Explorar los documents (10 total)

Los psalmes de David metuts en rima bearnesa per Arnaud de Salette [texte imprimé]
Salette, Arnaud de (15..-15..)
Vidéoguide : Florac, terre de révoltes [images animées]
Centre interrégional de développement de l'occitan (Béziers, Hérault). Auteur
Kaleo design. Metteur en scène ou réalisateur

Le XVIe siècle est temps de Renaissance, artistique et culturelle. Pourtant, ce même siècle de François Ier est marqué en France par une guerre civile meurtrière qui va, durant plusieurs décennies, opposer catholiques et protestants.

A compter de la première moitié du XVIe siècle se développe, dans ce qui est encore une province du Saint-Empire romain germanique, un nouveau courant religieux qui va peu à peu gagner les pays limitrophes et bouleverser la situation religieuse et politique d'alors, le protestantisme.

Ce courant religieux émerge dans un contexte économique, politique et bien sûr religieux qui facilite son développement. Il trouve dans les terres d'Oc, et notamment en Languedoc, un terreau particulièrement favorable. Du XVIe siècle à la Révolution française, huguenots et camisards écrivent l'histoire en Gévaudan.

Ce vidéoguide d'animation a été réalisé en 2014 dans le cadre du projet e-Anem, financé par le FEDER en Languedoc-Roussillon. 

 

Vidéoguide : Au désert [images animées]
CIRDÒC-Mediatèca occitana
Kaleo design. Metteur en scène ou réalisateur
Au mas Soubeyran près de Mialet, la demeure natale de l'un des chefs du mouvement camisard, Pierre Laporte dit Rolland, accueille aujourd'hui le Musée du désert. Ses collections retracent l'histoire du protestantisme et des guerres de religion successives qui secouèrent le royaume en général, et cette région en particulier.

En 1685, la révocation de l'Édit de Nantes, édit de tolérance religieuse signé en 1598 par Henri IV, porte un coup fatal à la foi protestante dans le royaume de France. Jusque-là plus ou moins acceptés, les huguenots sont contraints à l'abjuration de leur foi. Ceux qui refusent prennent le chemin de l'exil ou de la clandestinité avec, s'ils sont démasqués, le risque d'importants châtiments. Dernière étape des luttes protestantes visant à la libre pratique de leur foi, la révolte des camisards constitue un épisode important de l'histoire des Cévennes.
Statuts de l'Archiconfrérie de l'Immaculée Conception de Notre-Dame, fondée dans l'église de la Daurade à Toulouse, 1452-1501-1515-1533-1549, en langue romane [Manuscrit]
Taillade, Frix (1815-1901)

Statuts de l'Archiconfrérie de l'Immaculée Conception de Notre-Dame, fondées dans l'église de la Daurade à Toulouse, datant de 1452-1501-1515-1533 et 1549, Copie du XIXe siècle.

"Ancienne collection Frix Taillade. Achat à sa fille 1906/1907"

Psaumes de la Pénitence de A. Pellissier [texte manuscrit]
Pellissier, A.

Petit missel manuscrit du début du XVIIIème siècle, à la reliure d'époque. Il contient une traduction occitane en vers des psaumes de la pénitence faite par A. Pellissier, qui selon la première page du manuscrit est un prêtre communaliste d'Ambert, en Auvergne.
Les psaumes sont traduit dans leur intégralité à l’exception des incipit et des références qui sont en latin.

L'occitan... une langue, une littérature, une histoire / ReDòc/LLACS
Lieutard, Hervé
Torreilles, Claire (1946-....)
Verny, Marie-Jeanne
Forêt, Jean-Claude
Gouiran, Gérard (1945-....)
Martel, Philippe (1951-....)

L'Université Ouverte des Humanités recense, coproduit (avec ses établissements partenaires) et met librement à disposition des étudiants et enseignants des ressources numériques pédagogiques.


Celle-ci a pour titre "L'occitan...Une langue, une littérature, une histoire"




L'occitan, une langue :


"L'occitan, langue millénaire, est avant tout une langue romane avant d'être la « langue régionale » que l'on connaît aujourd'hui. Elle possède un espace linguistique bien défini et des caractéristiques qui lui sont propres. Et si, face à l'institutionnalisation du français, elle s'est vue progressivement déclassée, la langue occitane n'en occupe pas moins aujourd'hui encore une place à part dans le paysage linguistique français."


L'occitan, une littérature :


"Phénomène étrange et inclassable, la  littérature occitane est ici proposée selon un parcours historique présentant les quatre grandes périodes qui distinguent  communément  la littérature d’oc : l'âge d'or médiéval (Xe – XIIe siècles), la première renaissance dite aussi « baroque » (XVIe – XVIe siècles), la deuxième renaissance du XIXe siècle avec notamment le Félibrige, la troisième renaissance (XIXe et XXIe siècles)."

 


L'occitan, une histoire :

"Il y a un espace linguistique d'oc, d'accord. Mais est-il aussi un espace d'histoire? Ce n'est pas évident au premier abord. Il ne se trouve pas en effet de territoire immédiatement identifiable sur une carte politique, historique ou géographique, portant le nom d'Occitanie, et le terme ne s'inscrit pas en dehors du milieu militant. Et pourtant, ceux qui ont parlé la langue d'oc au fil des siècles ont une histoire. C'est elle que nous vous proposons ici de découvrir."


Accès direct à la ressource pédagogique

Le « Boèce » provençal : étude linguistique / Vladimir Rabotine [texte imprimé]
Rabotine, Vladimir
Cette étude linguistique du Boeci, adaptation du De Consolatione Philosophae du philosophe et homme politique latin Boèce, plus ancienne œuvre occitane connue (début du XIe siècle), est le fruit d'une thèse présentée en 1930 à la faculté de Lettres de Strasbourg par Vladimir Rabotine.
Alors que les études de philologie romane étaient déjà à un stade avancé, peu d'études avait été menées sur la langue du Boeci, permettant notamment de prouver son origine limousine et d'affiner sa datation.
Dans sa thèse, Vladimir Rabotine se borne donc à une étude purement linguistique : phonétique d'abord puis morphologique.   

Voir toutes les ressources en lien avec le Boeci publiées dans Occitanica
L'Imitation de Jésu-Chrit / per M. l'Abè P. Lamaysouette [Texte imprimé]
Lamaysounette, P. (18..-18..)

L'imitation de Jésus-Christ a été écrit fin XIV ème - début XV ème siècle par un auteur anonyme. Cette œuvre en latin (De imitatione Christi) est un grand classique de la foi Chrétienne et l'un des livre le plus diffusé en Europe, après la Bible, de la fin du Moyen Âge jusqu'au début de l'époque contemporaine.

Il connait à partir de 1470, grâce à la naissance de l'imprimerie, une diffusion massive et continue. Traduit dans un grand nombre de langues, il rencontre plusieurs courants spirituels tel que la Réforme, l'humanisme Chrétien, la Contre-réforme, le Jansénisme et suscite l'intérêt de nombreux éditeurs, illustrateurs et traducteurs.

En 1870, l'Abbé P. Lamaysounette publie une traduction de ce texte en béarnais. La deuxième édition, ici mise en ligne, est augmentée de la messe, des vêpres et d'anciennes prières béarnaises. L'auteur explique dans une introduction la prononciation de la langue dans laquelle il écrit.

La Genèsi de Frédéric Mistral [texte manuscrit]
Mistral, Frédéric (1830-1914)

Ce manuscrit original de Frédéric Mistral est conservé au CIRDÒC - Mediatèca Occitana à Béziers. Lacunes : chapitres 1 à 3, 9, 10, 12 à 14, 19, 21, 23, 27 à 29.

Frédéric Mistral traduit le texte de la Genèse à partir de 1878, sous le pseudonyme de Gui de Mount-Pavon, au rythme d'un chapitre par an dans l'Armana Prouvençau

Ce texte sera publié en intégralité avec les versions française et latine chez l’éditeur Honoré Champion en 1910.

La version imprimée est consultable ici

La Genèsi  / trad. en prouvençau pèr Frederi Mistral
Mistral, Frédéric (1830-1914)
Brousson, Jean-Jacques (1878-1958)

Frédéric Mistral traduit le texte de la Genèse à partir de 1878, sous le pseudonyme de Guy de Montpavon, au rythme d'un chapitre par an dans l'Armana Prouvençau. Ce texte sera publié en intégralité avec les versions française et latine chez l’éditeur Honoré Champion en 1910.