Explorar los documents (14 total)

Album auvergnat, bourrées, montagnardes, chansons, noëls et poèmes en patois d'Auvergne... / par J.-B. Bouillet,....
Bouillet, Jean-Baptiste (1799-1878). Éditeur scientifique
L'Album auvergnat, recueille le résultat de trente ans de recherches de Jean-Baptiste Bouillet sur les chants et la littérature de sa région, l'Auvergne.
Illustré de gravures représentant des scènes de vie quotidienne et des scènes de danse (bourrée), cet album donne ainsi un aperçu visuel des costumes traditionnels auvergnats.
Ahéus e flous / [lettre-préf. de Paul Tallez et Adrien Planté] [Texte imprimé]
Tallez, Paul (1846-1938)
Sarran, Fernand (1873-1928)
Laclavère, Max (1858-1913)
Cézérac, Pierre-Célestin (1856-1940)
Recueil de poésies et chansons occitanes des abbés Sarran et Tallez ainsi que des chanoines Laclavère et Cézérac, félibres exerçant à l'époque dans le Gers.
Chants et chansons populaires du Languedoc / recueillis et publiés avec la musique notée et la traduction française par Louis Lambert [Livre] (Tome second)
Lambert, Louis (1835-1908)
Second volume des Chants et chansons populaires du Languedoc, recueillis avec la musique notée et la traduction française, publié par Louis Lambert (1835-1908) directeur au Conservatoire de Montpellier en compagnie de son ami Achille Lambert.
Le but de l'auteur est « de sauver d'un oubli, malheureusement trop certain aujoud'hui, les traditions de nos ancêtres, de fixer pour toujours les chants qui firent leur joie au sein du foyer, les chansons improvisées par les travailleurs...»
Chants et chansons populaires du Languedoc / recueillis et publiés avec la musique notée et la traduction française par Louis Lambert [Livre] (Tome premier)
Lambert, Louis (1835-1908)
Premier volume des Chants et chansons populaires du Languedoc, recueillis avec la musique notée et la traduction française, publié par Louis Lambert (1835-1908) directeur au Conservatoire de Montpellier en compagnie de son ami Achille Lambert.
Le but de l'auteur est « de sauver d'un oubli, malheureusement trop certain aujoud'hui, les traditions de nos ancêtres, de fixer pour toujours les chants qui firent leur joie au sein du foyer, les chansons improvisées par les travailleurs...»
sus 2