Explorar los documents (4 total)

perdes-pas-ta-lenga.jpg
CIRDÒC-Mediatèca occitana
Émeline Coste
Sandra Juan
Dins la continuitat del trabalh d'analisi menat per la primièra sesilha, aquesta seconda sesilha   convida los escolans a descobrir diverses eslogans occitans, per fin de soscar als particularismes d'aquel mòde d'expression. Cada grop constituit concebrà un projècte d'aficha que comprendrà un eslogan en occitan.

>>Tornar a l'introduccion
perdes-pas-ta-lenga.jpg
CIRDÒC-Mediatèca occitana
Émeline Coste
Gilles Arbousset
Benjamin Assié
Aquesta primièra sesilha vos propausa de descobrir un periòde important de l'istòria occitana contemporanèa a partir d'un dcument emblematic, l'aficha Òme d'Òc, as dreit a la paraula, parla ! »

>>Tornar a l'introduccion
00-introduction.pdf
CIRDÒC-Mediatèca occitana
Émeline Coste
Gilles Arbousset
Benjamin Assié
Sandra Juan
« La lenga s'aficha » vos propausa de descobrir los tresviraments istorics e artistics de l'aprèp-1968 e d'aprigondir vòstras coneissénças en lenga e cultura occitanas a partir de las colleccions d'afichas contemporanèas del CIRDÒC - Mediatèca occitana.

Ressorças complementàrias d'Occitanica : per ne saber mai sus l'aficha Òme d'òc e las luchas del Larzac

Sesilha 1 : Legir una aficha, compréner una epòca
Sesilha 2 : Concebre son projècte d'aficha
Sesilha 3 : Realizar una aficha

FRB340325101_Iag-B-LAR-011_00001_B.jpg
Je recherche des informations sur la lutte du Larzac
Lo CIRDÒC-Mediatèca occitana
Bancarel, Gilles (auteur du livre cité)

Les premières heures de l’occupation humaine du plateau du Larzac sont l’affirmation d’une présence militaire. Les Celtes étaient guerriers, les Romains légionnaires, les Templiers croisés aussi. Cette vocation de terres limitrophes, le Larzac n’y échappe pas. Ici se rencontrent les Latins et les Germains, plus tard les rois d’Aragon étendent leur souveraineté jusqu’à Millau dont le blason conserve les couleurs sang et or. Terres frontières, espaces tampons mais aussi place stratégique qui se concrétise avec les siècles. Cette terrasse sur la Méditerranée, utilisée par les Templiers qui embarquaient à Aigues-Mortes, prend sa véritable dimension militaire avec le XXème siècle.



Créé en 1904, l’actuel camp du Larzac est connu jusqu’en 1977 comme tout lieu de garnison par quelques cartes postales jaunies à l’appui de souvenirs de jeunesse. A cette date, est décidée l’extension du périmètre du camp militaire.

Une décision qui, si elle tient compte du passé militaire du plateau, est particulièrement préjudiciable à la vie des paysans et au respect du patrimoine. Une lutte s’engage. De longues années de face à face entre les tracteurs et les blindés passionnent l’opinion et portent le problème du Larzac à la connaissance de tous. Au départ, révolte paysanne pour la sauvegarde d’un outil de travail, elle endosse bientôt le spectre des luttes ancestrales dont l’Occitanie est le terrain. Le Larzac devient le porte- drapeau de la contestation.



Plusieurs manifestations regroupant des milliers de personnes ont lieu sur le Larzac même qui sert de décor à ces rassemblements de foules. La fête des moissons en 1975, puis la longue marche sur Paris, donnent à ces manifestations des allures de kermesse champêtre. Derrière ces démonstrations de sympathie, les paysans ont fort à faire pour éviter à la fois l’écueil de la spéculation sournoise et le risque de la spoliation arbitraire.
Le projet est finalement retiré. Il laisse aux paysans la plus grande partie des terres labourables, des jours de gloire et une nature intacte. La hameau de La Blaquière reste le haut lieu de la lutte paysanne des années 70. La « bergerie interdite », construite dans le style caussenard à l’intérieur du périmètre de l’extension du camp militaire, témoigne pour ses sympathisants venus de tous les horizons qui laissèrent dans ses murs les traces de leur passage.
Autre témoignage vivant, la Mostra del Larzac, aux Infruts où s’est créé un centre d’art contemporain, plate-forme du mouvement occitan, et reste un écho au slogan : « Gardarem lo Larzac ».



Extrait de : Gilles Bancarel, Larzac terre de conquêtes , Toulouse Loubatières, 1988. (CIRDOC CC 18-67).



Pour en savoir plus :

- Tous au Larzac [Images animées], Rouaud Christian, Ad Vitam [éd.], 2012, [CIRDOC DVD 323 TOU]

- Christiane Burguière, Gardarem ! : chronique du Larzac en lutte, Éd. Privat, impr. 2011 [CIRDOC 944.7 LAR]

- Solveig Letort, Le Larzac s'affiche, Seuil, 2011 [CIRDOC 944.7 LAR]

- Pierre-Marie Terral, Larzac : de la lutte paysanne à l'altermondialisme, Privat, impr. 2011 [CIRDOC 944.7 LAR]

- Joan Boudon, lo conneissetz ? [Images animées], Constantial Miquèl, Films verts colportage, La Tissote, prod., distrib., [2009 ?] [CIRDOC 849 JOA]

- Les Brebis font de la résistance [Images animées], Pozzo di Borgo Catherine, Les films du paradoxe, Cauri films, 2008 [CIRDOC 307 BRE]

- Le Larzac [Images animées], Cambon Jacques, Jacques Cambon [prod.], CCOR [distrib.], 2004 [CIRDOC 394 LAR]

- La lutte du Larzac, 1971-1981 [Images animées], Cassard Philippe, Arcadie, 2003 [CIRDOC 323 LUT]

- Alexander Alland, Le Larzac et après : l'étude d'un mouvement social innovateur, Éd. l'Harmattan, 1995 [CIRDOC 944.7 LAR]

- Gilles Bancarel, Larzac : terre de conquête, Loubatières, 1988 [CIRDOC 988.92]

- Didier Martin, Le Larzac : utopies et réalités, L'Harmattan, 1987 [CIRDOC 320.9 MAR]

- Pierre Bonnefous, Alors la paix viendra, Fondation Larzac, 1984 [CIRDOC CAZ 18]

- Le Larzac, l'armée... la violence et les chrétiens : texte collectif M.D.P.L, 1979 [CIRDOC CBZ 32]

- Louis Balsan, Larzac, terre méconnue, Les Editions Ouvrières, 1979 [CIRDOC 988.92]

- Paysannes : paroles des femmes du Larzac, Édition Albatros, 1979 [CIRDOC 944.7 LAR]

- Yves Hardy, Dossier L... comme Larzac, Alain Moreau ed. 1977 [CIRDOC 944.7 LAR]

- Larzac 74 [Enregistrement sonore], Vendemiaire, [1975] [CIRDOC DM30 8.0 LARZ-74]

- Michel Le Bris, Les Fous du Larzac, Presses d'Aujourd'hui, 1975 [CIRDOC 944.7 LAR]

- Georges Beau, Vie ou mort du Larzac, Solar, 1974 [CIRDOC CAB 569]

- Jean Toulat, Le Larzac et la paix, J. Toulat ed. 1972 [CIRDOC CBB 813-17]


- Le CIRDÒC conserve également un grand nombre d'affiches des années 70 sur la lutte contre l'extension du camp militaire du Larzac, ainsi qu'un dossier de revue de presse sur les événements.