Retour haut de page

Vidéoguide : Le Pont du Gard [images animées]

Voir la notice détaillée
pont-gard.JPG

Le saviez-vous ?

Vestige de l'époque romaine, inscrit depuis 1985 au patrimoine mondial de l'UNESCO, le Pont du Gard est l'imposant témoin du passé antique de Nîmes et de sa région. Domptant de sa masse le cours tempétueux du Gardon, il est par sa taille (50m de hauteur sur 275m de long environ) la preuve du génie architectural romain, et demeure le plus haut aqueduc de cette période encore debout. Érigé selon les dernières estimations vers le milieu du 1er siècle de l'ère chrétienne, le Pont du Gard constitue à lui seul un défi aux éléments.

Mais le pont est aussi partie intégrante de l'imaginaire populaire, comme en témoigne la légende du lièvre du Pont du Gard ici expliquée dans ce vidéoguide d'animation réalisé en 2013 dans le cadre du projet e-Anem.

Version occitane sous-titrée en français.

Appartient à :

Collection des vidéoguides de Nîmes

Transcription :

Traduction française

Il est des monuments si spectaculaires qu'on les croirait l'œuvre du Diable ! Voyez le Pont du Gard. Érigé au 1er siècle de notre ère, il témoigne du génie architectural romain. Ce pont est la pièce maîtresse de l'aqueduc qui, serpentant durant 50kms dans la garrigue gardoise, alimenta durant des siècles les fontaines et thermes de la Nemausus antique. Historique à plus d'un titre, le Pont-du-Gard est du haut de ses 49m, le plus grand des pont-aqueducs romains connu au monde. Véritable défi au cours tempétueux du Gardon qu'il enjambe, le colossal ouvrage fut achevé en seulement 5 ans, grâce au travail d'un millier d'hommes. Une légende connue en pays d’oc raconte cependant que le Diable, en échange d’une âme, aurait conçu l’ouvrage en une nuit… pour finalement recevoir un lièvre comme prix de son labeur ! Satan, de rage, lança l'animal si fort que l'empreinte en est encore visible dans la pierre !

Tèxte del comentari occitan

I a de monuments tant espectacloses que los creiriam òbra dau Diable ! Vejatz lo Pont de Gard. Erigit al sègle 1èr de nòstra èra, testimònia de l’engenh arquitectural roman. Aquel pont es la pèça mestressa de l'aqüaducte que, en serpenjant pendent 50kms per la garriga de gard, alimenta pendent de sègles las fonts e los banhs termals de la Nemausus antica. Istoric de mai d'un biais, lo Pont de Gard es, dau naut de sos 49m, lo mai grand daus pont-aqüaductes romans conegut al mond.Vertadièr desfís al riu tempestuós dau Gardon qu'encamba, lo colossal obratge foguèt acabat en solament 5 ans, gràcias al trabalh d'un milierat d'òmes. Pasmens, una legenda coneguda en país d’òc conta que lo Diable, en escambi d’una anma, auriá concebut l’obratge en una nuòch… per, fin finala, recebre pas qu'una lèbre coma prètz de son trabalh ! Satan, de ràbia, lancèt l'animal tan fòrtament que l'emprencha n’es encara vesibla dins la pèira !

Citer ce document

Centre inter-régional de développement de l'occitan (Béziers, Hérault). Auteur, Kaleo design. Metteur en scène ou réalisateur, Le Pont du Gard / CIRDÒC-Mediatèca occitana, Occitanica - Mediatèca Enciclopedica Occitana / Médiathèque encyclopédique occitane
http://www.purl.org/occitanica/5217

Contribuez

Tags autorisés : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>