Retour haut de page

Vidéoguide : Au fil de la soie [images animées]

Voir la notice détaillée
P17a_vignette.png

Le saviez-vous ?

Le textile constitua pendant des siècles une des activités principales du Languedoc. Manufactures drapières conjuguaient alors avec une production de luxe, la soie.

Produit chinois pluri-millénaire, le secret du fil de soie se répand peu à peu en Moyen-Orient puis dans le bassin méditerranéen. A l'époque moderne en France, il constitue un enjeu économique de premier plan pour les gouvernants nationaux et locaux qui vont en favoriser la production. Il trouve dans les Cévennes du XVIIIe siècle, un espace favorable à son développement. Débute alors un âge d'or de près de deux siècles, durant lequel l'histoire cévenol s'écrit en fil de soie. La production fait partie prenante de la vie locale, dont les contours, la langue, les coutumes vont également influencer la pratique de la culture des manhans.

Appartient à :

Collection des vidéoguides de Saint-Hyppolite-du-Fort

Transcription :

Tèxte en occitan 


Nascuda en China, mens 3000 abans J-C, la sericicultura s'espandís progressivament dins l'Ancian Mond per ganhar França al sègle XIII.
 
Pasmens, la seda demòra a la Renaissença un produch de luxe. Enric IV confia alara a Olivier de Serres, senhor del Pradèl, lo suènh de desvelopar la sericicultura francesa.
 
En qualques annadas, las campanhas francesas, tot particularament las Cevenas, se cobrisson d'amorièrs blancs, plat favorit del manhan. Bancèls e faisses esculptan de terrassas dins lo païsatge cevenòl per aculhir arbres e manhanariás. La societat càmbia, e los vestits tradicionals s'enriquisson de seda.
 
Recipròcament, la sericicultura es influenciada per la lenga e las costumas localas. Lo mot francés «magnanerie» ven atal de l'occitan manhan. De taulièrs ont se dispausa las babas, en passant pel descoconatge dins un banh bolhent, e enfin lo filatge, la produccion de seda se conta en occitan.
 
Aquesta cultura es exigenta e fragila. Al sègle XIX, d'alhors, es victima d'una grèva epidèmia de pebrina que contamina los manhans. Louis Pasteur s'installa a Sent Ipolit per 5 ans. Ajudat de l'entomologista Jean-Henri Fabre, capita d'identificar las originas de l'infeccion. Lo mal es fach per un sector que deu, d'autre biais, afrontar cotonadas e teissuts sintetics produsits per la Revolucion industriala.
 
Uèi, la rota de la seda passa tornarmai per las Cevenas. Benlèu que vos menarà a Sent Ipolit per descobrir l'ecòmusèu, vertadièra manhanariá viventa.

Traduction française

Née en Chine, moins 3000 avant J-C, la sériciculture se répand progressivement dans l'Ancien Monde pour gagner la France au XIIIe siècle.
 
La soie demeure cependant à la Renaissance un produit de luxe. Henri IV confie alors à Olivier de Serres, seigneur du Pradel, le soin de développer la sériciculture française.
 
En quelques années, les campagnes françaises, tout particulièrement les Cévennes, se couvrent de mûrier blanc, plat favori du ver à soie. Bancels et faisses sculptent des terrasses dans le paysage cévenol pour accueillir arbres et magnaneries. La société évolue, et les tenues traditionnelles s'enrichissent de soie.
 
Réciproquement, la sériciculture est influencée par la langue et les coutumes locales. La magnanerie nous vient ainsi de l'occitan manhan. Des tauliers où l'on dispose les larves, en passant par le décoconnage dans un bain bouillant, et enfin le filage, la production de soie se raconte en occitan.
 
Cette culture est exigeante et fragile. Au XIXe siècle, elle est d'ailleurs victime d'une grave épidémie de pébrine qui contamine les vers à soie. Louis Pasteur s'installe à Saint-Hippolyte-du-Fort pour 5 ans. Aidé de l'entomologiste Jean-Henri Fabre, il parvient à identifier les origines de l'infection. Le mal est fait pour un secteur qui doit par ailleurs affronter cotonnades et tissus synthétiques produits par la Révolution industrielle.
 
Aujourd'hui, la route de la soie passe de nouveau par les Cévennes. Peut-être vous mènera-t-elle à Saint-Hippolyte-du-Fort pour découvrir l'écomusée, véritable magnanerie vivante.

Citer ce document

CIRDÒC-Mediatèca occitana, Kaleo design. Metteur en scène ou réalisateur, Au fil de la soie / CIRDÒC-Mediatèca occitana, Occitanica - Mediatèca Enciclopedica Occitana / Médiathèque encyclopédique occitane
http://www.purl.org/occitanica/5276

Contribuez

Tags autorisés : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>