Retour haut de page

Vidéoguide : La balle au tambourin [images animées]

Voir la notice détaillée
vignette.jpg

Le saviez-vous ?

Du caillou à la balle, de la main à la raquette : au fil des siècles, le jeu de paume s'est maintes fois métamorphosé pour séduire les amateurs. La France en présente d'ailleurs différentes variantes  : si le Pays Basque a sa pelote, le Languedoc a sa « balle au tambourin ».

Ce vidéoguide d'animation a été réalisé en 2014 dans le cadre du projet e-Anem, financé par le FEDER en Languedoc-Roussillon. Version occitane sous-titrée en français.

Appartient à :

Collection des vidéoguides sur Gignac et Saint-Guilhem-le-Désert

Transcription :

Tèxte occitan

Del calhau a la bala, de la man a la raqueta : long dels sègles, lo jòc de pauma s'es mantun còp metamorfosat per sedusir los amators. La França ne presenta d'alhors diferentas variantas  : se lo País Basc a sa pelòta, Lengadòc a son « tambornet ». 

D'en primièr plebiscitat pels elèits, lo jòc es adoptat dins las campanhas ont son lexic s'enriquís de mots occitans. La practica evolua considerablament al sègle XX. Naisson alara las primièras règlas unifòrmas e los primièrs concorses ; una federacion es creada en 1923 e recep lo sosten de felibres locals. La version modèrna opausa doas equipas de cinc sus un terrenh de 80m de long sus 20m de larg. Munidas de tambornets, las equipas s'escàmbian la bala de part e d'autra de la Bassa. 

Una crisi arriba dins los ans 1930.  L'escrivan occitan Max Roqueta, jogaire passionat, va tot far per salvar lo tambornet. Una segonda federacion es creada, las règlas evoluan e lo ritme del jòc s'accelèra.   Roqueta descobrís en Itàlia un espòrt similar : lo tamburello. Aqueste rencontre dobrís de perspectivas novèlas. S'emprunta al cosin transalpin son material, un tambornet de pèl de muòl mai performant que lo de pèl de cabra de Lengadòc. Sustot, Franceses, Italians mas tanben Alemands, Brasilièrs o Escoceses s'afrontan a l'ocasion de campionats internacionals. Lo tambornet coneis pas de frontièras.

Traduction française

Du caillou à la balle, de la main à la raquette : au fil des siècles, le jeu de paume s'est maintes fois métamorphosé pour séduire les amateurs. La France en présente d'ailleurs différentes variantes  : si le Pays Basque a sa pelote, le Languedoc a sa « balle au tambourin ».

D'abord plébiscité par les élites, le jeu est adopté dans les campagnes où son lexique s'enrichit de mots occitans. La pratique évolue considérablement au XXe siècle. Naissent alors les premières règles uniformes et les premiers concours ; une fédération est créée en 1923 et reçoit le soutien de félibres locaux. La version moderne oppose deux équipes de cinq sur un terrain de 80m de long sur 20m de large. Munies de tambourins, les équipes s'échangent la balle de part et d'autre de la Basse. 

Une crise survient dans les années 1930. L'écrivain occitan Max Rouquette, joueur passionné, va tout faire pour sauver la balle au tambourin. Une seconde fédération est créée, les règles évoluent et le rythme du jeu s'accélère.   Rouquette découvre en Italie un sport similaire : le tamburello. Cette rencontre ouvre de nouvelles perspectives. On emprunte au cousin transalpin son matériel, un tambourin en peau de mulet plus performant que celui en peau de chèvre du Languedoc. Surtout, Français, Italiens mais également Allemands, Brésiliens ou Écossais s'affrontent à l'occasion de championnats internationaux. Le tambornet ne connaît pas de frontières.

Citer ce document

Centre inter-régional de développement de l'occitan (Béziers, Hérault). Auteur, Kaleo design. Metteur en scène ou réalisateur, La balle au tambourin / CIRDÒC-Mediatèca occitana, Occitanica - Mediatèca Enciclopedica Occitana / Médiathèque encyclopédique occitane
http://www.purl.org/occitanica/5269

Contribuez

Tags autorisés : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>