Explorar los documents (2 total)

Fonds des Archives de la revue Folklore, GARAE Ethnopôle [fiche encyclopédique]
CIRDÒC-Mediatèca occitana

Histoire du fonds :

« Doyenne des revues d’ethnographie publiées en France » (1) la revue Folklore-Aude est créée en 1938 par le « Groupe d’études régionalistes et de folklore audois », né en 1937 à l’initiative du colonel Fernand Cros-Mayrevieille. Dès 1938, l’association devient le « Groupe audois d’études folkloriques » (GAEF) et libère peu après la revue de son attache territoriale, qui devient tout simplement Folklore (n° 11, 1939). 

Le GAEF est composé d’érudits originaires de l’Aude, dont un certain nombre sont impliqués dans les mouvements de renaissance occitane de l’entre-deux-guerres, comme l’écrivain René Nelli (1906-1982) ou encore le pharmacien Louis Alibert (1884-1959), auteur de la première Gramatica occitana publiée quelques années plus tôt à Barcelone. 
Lié à Georges-Henri Rivière et au Musée national des Arts et Traditions populaires inauguré à Paris en 1937, le groupe audois est aussi en relation avec les figures internationales de l’ethnographie comme Arnold Van Gennep. La revue Folklore devient rapidement un lieu d’échanges intellectuels sur la discipline ethnographique en cours de définition et en quête de légitimité dans la France de la fin des années 1930. Folklore participa pendant ses deux premières années à la définition intellectuelle et institutionnelle de l’ethnologie française. 

La revue se donnait dès l'origine pour objectif « avant qu'il ne soit trop tard, de réunir en un corpus que nous voudrions le plus complet possible, non seulement les matériaux concernant le Folklore audois que nos devanciers ont su rassembler dans des livres devenus rares, mais, aussi et surtout, la somme de traditions orales que, dans notre département, l'on se passe encore de bouche en bouche, de plus en plus altérées, il est vrai, de plus en plus affaiblies (2) ». 

La présence de Louis Alibert et de René Nelli parmi les membres actifs de la revue fit également de Folklore une revue pionnière d’étude et de recherche ethnolinguistique, s’intéressant particulièrement à la collecte des traditions orales d’expression occitane. 

Au début des années 1980, sous la direction de René Nelli, le « Groupe audois de recherche et d'animation ethnographique » (GARAE) se crée et lance le projet d’un centre de documentation ethnographique d’intérêt national. Le GARAE poursuivra, à la place du GAEF, la publication de la revue Folklore jusqu'en 1988. En 1996 le GARAE est labellisé « ethnopôle » (pôle national de recherches et de ressources en ethnologie) et devient un des plus importants centres de ressources documentaires sur la discipline, en particulier pour sa très riche collection de revues françaises et étrangères. 

(1) Daniel FABRE, Un demi-siècle d’ethnologie occitane : Autour de la revue folklore, Groupe Audois de recherche et d’Animation ethnographique, Carcassonne, mai-juin 1982.

(2) René NELLI,  « Présentation », Folklore-Aude, Groupe audois d’études folkloriques, n° 1, 1938, p. 1-2.
 

Description du fonds :

Au sein du centre de documentation du GARAE, le fonds des archives de la revue Folklore contient de nombreux envois liés aux débuts de la revue (manuscrits d’articles publiés, réponses à des questionnaires d’enquête, dossiers documentaires sur les thématiques de la revue : rites festifs et religieux, métiers et savoir-faire, parémiologie, objets et mobilier d’art populaire, etc.) Le fonds d’archives conserve également des documents plus anciens, remis ou reçus par les membres du Groupe audois d’étude folklorique : matériaux d’enquêtes folkloriques (fin XIXe siècle), documents sur la Révolution dans l’Aude (fin XVIIIe siècle), brochures et imprimés d’intérêt ethnographique. 

Dates extrêmes :

1792 - 1964 (la majorité des documents concernent les deux années fondatrices de la revue : 1938-1939) 

Langues représentées dans le fonds :

français, occitan (languedocien) 

Importance matérielle :

802 dossiers 

Supports représentés :

manuscrits, imprimés, documents iconographiques, coupures de presse. 

Accroissement  :

fonds clos 

Modalités d’entrée :

Fonds produit par l’organisme (GAEF, puis le GARAE à partir de 1981) dans le cadre de ses activités de recherche et de publication. 

Pour le consulter :

Identifiant du fonds (cotes extrêmes) :

Ressources en ligne : 

L'ensemble des numéros de Folklore (1938-1988) et les archives de la revue ont été numérisés par le GARAE-Ethnopôle avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication. Vous pouvez les consulter en ligne ici

Instruments de recherche disponibles :

Christine BELLAN, Inventaire du fonds d’archives de la revue Folklore, GARAE Ethnopôle. 
En ligne :
http://www.garae.fr/IMG/pdf/Inventaire_Archives_Revue_Folklore.pdf 

Conditions d’utilisation :

Conditions de consultation :

Voir sur le site internet du GARAE Ethnopôle : http://www.garae.fr/ 

Conditions de reproduction :

Voir le site internet du GARAE Ethnopôle : http://www.garae.fr/

 

Office national de radiodiffusion télévision française Marseille