numérique avec : Benazet Dazeas, Marion Cornet (responsable des départements Iconotèca, Filmatèca e Arts visualas, CIRDOC-Institut occitan de cultura), Maud Séguier, presentatritz de «Fargat a l’ostal » (Oc tele), Danís Chapduèlh (Rédacteur au DIARI, IEO-OPM), Robin Chouleur (étudiant) et Amy Cros (journaliste pour Tè.Vé.Òc)
Journée du vendredi 10 juillet : JOAN BODON / Jean Boudou
- 11:00 : L’ombreta d’estiu avec les invités du jour et Sylvie Berger
- 15:00 : Table-ronde sur Joan Bodon avec : Bernard Vernières (Docteur ès lettres, enseignant de philosophie et d’occitan), Joan-Pèire Gaffier et Viviane Cayssials (directeur et guide de l’Ostal -Joan Bodon), Yves Durand (artiste) et Jean-Louis Blénet (artiste). 
- 16:00 : Conférence de clôture de Felip Martel (Professeur émérite, Université de Montpellier).

INFORMATIONS PRATIQUES

Renseignements : MARPOC : marpoc30@gmail.com
Diffusion simultanée de l’ensemble de la programmation sur les ondes de RLO Montpelhièr : radiolengadoc.com 
Live streaming pour les conférences et les tables rondes sur la page Facebook de la MARPOC : https://www.facebook.com/marpoc30/
pirenaimmateria_site.jpg
Pirèna Immatèria est une association réunissant, depuis 2010, des chanteuses et chanteurs de l’Occitanie pyrénéenne. Ils diffusent la pratique du chant occitan en France et dans plusieurs pays d’Europe par la création et la production d’albums, la formation et la transmission et le collectage et l’édition.

Le nouveau site web de l’association est désormais en ligne à l’adresse : www.pirena-immateria.org. Retrouvez l’actualité des groupes polyphoniques Vox Bigerri, Un per Vox, Albada et Estelum, ainsi que les informations concernant les stages et interventions en milieu scolaire réalisés par les membres de Pirèna Immatèria.

---

Navèth site de Pirèna Immatèria

Pirèna Immatèria qu’ei ua associacion qui amassa, despuish 2010, cantairas e cantaires de l’Occitania pirenenca. Que difusa la practica deu cant occitan en França e dens divèrs país d’Euròpa per la creacion, la produccion d’albums, la formacion, la transmission, lo collectatge e l’edicion.

D’ara enlà, lo navèth site internet de l’associacion qu’ei en linha a l’adreça : www.pirena-immateria.org. Retrobatz l’actualitat deus grops polifonics Vox Bigerri, Un per Vox, Albada e Estelum, e tanben las informacions qui pertòcan aus estagis e intervencions en demiei escolar realizats peus membres de Pirèna Immatèria.
losdebroussezbiette.jpg
Composé de 11 nouveaux titres, « Au hons de la Biette » est le quatrième album du groupe béarnais Los de Broussez.

Genre : Chanson
Musique à danser : Non
En savoir + : http://www.ostaubearnes.fr/E_de_4_ta_Los_de_Broussez_.708.5.html

Los de Broussez sort son quatrième album après 15 ans d’amitié. Pour ce nouveau CD, le groupe orthézien a composé en occitan et français huit créations et revisité trois chants traditionnels. « Au Hons de la Biette » fait référence à la grange où les chanteurs répètent.
Quausdelanlalibe.jpg
« " A quoi tu joues Marie-Coco ?! " comporte un CD de 30 chansons accompagné d’un livret de 50 pages, intégrant paroles, partitions, sources, pistes pédagogiques et liens vers des vidéos pour les chants à danser.

Le répertoire proposé est décliné en quatre types : les jeux chantés, les danses, les chansons narratives, les formulettes et berceuses. Cet ouvrage a été produit en recherchant les chansons ou airs musicaux de tradition orale collectées sur le territoire de la Haute-Loire.

Les documents consultés sont issus des fonds d’archives sonores de l’Agence des Musiques des Territoires d’Auvergne et de différentes publications. Chaque chanson renvoie vers un lien internet sur la Base Interrégionale du Patrimoine Oral ou à une référence bibliographique. » - CDMDT 43

En savoir plus : https://cdmdt43.com/livre-cd-a-quoi-tu-joues-marie-coco/
vignette_22293.jpg
Videoguida : Las bugadièras de Grabels (lenga e sostítols en occitan)

Cada annada, divèrses mercats tradicionals e fèrias als mestièrs d'un còp èra metan a lo'nor de gèstes e otisses renduts obsolets per las tecnologias novèlas.
Ara las bugadièras an desaparegut. Pasmens, d'aquel temps que la bugada constituissiá un vertadièr eveniment, un moment de sociabilitat, demòra un ensemble d'imatges, de representacions, mas tanben de cants e de tèxtes.

Version occitana sostitolada en occitan

cantasegausas.jpg
L’association Canta se Gausas ! a sorti son premier CD, Fidèus, qui retroupe des morceaux de musique par chacun des groupes du collectif. Canta se gausas ! est une association de chanteurs et de musiciens qui cherchent à faire valoir et vivre la musique et le chant traditionnels de Gascogne. Le CD peut être acheté auprès de chaque membre de l’association, à l’occasion de leus concerts, ou par courrier.

En savoir plus : https://www.facebook.com/Canta-se-gausas-118045925407764/
nuitsatyp.jpg
Association Nuits Atypiques
Le festival des Nuits Atypiques revient du 4 juin au 25 juillet dans le Sud-Gironde. Une vingtaine d'artistes, de musiciens, de conteurs, de comédiens et d'auteurs se succéderont pendant plusieurs semaines dans divers communes girondines. Musiques du monde, traditionnelles, electro, jazz, poésie, théâtre, cinéma seront au programme.

Du 4 au 8 juillet, des stages et également une MasterClass seront proposés au public. Valentin Clastrier animera une Masterclass de vielle les 4, 5 et 6 juillet à Villandraut. Clastrier est un joueur de vielle à roue électroacoustique. Son dernier album -sans titre générique- (2014) a remporté le grand prix Charles-Cros. Lors de sa Masterclass, il explorera les possibilités rythmiques de son instrument à travers l'approfondissement des coups de poignet. Il est demandé au stagiaire d'avoir plusieurs années de pratique et d'amener son instrument. Le nombre d'inscrits est limité à 12. Cyrille Brotto et Stéphane Milleret animeront le stage d'accordéon diatonique les 7 et 8 juillet à Villandraut. Chaque jour se déroulera avec l'un des deux formateurs. Cyrille Brotto proposera un travail centré sur la mélodie, l'étude du phrasé de la main droite ou encore l'accompagnement de la main gauche et Stéphane Milleret se focalisera sur l'harmonie et l'accompagnement.

L'artiste Guillaume Lopez animera le stage avancé de chant, un stage de perfectionnement dédié à l'interprétation personnelle, quant à Matèu Baudoin, il s'adressera aux débutants, ayant toutefois une pratique régulière du chant. Il vous fera travailler la respiration et les techniques vocales, puis, en se basant sur les répertoires du Béarn et des Landes, vous initiera aux chants à danser, à la polyphonie et vous fera travailler les cadences, les timbres, etc. 


Inscriptions Nuits Atypiques : Tarif Master class : 130 euros, 15 heures d'enseignement — Tarif stage d'accordéon : 70 euros, 10 heures d'enseignement — Tarif stage de chant : 70 euros, 10 heures d'enseignement.


sus 6