Explorar los documents (4 total)

Es míes cançús de Jusèp Sandaran Bacaria
Sandaran Bacaria, Jusèp (1875-1942)

Brouillon manuscrit annoté et corrigé d'un poème intitulé "Es míes cançús" de Jusèp Sandaran Bacaria. Fait partie du Fonds Jusèp Sandaran Bacaria des Archives Comarcales du Val d'Aran (Espagne) : FONS AGA190-101.

Pour en savoir plus sur le fonds Jusèp Sandaran Bacaria : cliquez ici

Espusa mia! de Jusèp Sandaran Bacaria
Sandaran Bacaria, Jusèp (1875-1942)

Brouillon manuscrit, avec annotations et corrections, d'un poème intitulé "Espusa mia !" de Jusèp Sandaran Bacaria. Fait partie du Fonds Jusèp Sandaran Bacaria des Archives Comarcales du Val d'Aran (Espagne) : FONS AGA190-101

Ce poème a fait l'objet d'une publication dans la revue occitane "Era Bouts dera Mountanho" en août/septembre 1912. Il fait également partie d'un livret que Sandaran a dédié à sa femme en 1912.

Pour en savoir plus sur le fonds Jusèp Sandaran Bacaria : cliquez ici

Era aubada, suivi de At Pin de Jusèp Sandaran Bacaria
Sandaran Bacaria, Jusèp (1875-1942)

Brouillon manuscrit de deux poèmes avec annotations de Jusèp Sandaran Bacaria. Fait partie du Fonds Jusèp Sandaran Bacaria des Archives Comarcales du Val d'Aran (Espagne) : FONS AGA190-101

Era aubada a été présenté dans des concours littéraires avec la devise "Per Sant Juan d'Agost". En 1910, ce poème a reçu le diplôme d'honneur de l'"Escòlo dera Pirinéos".

At Pin a été publié dans la revue occitane "Era Bouts dera Mountanho" en janvier 1911.

Les deux poèmes ont fait également partie d'un livret que Sandaran a dédié à sa femme en 1912.

Ressource liée :

Autre version annotée manuscrite de Era Aubada

Pour en savoir plus sur le fonds Jusèp Sandaran Bacaria : cliquez ici

Era aubada de Jusèp Sandaran Bacaria
Sandaran Bacaria, Jusèp (1875-1942)

Manuscrit d'un poème intitulé "Era Aubada" de Jusèp Sandaran Bacaria. Fait partie du Fonds Jusèp Sandaran Bacaria des Archives Comarcales du Val d'Aran (Espagne) : FONS AGA190-101.

Ce poème a été présenté dans des concours littéraires avec la devise "Per Sant Juan d'Agost". En 1910 il a reçu le diplôme d'honneur de l'"Escòlo deras Pirinéos" et fait également partie d'un livret que Sandaran a dédié à sa femme en 1912.

Ressource liée :

Autre version annotée manuscrite de ce poème

Pour en savoir plus sur le fonds Jusèp Sandaran Bacaria : cliquez ici