Retour haut de page

Vidéoguide : Minerve, presqu'île de pierre [images animées]

Voir la notice détaillée
P15b_vignette.png

Le saviez-vous ?

Minerve, entre Cévennes et Montagne Noire, porte d'entrée du Parc naturel régional du Haut-Languedoc, attire chaque année touristes et curieux venus découvrir un site naturel grandiose, et une cité au riche patrimoine historique. 

Minerve constitue après Béziers et Carcassonne le troisième fait d'armes important de la Croisade des Albigeois. Le siège qu'elle endure au cours de l'année 1210 marque également un tournant dans le conflit. Après une vague de succès rapides dans le camps croisé, on assiste de la part du camp méridional à un apparent sursaut. Alors survient l'épisode de Minerve et de son bûcher, le premier d'une longue série.  

 

Appartient à :

Collection des vidéoguides sur Minerve

Transcription :

Tèxte occitan

Peninsula de pèira entre Cesse e Brian, Menèrba ofrís l'imatge d'un ròc inconquistable. Pasmens, la ciutat subís al sègle XIII una terribla desfacha.
 
Aprèp Besièrs e Carcassona, Menèrba constituís pel cap dels crosats, Simon de Montfòrt, una etapa-clau per consolidar sas conquèstas recentas.
 
En efièch, vassala dels senhors de Carcassona, puèi dels reis d'Aragon, la ciitat de Guilhèm es tanben un important refugi catar.
 
Montfòrt installa sas tropas als pès de la ciutat al mes de junh de 1210. Debuta una guèrra d'usura : las muralhas son inlassablament atacadas per la Malavesina, una catapulta giganta. Mas es la manca d'aiga que met fin al sèti lo 22 de julhet.
 
Arnaud-Amaury, legat del papa, daissa pas la causida als vençuts : serà la conversion o lo lenhièr. 140 catars perisson dins las flamas.
 
LaCanso, cap d'òbra de la literatura occitana, liura las principalas paginas del sèti, e mescla istòria e mites.
 
Las legendas de fach abondan a l'entorn de l'episòdi : sul camin del lenhièr, los catars aurián atal entonat, Lo Boièr, classic del patrimòni oral occitan.
 
Dins son Òme de Menèrba, Leon Còrdas atribuís la casuda de la ciutat a una istòria de còr : una Menerbesa auriá liurat los secrets de sa vila a son companhon, un assetjant.
 
Còrdas s'interèssa tanben, dins son Pichòt libre de Menèrba, als ponts naturals, sosterranhs e caunas de la Ciutat. Tombèls o legendaris tresaurs catars, qu'amagan encara fòrça mistèris.

Traduction française

Presqu'île de pierre entre Cesse et Brian, Minerve offre l'image d'un roc imprenable. La cité essuie pourtant au XIIIe siècle une terrible défaite.
 
Après Béziers et Carcassonne, Minerve constitue pour le chef des croisés, Simon de Montfort, une étape-clé pour consolider ses récentes conquêtes.
 
En effet, vassale des seigneurs de Carcassonne, puis des rois d'Aragon, la cité de Guilhem est aussi un important refuge cathare.
 
Montfort installe ses troupes aux pieds de la cité au mois de juin 1210. Débute une guerre d'usure : les remparts sont inlassablement attaqués par la Malavesina, une catapulte géante. Mais c'est le manque d'eau qui met fin au siège le 22 juillet.
 
Arnaud-Amaury, légat du pape, laisse peu de choix aux vaincus : ce sera la conversion ou le bûcher. 140 cathares périssent dans les flammes.
 
LaCanso, chef-d'œuvre de la littérature occitane, livre les principales pages du siège, mêlant histoire et mythes.
 
Les légendes en effet abondent autour de l'épisode : sur le chemin du bûcher, les cathares auraient ainsi entonné, Lo Boièr, classique du patrimoine oral occitan.
 
Dans son Òme de Menèrba, Léon Cordes attribue la chute de la cité à une histoire de cœur : une Minervoise aurait livré les secrets de sa ville à son compagnon, un assiégeant.
 
Cordes se penche aussi, dans son Pichòt libre de Menèrba, sur les ponts naturels, sous-terrains et grottes de la Cité. Tombeaux ou légendaires trésors cathares, ils recèlent encore bien des mystères.

Citer ce document

Centre inter-régional de développement de l'occitan (Béziers, Hérault). Auteur, Kaleo design. Metteur en scène ou réalisateur, Minerve, presqu'île de pierre / CIRDÒC-Mediatèca occitana, Occitanica - Mediatèca Enciclopedica Occitana / Médiathèque encyclopédique occitane
http://www.purl.org/occitanica/5274

Contribuez

Tags autorisés : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>